PHANTOM MANOR
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle nouvelle : The Shinning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 13 Fév - 14:40

Lelia a écrit:
Et bien voila une relecture intéressante.
Bonne continuation! cheers

Merci beaucoup ! La suite ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 13 Fév - 22:17

suite du chapitre 3


Le moteur de la voiture avait été réparé et un arrêt n’était pas nécessaire. Jack roulait plus vite que pour sa dernière visite. Inconsciemment, il voulait revoir le plus vite possible le manoir. Il voulait aussi échapper à cette atmosphère pesante qui s’était installée dans la voiture.

L’inquiétude était montée en Wendy. Elle savait que sa famille allait être coupée du monde pendant l’hiver, mais elle ne s’en était pas rendue compte avant de voir les forêts et les montagnes. Elle essayait de se rassurer, mais à chaque regain de confiance une nouvelle pensée funeste surgissait de son esprit et s’imposait. Elle se demandait si ce voyage n’était pas une erreur.

Danny ne jouait plus. Il regardait les montagnes sur la droite de la route. Il y voyait un piège plutôt qu’un magnifique paysage. Tony ne s’était pas manifesté depuis longtemps. Ses messages étaient devenus de plus en plus flous, mais Danny sentait quand-même que son ami lui annonçait un danger imminent. Puis plus de nouvelles. Et il sentait ce danger se matérialiser dans ces précipices, ces pentes abruptes parsemées de chétifs conifères, ces bois sombres.

- Nous arrivons dans cinq minutes, dit Jack pour rompre le silence pesant.

Un panneau de bois venait en effet d’indiquer que Thunder Mesa n’était plus qu’à trois kilomètres. Ils seraient en avance d’une heure sur le rendez-vous. Le voyage continua sans que personne ne dise un mot.

Wendy écarquilla les yeux quand la route tourna et que les pics oranges de Big Thunder Mountain se dressèrent devant eux, à peine masqués par un écriteau indiquant l’entrée de Thunder Mesa.

- Je te l’avais dit, chérie, dit Jack d’un ton enjoué.

- Tu avais raison, Jack, répondit Wendy en souriant, sans décoller le regard de la montagne.

- Et toi, Danny ? demanda Jack en se retournant vers son fils. Il s’est endormi au mauvais moment, poursuivit-il toujours aussi joyeux.

La voiture entra dans le parking principal de la ville et stoppa au beau milieu de la route. Le regard de Wendy restait fixée sur les pics oranges de la montagne du tonnerre.

- Regarde devant toi, Wendy, dit Jack. Il ne masquait pas sa joie de revoir le manoir qui l’avait obsédé depuis leur rencontre.

Wendy tourna lentement la tête. Son émerveillement s’estompa vite quand elle vit le manoir. Jack lui avait parlé d’une demeure magnifique. Elle y voyait une masure pourrie et inquiétante, qui serait parfaite pour un film d’Hitchcock. Malgré la réaction négative de sa femme, Jack se tourna toujours aussi euphorique vers son fils.

- Et toi, fiston, tu…

Il s’interrompit car Danny semblait avoir une crise d’épilepsie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 14 Fév - 23:37

Au fait puis-je savoir d'où vous est venue cette envie de revisiter ce classique de la littérature fantastique?
C'est en tout cas un très bon début...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 15 Fév - 15:46

Lelia a écrit:
Au fait puis-je savoir d'où vous est venue cette envie de revisiter ce classique de la littérature fantastique?
C'est en tout cas un très bon début...

Parce que j'ai adoré le film et le livre ! J'avais adoré Psychose aussi au passage. Et pusi surtout c'est moins fatiguant, pas besoin de fouiller la psychologuie des personnages puisque King et Kubrick ont fait tout le boulot. Je pase directement à la chronique de faits étranges.

La suite va peu à peu s'éloigner du livre et du film en reprenant quelques éléments charismatiques quand-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 5 Mar - 22:59

suite du chapitre 3


Jack bondit hors de la voiture et ouvra la porte arrière. Il se baissa, prit Danny dans ses bras et s’assura qu’il respirait et qu’il n’avalait pas sa langue. Danny se calma quelques secondes plus tard , quand Wendy s’était enfin décidée à aller chercher de l’aide au manoir. Il se redressa un peu honteux, son père essuya la bave avec son mouchoir.

- C’est encore arrivé, dit Danny d’une voix triste, avec une pointe de résignation.

- Allons, Danny chéri, répondit Jack d’un ton beaucoup trop joyeux pour être crédible, ce n’est pas de ta faute. Heureusement nous étions arrivés.

Un silence pesant s’installa entre les trois membres de la famille. Il fut rompu quand Ullman, sortant par les portes principales du bâtiment, s’adressa à eux sur un ton de surprise.

- M. Torrance, je ne vous attendais pas si tôt ? Que se passe-t-il, tout va bien ?

Jack sentit monter la colère en lui. Il avait détesté Ullman dès leur première rencontre, et il allait devoir le supporter encore une après-midi. Il se redressa en se retournant vers le manoir et afficha un grand sourire hypocrite.

- Bonjour, M. Ullman. Non, rien de grave, mon fils a trébuché en contemplant le paysage.


- Très bien, M. Torrance, mais montez donc, je vous en prie.

Le visage de Jack se renfrogna. Il prit Danny par la main pour le remettre debout, puis toute la famille marcha vers les grilles ouvertes des jardins qui avaient pris les couleurs de l’automne.

- Ca va aller, Danny ? demanda Wendy toujours aussi paniquée.

- Oui, maman, répondit Danny sans conviction. Je ne veux pas que papa perde son travail à cause de moi.

Jack et Wendy échangèrent un regard. Leur fils était formidable. Mais ils l’emmèneraient voir un médecin dans la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 6 Mar - 13:42

Maggie Simpson a écrit:
suite du chapitre 3


Jack bondit hors de la voiture et ouvra la porte arrière. Il se baissa, prit Danny dans ses bras et s’assura qu’il respirait et qu’il n’avalait pas sa langue. Danny se calma quelques secondes plus tard , quand Wendy s’était enfin décidée à aller chercher de l’aide au manoir. Il se redressa un peu honteux, son père essuya la bave avec son mouchoir.

- C’est encore arrivé, dit Danny d’une voix triste, avec une pointe de résignation.

- Allons, Danny chéri, répondit Jack d’un ton beaucoup trop joyeux pour être crédible, ce n’est pas de ta faute. Heureusement nous étions arrivés.

Un silence pesant s’installa entre les trois membres de la famille. Il fut rompu quand Ullman, sortant par les portes principales du bâtiment, s’adressa à eux sur un ton de surprise.

- M. Torrance, je ne vous attendais pas si tôt ? Que se passe-t-il, tout va bien ?

Jack sentit monter la colère en lui. Il avait détesté Ullman dès leur première rencontre, et il allait devoir le supporter encore une après-midi. Il se redressa en se retournant vers le manoir et afficha un grand sourire hypocrite.

- Bonjour, M. Ullman. Non, rien de grave, mon fils a trébuché en contemplant le paysage.


- Très bien, M. Torrance, mais montez donc, je vous en prie.

Le visage de Jack se renfrogna. Il prit Danny par la main pour le remettre debout, puis toute la famille marcha vers les grilles ouvertes des jardins qui avaient pris les couleurs de l’automne.

- Ca va aller, Danny ? demanda Wendy toujours aussi paniquée.

- Oui, maman, répondit Danny sans conviction. Je ne veux pas que papa perde son travail à cause de moi.

Jack et Wendy échangèrent un regard. Leur fils était formidable. Mais ils l’emmèneraient voir un médecin dans la semaine.

C'est drôle je n'avais jamais relu Shining, c'est une manière intéressante de le faire, j'ai hâte de voir comment tu vas intégrer les personnages du manoir dans l'histoire... Martha Ravenswood sortant de sa baignoire...affraid Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 6 Mar - 16:21

Lelia a écrit:

C'est drôle je n'avais jamais relu Shining, c'est une manière intéressante de le faire, j'ai hâte de voir comment tu vas intégrer les personnages du manoir dans l'histoire... Martha Ravenswood sortant de sa baignoire...affraid Mr. Green

Moi non plus je ne sais pas encore comment intégrer les personnages de Phantom manor dans une histoire proche de Shining... j'ai la trame de fond de l'histoire mais pour l"instant rien de précis.

De toute façon il me reste du temps, il y a la viste du manoir et des environs avant que ne commencent les trucs bizarres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 6 Mar - 21:59

suite du chapitre 3

Les Torrance entrèrent en même temps dans le manoir. Ullman les attendait dans le foyer sans laisser paraître aucune émotion. Il serra la main tendue de Jack qui souriait bêtement, comme s’il devait encore persuader Ullman de le prendre pour l’hiver.

Puis il serra la main de Danny, étonné de voir un garçon de cet âge si poli et bien éduqué. Il n’en fit cependant pas la remarque. Il serra mollement la main de Wendy sans même regarder son visage.

- C’est dans cette maison que vous vivrez cet hiver, M. Torrance, dit Ullman en laissant transparaître de la joie. Cette magnifique demeure a été entièrement restaurée et décorée comme au XIXème siècle. Mis à part mon bureau, bien sûr.

Wendy sourit mais elle comprit vite qu’Ullman n’avait pas essayé d’être drôle. Voulant se rattraper, elle demanda en minaudant :

- M. Ullman, Danny aimerait boire un verre d’eau, est-ce
possible ?

Ullman n’avait pas besoin de ça. Quand il faisait visiter le Ravenswood Manor, il n’admettait pas d’être coupé dans son élan. Et tout ça pour un verre d’eau. Après quelques secondes d’hésitation, il reprit :

- Nous passerons aux cuisines dans quelques minutes, il pourra attendre jusque là ?
- Bien sûr, répondit Jack à la place de Wendy, toujours en souriant exagérément.

Il jeta un regard noir vers sa femme et reprit.

- Il peut attendre.
- Très bien, dans ce cas continuons, dit Ullman en essayant de prendre un ton neutre, mais visiblement il était agacé.

Laisser le manoir à ces gens pendant six mois… il n’y a que Shockley pour avoir des idées comme celle-là, pensa-t-il. Il bafouilla un peu et continua sa visite guidée.

- Le manoir a été bâti en 1848. Son propriétaire était le fondateur de Thunder Mesa, et aussi le propriétaire de la mine qui se trouvait sur l’île. Il s’appelait Henry Ravenswood, avait une femme Martha et une fille Mélanie, alors âgée de douze ans.

Wendy s’imaginait mal comment une enfant pouvait vivre dans un manoir à l’aspect si effrayant. Elle portait Danny dans ses bras pour ne pas le fatiguer. Jack buvait les paroles d’Ullman sans arrêter de hocher la tête comme pour montrer qu’il suivait bien. Ullman se tourna vers la porte au fond de la pièce, à l’opposé des portes qui menaient dehors. Il se retourna vers Jack et lui demanda de fermer ces dernières.

Jack obtempéra et Ullman ouvrit les portes du couloir. Wendy et Jack étaient ébahis, mais Danny somnolait. Le couloir était assez long, dix mètres peut-être. Les murs étaient couverts de papier peint rouge. Des tableaux étaient suspendus tout le long de la pièce. Un immense portrait représentait une jeune fille en robe de mariée, tenant un bouquet de fleurs. D’énormes lustres pendaient du plafond. Malgré ceux-ci, qui étaient allumés, le couloir restait très sombre.

Ullman les invita à suivre le tapis rouge qui les mena devant un escalier imposant. A mi-hauteur, il se séparait en deux escaliers qui faisaient le tour de la pièce. Au niveau de l’embranchement, une grande fenêtre donnait sur l’extérieur.

- Ah ! Voici Watson dit Ullman d’un ton joyeux, celui de l’enfant impatient de revoir sa mère et qui la retrouve enfin alors qu’il ne l’attendait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 11 Mar - 23:00

suite du chapitre 3


Watson était un grand roux barbu. Il portait une salopette bleue sur un vieux pull gris.

- Bonjour M. Torrance, dit-il en tendant la main vers Jack.
- Bonjour, M.Watson, répondit Jack avec un grand sourire.

Plus sympathique qu’Ullman quand-même, pensa-t-il.

- Bonjour Mme Torrance, reprit Watson en serrant la main de Wendy. Puis-je vous appeler par votre prénom ?
- Bonjour, répondit Wendy, vous pouvez m’appeler Winnifred…
- … Ou abréger en Wendy, c’est ça ? Demanda Watson en souriant.
- Tout à fait, répondit Wendy, en souriant encore plus. Et voici notre fils Danny.
- Bonjour M. Danny.

Danny serra la main de Watson sans ouvrir la bouche.

- Tu dois avoir soif, non ?

Danny opina du chef.

- Je peux l’emmener à la cuisine boire un verre d’eau, demanda Watson à Jack et Wendy.
- Bien sûr, répondit cette dernière.
- Nous poursuivrons la visite pendant ce temps, dit Ullman, visiblement agacé par la présence joviale de Watson.
- Cela me convient, M. Ullman, répondit Watson.
- Allons donc dans ce couloir, M. et Mme Torrance, poursuivit Ullman en pointant un couloir sur la gauche.

Jack et Wendy s’engouffrèrent dans le couloir sombre à la suite d’Ullman. Watson accompagna Danny à la cuisine.

- Voici la salle de bal, dit Ullman en traversant une haute et vaste pièce. c’est ici qu’auront lieu les repas et les réceptions pendant la saison touristique.
- C’est magnifique, murmura Wendy à Jack.

Le regard de Jack était fixé sur la grande peinture représentant le manoir du temps de sa splendeur, à l’autre bout de la salle.

- Sur la gauche il y a une galerie encore vide qui communique avec le foyer, dit Ullman de plus en plus enthousiaste. En haut de la salle, vous voyez une mezzanine, nous y serons tout à l’heure. Nous allons monter dans les étages.

Le groupe sortit de la salle de bal pour se retrouver devant le grand escalier. Ullmman commença l’ascension en répétant que l’escalier était raide, qu’il fallait faire attention et toujours se tenir à la rambarde.

- Il m’énerve celui-là, murmura Jack à Wendy. On sait monter un escalier, non ?

Wendy ne réagit pas. Que pouvait-elle répondre ? Elle ne voulait pas se brouiller dès le premier jour du séjour avec son mari.

Ils arrivèrent sans encombre au premier étage. un étage plus sombre encore que le rez-de-chaussée, puisqu'il n’y avait aucune fenêtre hormis celle du grand escalier pour éclairer le corridor. Ullman chercha dans le noir un interrupteur et alluma des lustres au plafond. tous les lustres étaient identiques, et la symétrie parfaite des murs du corridor laissait penser que celui-ci était très long.

- De part et d’autre de ce couloir il y a des chambres avec salle de bains privées. Ce sont les chambres de grand luxe, réservées aux plus fortunés de nos futurs clients.

Le regard d’Ullman sur Wendy à ce moment précis déplut fortement à Jack. Il y voyait de la condescendance et une certaine forme de mépris.

- Au bout du couloir le boudoir, qui sera converti en bibliothèque quand les livres seront arrivés, dit Ullman. Il y a depuis ses fenêtres une vue splendide sur la montagne et toute la ville.

Il ouvrit la porte de la première chambre à droite. Une grande quantité de lumière du jour aveugla les Torrance. La pièce était claire, lumineuse, propre, bien rangée et les meubles plutôt bien placés. La porte de la salle de bains était fermée. Jack crut voir un filet d’eau glisser sous la porte. Il ferma les yeux, secoua la tête et l’eau avait disparu. Sûrement la fatigue du voyage et l’éblouissement.

- Mais plus intéressant, dit Ullman avec un grand sourire et en fermant la porte alors que Wendy était encore dans l’encadrure.

Il prit un couloir vers la droite, ouvrit une petite porte et laissa aux Torrance le soin d’admirer la décoration de la pièce. La pièce était circulaire, les murs étaient couverts de rideaux pourpres. Toujours cette couleur rouge qui plaisait beaucoup à Jack. Au centre de la pièce, sous une lampe qui diffusait une couleur orangée, un petit guéridon sur lequel reposait une boule de verre. Ullman se redressa, bomba le torse, prit une inspiration et déclara :

- C’est notre salle de voyance.


Dernière édition par Maggie Simpson le Mer 12 Mar - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 12 Mar - 14:23

Une salle de voyance...Bien intégré!
Passionnant! Encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 12 Mar - 22:01

Chapitre 4 : le don


Danny et Watson étaient assis face à face. La table de la cuisine, une table massive en chêne, les séparait. Danny buvait un verre d’eau fraîche. Le silence régnait dans la pièce.

- Tu veux connaître pourquoi je sais que tu avais soif, demanda Watson très calmement.

Danny ne répondit pas, mais son regard à la fois surpris et fatigué en disait long.

- Eh bien, quand j’avais ton âge, moi et ma grand-mère pouvions nous parler sans ouvrir la bouche. Nous avions le don. Elle l’appelait le Shinning. Ce don se transmet de génération en génération.

Danny ne parla pas, mais son visage exprimait encore plus la surprise.

- Toi aussi, tu as le don, poursuivit lentement Watson. Tu vois des choses qui se sont déjà passées et des choses qui vont se passer. Je croyais être le seul, avec ma grand-mère, à posséder le don. Mais j’ai rencontré une fois adulte beaucoup de personnes qui l’avaient sans s’en rendre compte.

Watson regarda autour dans la pièce, comme pour vérifier que les parents de l’enfant n’allaient pas débarquer en plein milieu de la conversation. Danny prit soudainement la parole, ce qui fit sursauter Watson.

- Qu’est-ce qu’il y a dans le boudoir, M. Watson ? demanda Danny.

Watson ne répondit pas tout de suite. Il déglutit puis dit :

- Rien.
- Pourquoi avez-vous peur du boudoir ? insista Danny.
- Ecoute, Danny. N’entre jamais dans le boudoir. Il n’y a rien
pour un petit enfant comme toi.

Danny paraissait sceptique. Pour achever de le convaincre, Watson reprit son discours :

- De terribles choses se sont passées au manoir il y a très longtemps. Et ces événements sont restés inscrits dans la maison. Parfois, ils reviennent à la vie et nous pouvons les voir. Mais ils ne peuvent rien nous faire. Ce sont comme des images dans un livre. Si tu as peur, ferme les yeux et elles disparaîtront.

Le silence revint dans la cuisine. Un lien indéfectible s’était créé entre Watson et Danny : ils avaient le don.

- Si jamais tu as un problème, utilise le don pour m’appeler, dit Watson. Mais normalement, tu devrais être heureux ici. Le paysage est magnifique, l’air est pur. Tes parents t’aiment beaucoup.

Danny finit son verre.


Dernière édition par Maggie Simpson le Mer 2 Avr - 21:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 14 Mar - 22:04

suite du chapitre 4


- Une salle de voyance ? demanda Wendy. A quoi peut-elle bien servir ?

Ullman s’arrêta de respirer quelques secondes sous l’effet de la surprise, puis commença son nouveau discours :

- Mme Torrance, une salle de voyance sert à faire des séances de spiritisme. Nos précieux invités se mettront en cercle et une voyante fera son métier en s’appuyant sur les quelques objets à sa disposition. Tous ces items sont d’origine, achetés lorsque le manoir fut construit.

- Une voyante ? demanda Jack qui ne croyait pas en ses sottises.
- Une voyante dont l’aïeule vécut à Thunder Mesa. Nous l’avons recruté pour la prochaine saison d’été. Elle ajoutera une touche magique à l’endroit.
- C’est incroyable, dit Wendy. Et cette salle existait à l’origine de la maison ?
- Oui, Mme Torrance. Le premier propriétaire, fondateur de la ville, était attiré par le paranormal. En proposant ces séances aux clients, nous espérons perpétuer la tradition.

Jack et Wendy étaient toujours sous le coup de la surprise. Ullman était visiblement fier de cet effet. Il avait lui-même insisté pour conserver cette salle et la restaurer pour qu’elle soit identique à la pièce originelle.

- Si vous continuez dans ce couloir, vous vous retrouverez sur la mezzanine de la salle de bal, dit Ullman. C’est une impasse, ajouta-t-il lorsque jack prit cette direction. Vous pourrez visiter la maison de fond en comble, mais je crois que Watson aimerait s’entretenir avec vous.

Tous trois descendirent vers la cuisine.

- Ils descendent, dit Danny en chuchotant.
- Je l’ai senti aussi, répondit Watson en parlant encore plus
faiblement.

Ullman fut le premier à pénétrer dans la cuisine, suivit de Jack et de Wendy. Il prit la parole avant même que Jack ne parle à son fils.

- M. Watson, montrez à M. et Mme Torrance notre cave. Je dois remplir quelques papiers et je vous attendrai dans le foyer.
- Bien, M.Ullman, dit Watson en se levant. Danny, la cave n’est pas un endroit pour les enfants. Reste ici en attendant, d’accord.
Et surtout n’aie pas peur du manoir, tu ne risques rien.

Danny reçut le message et acquiesça mentalement. Wendy prit la parole :

- Je vais rester ici avec lui. Jack m’expliquera quand vous remontrez.
- Bien, répondit Jack qui se sentait un peu isolé.

Il n’avait pas eu son mot à dire. Son fils le suivrait à la cave s’il le voulait. Ce n’est pas un illustre inconnu qui va lui donner des leçons de paternité, ni sa femme qui va lui dire comment éduquer son fils. Il réprima sa colère en quelques secondes, et Watson ouvrit la porte de la cave.

- Si vous le désirez, nous pouvons passer par dehors. Cet escalier est raide.

- Ca ira, répondit Jack.
A présent on me prend pour une chochotte.

- La cave communique avec l’extérieur via le cellier, dit Watson en descendant les marches abruptes. nous y avons trouvé quelques bouteilles,
mais elles étaient vides, ou alors le vin avait très mal vieilli.

- Du vin mal vieillir ? demanda Jack à voix haute. Il n’y a guère ici que cela arrive.

Watson sourit. Ils débarquèrent dans une pièce éclairée par une ampoule nue suspendue au plafond. Aucun soupirail ne laissait passer la lumière du jour. Dans le coin opposé du sous-sol, il y avait la chaudière.

- Voici la chaudière du manoir, dit Watson avec un sourire ironique. Elle a été installée par le propriétaire dans les années 20 et n’a pas été changée depuis. Les chambres en ville sont chauffées par géothermie, mais le manoir est trop vaste et trop mal isolé… pour le moment.
- Il suffira de l’allumer quand viendront les grands froids ? demanda Jack innocemment.
- Il faudra aussi revenir chaque jour relâcher la pression. Elle peut tenir jusqu’à 250, au moins au début. Là, elle ne tiendra que jusqu’à 200. Mais même à 180 je ne m’en approcherais pas. En temps normal, elle ne dépassera pas 140.
- Et comment procéder ?
- Vous abaissez le levier le temps que la pression redescende. Puis vous le relevez. Chaque jour.
- Chaque jour ?
- Chaque jour. MM. Ullman et Shockley ne tiennent pas spécialement à ce que leur nouvelle acquisition explose.
- Je comprends.



Jack se sentait un peu écrasé dans cette cave. Le plafond était bas, certes, mais la moiteur et le manque de lumière naturelle donnaient une sensation d’étouffement. Watson ôta en soulevant un peu de poussière un
drap qui avait du être blanc. En-dessous il y avait un scooter des neiges jaune vif avec une rayure rouge sang de chaque côté.

- Admirez la bête, dit Watson en s’esclaffant.
- J’admire en effet, répondit Jack ironiquement.
- Je n’ai pas choisi la couleur, ajouta Watson toujours hilare. Mais il vous sera peut-être utile. Avec ceci, vous pouvez descendre en ville sur la neige en moins d’une heure.
- Il ne sera pas utile, je pense, répliqua Jack. Nous ne descendrons que pendant les beaux jours. S’il neige, nous resterons ici.
- Mais j’y compte bien, dit Ullman par la porte de la cuisine laissée ouverte.
- Nous allons remonter par dehors, dit Watson qui avait perdu son sourire. En hiver, avec la neige, vous ne pourrez que passer par l’escalier. Mais si c’est possible, passez par l’extérieur.
- D’accord, répondit jack un peu absent.

Il avait hâte que tout cela finisse. Il voulait être seul dans le manoir pour enfin se reposer et se remettre à l’écriture. Il suivit Watson dans le cellier, et effectivement il n’y avait plus aucune bouteille. Le cellier débouchait sur la droite du manoir, un étage plus bas. Le cimetière familial s’ouvrait devant eux.

- Le cimetière familial des Ravenswood, puis le cimetière de la ville, dit Watson sans même regarder ce qu’il décrivait. Laissé à l’abandon un siècle, puis débroussaillé par vos soins pendant cet hiver. C’est ce que les visiteurs ne sauront pas. Le cimetière ne leur sera pas autorisé. Mais vous devrez y travailler un peu.
- Un peu de travail au grand air me fera du bien, mentit Jack.
Cet imbécile d’Ullman ne m’a rien dit à propos de cela. Il va me l’apprendre par téléphone quand il y aura trois mètres de neige. Si ça se trouve, il est déjà parti.

Les deux hommes longèrent les grilles du jardin pour se retrouver face au manoir, dont les grilles s’étaient refermées.

- Le vent, pensa Jack.
- Un avertissement, pensa Watson.


Dernière édition par Maggie Simpson le Mar 25 Mar - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 14 Mar - 22:25

Haletant et pasionnant comme le livre. Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 18 Mar - 22:24

chapitre 5 : premier jour au manoir


Pendant que Jack était avec Watson dans la cave, Ullman s’était préparé à quitter Thunder Mesa. Il attendait dans le foyer. Wendy et Danny étaient sortis sur le palier pour admirer la vue sur Big Thunder Mountain. Cette montagne impressionnait Danny, mais elle ne lui faisait peur, contrairement au manoir. Il sentait dans les tons chauds de la roche et dans les pics acérés une présence bienveillante.

Jack et Watson remontèrent vers le manoir en discutant de la rigueur de l’hiver dans les montagnes. Jack et sa famille allaient être totalement isolés pendant quatre mois, surtout si les lignes téléphoniques se coupaient.

- M. Torrance, dit Ullman tandis que jack gravissait les dernières marches, vous savez que M.Shockley tient beaucoup à ce projet. Ne faillissez pas une seule fois ou votre famille ne pâtira.

Jack n’avait pas écouté, il songeait aux difficultés qui l’attendraient s’ils avaient besoin d’un médecin pendant les jours de neige.

- Il y a un poste de radio dans mon bureau, à la fois émetteur et récepteur. La police de Sidewinder est au courant de votre présence ici et établira un contact hebdomadaire avec vous pour vérifier que tout se passe bien.
- C’est très bien, répondit jack qui venait de sortir de ses pensées. Mais il n’y aura pas de problème ici cet hiver, je vous l’assure.
- Dans ce cas, je peux partir sans soucis.

Ullman serra la main de Jack, puis celle de Wendy et enfin celle de Danny. Puis il se tourna vers Watson.

- Rendez-vous le 13 avril, M. Watson, dit Ullman en serrant sa main.
- Oui, M. Ullman. Je vous souhaite de passer un bon hiver.
- Ca m’étonnerait, répondit Ullman en descendant les marches.

Il s’installa au volant de sa voiture et démarra le moteur. Il fit demi-tour puis partit vers la route. Quand sa voiture disparut à la sortie de la ville, Watson déclara après un soupir de soulagement :

- Je suis content de le voir partir. Il est très pointilleux et ne laisse personne tranquille. Il est plus attaché au manoir qu’à ses employés. Je vais récapituler avec vous vos tâches, M. Torrance.
- Il y a les ronces dans le cimetière, dit Jack. Il faudra les couper avant l’hiver.
- En effet, répondit Watson. N’oubliez surtout pas la chaudière, et fermez les volets si une tempête se prépare. Vous avez de la nourriture pour un an.
- Tout est donc bien assuré, ajouta Jack avec un sourire.

Watson serra la main de jack, puis celle de Wendy et enfin celle de Danny.

- N’oublie pas, en cas de problème je viendrai t’aider, lui dit-il en utilisant le don.

Danny hocha la tête pour accuser réception. Il ne voulait pas que Watson parte. Il se sentait plus en sécurité avec lui dans le manoir. Wendy était anxieuse, dans quelques secondes ils seraient seuls, et dans quelques semaines totalement isolés par la neige. Jack était serein. Il allait enfin trouver le repos et l’équilibre à Thunder Mesa. Cet hiver serait le nouveau tremplin de sa carrière.

- Je serai en Floride tout cet hiver, dit Watson en descendant quelques marches. J’espère que tout se passera bien.
- Soyez en sûr, dit Jack en souriant, cette fois sans se forcer.
- Au revoir, répondit Watson en souriant à son tour.

Non, rien de grave n’allait arriver. Watson monta dans son automobile,
dit demi-tour et quitta Thunder Mesa. Il se jeta un dernier coup d'oeil sur la manoir avant de tourner mais ne vit pas les nuages funestes qui s’étaient amoncelés au-dessus de la demeure.


Dernière édition par Maggie Simpson le Mer 19 Mar - 22:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 18 Mar - 22:39

Je sens que dany va faire du tricycle...Mr. Green
Tout cela va être long...et palpitant.
Tu comptes t'inspirer du film ou du livre? Torrance est assez différent selons le cas...King n'a jamais apprécié la version de Kubrick ( alors que selon moi c'est ue des seules adaptations qui tient la route...).
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 18 Mar - 23:02

Lelia a écrit:
Je sens que dany va faire du tricycle...Mr. Green
Tout cela va être long...et palpitant.
Tu comptes t'inspirer du film ou du livre? Torrance est assez différent selons le cas...King n'a jamais apprécié la version de Kubrick ( alors que selon moi c'est ue des seules adaptations qui tient la route...).
Bonne continuation.

En fait un mélange subtil des deux (avec quelques références à Shinning originel dans le Simpson Horror Show V).

Les scènes cultes présentes dans les deux oeuvres seront présentes presque teles quelles dans la mienne, il y aura des supressions, des rajouts, des scènes phantommanorisées en espérant garder la cohérence et la tension du film et du livre.

Et en effet, ça va être long, pour l'instant il y a 5 chapitres et toujours rien d'intéressant. Si vous voulez de l'action vous savez où aller.



Le chapitre 4 a été modifié !


Dernière édition par Maggie Simpson le Mar 25 Mar - 21:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 25 Mar - 21:34

suite du chapitre 5



Toute la famille rentra dans le manoir quelques minutes après que la voiture de Watson a quitté la ville. Chacun éprouvait des émotions différentes. Le long séjour qui les attendait était appréhendé différemment selon les personnes.

Jack contemplait Big Thunder Mountain depuis le perron du manoir. Il pensait prendre le temps de visiter la montagne qui semblait regorger de mystères. Ullman lui avait indiqué qu’un petit bateau en bois se trouvait amarré de l’autre côté du lac. Jack comptait s’en servir pour pêcher, et bien sûr pour accoster sur la montagne.

Ils seraient heureux ici, sans le jugement des autres. Jack pourrait achever sa pièce et commencer à travailler à son œuvre maîtresse. L’endroit l’inspirait, et peut-être pourrait-il travailler dehors pendant les quelques beaux jours qu’ils restaient dans l’année.

Wendy se faisait du souci, mais peu à peu elle s’habituait au manoir. Le paysage était magnifique, l’intérieur du manoir aussi, malgré tout ce rouge sang. Leur avenir dépendait de la réussite de Jack dans sa nouvelle fonction. Elle ne voulait pas gâcher leur dernière chance de salut.

Danny n’aimait toujours pas le manoir. Une présence mystérieuse y était installée. Watson l’avait un peu rassuré. Les couleurs vives de Big Thunder Mountain tranchaient avec le vert sombre des conifères et le gris du manoir. D’un côté la lumière, de l’autre la nuit.

La chambre des Torrance se trouvait au second étage, sous les combles. Elle était très confortable et chaleureuse, aussi très spacieuse. Il y avait un lit double pour Jack et Wendy, et Danny avait pu choisir son lit dans la chambre des enfants qui en proposait deux.

De petites fenêtres donnaient sur la ville. Le manoir était exposé plein sud, un choix judicieux. L’arrière de la maison était protégé par de grands pins. Un grand nid douillet parfait pour se relancer dans la vie.

Toute la famille revisita ensemble le manoir, en omettant toutefois la cave et la petite pièce du troisième étage, la seule à ce niveau, qui se trouvait au milieu de la façade. L’accès s’y faisait par une échelle et une trappe. Danny s’était vu interdire l’accès, et de toute façon :

- Je ne pense pas qu’on devra y monter un jour, dit Jack sur un ton impérial.

Il se sentait revivre, il avait à nouveau confiance en lui.

- Tu as entendu, Danny, ne t’avise pas d’y monter, ajouta Wendy sans vraiment mettre toute sa force de conviction.
- Il a compris, c’est bon, marmonna Jack, qui pensait que Wendy mettait en doute son autorité de père, et par la même occasion son autorité de mari.

Danny acquiesça d’un hochement de tête et tous trois repartirent visiter le manoir. Jack s’assura que toutes les portes des chambres étaient bien fermées.

- Nous n’aurons pas à y entrer, il n’y a rien d’intéressant de toute façon, dit Jack en se répétant deux fois.

La porte du boudoir fut aussi fermée à double tour. Jack avait jeté un œil dans la pièce sans y entrer. Danny avait vu se former sur le miroir du secrétaire la forme d’une tête de mort, mais il ferma les yeux. Quand il les rouvrit, la forme avait disparu. Jack avait fermé la porte pendant ce bref instant.

- Et bien, Danny, on dirait que tu as vu la mort, ricana Jack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 2 Avr - 21:30

chapitre 6 : les guêpes


Les premiers jours d’octobre furent radieux. Wendy était descendue à Sidewinder avec Danny pour prendre rendez-vous chez le médecin. Ils passeraient aussi à la bibliothèque. Danny ne savait pas encore lire, mais il pourrait vite apprendre ici. Sur ces pensées, Jack posa un pied sur le barreau de l'échelle.

Le pavillon était accessible depuis le manoir par un chemin couvert en pente douce. Une fontaine brisée occupait son centre. Les premières feuilles mortes jonchaient le sol de pierre brute.

- Un lieu idéal pour les repas en famille à la belle saison, avait dit Ullman lors de la première visite de Jack.
- Mais tu ne m’as pas dis qu’il faudrait réparer le toit, gros imbécile, grogna Jack tout haut.

Ullman avait affiché une liste de tâches sur la porte de la chambre froide tandis que Watson montrait la cave à Jack. Il n’en avait pas parlé, sans doute par peur de devoir essuyer un refus. Et Ullman n’était pas un homme qui aimait qu’on exécute pas ses ordres.

Jack avait gardé son calme quand il eut découvert le message écrit ferme mais poli d’Ullman. Il en avait parlé à Wendy au repas, mais avait déclaré :

- Ca me fera du bien, le travail au grand air.

Devant l’impassibilité de Wendy, occupée avec Danny qui n’avait pas de chaise à sa taille pour s’asseoir, Jack avait poursuivi en parlant un ton au-dessus :

- Je vais m’y atteler avant les mauvais jours, dès cette semaine s’il ne pleut pas.
- C’est bien, avait répondu Wendy, mais Jack ne savait pas si elle parlait à Danny (qui avait enfin réussi à s’asseoir tout seul) ou à lui.

Jack s’y était mis trois jours plus tard, après avoir traîné des pieds dans le manoir. Il avait sorti l’échelle de la cave et l’avait placée un peu sur la gauche de l’endroit à réparer. Après avoir testé la robustesse de l’ensemble, il monta tranquillement un par un les barreaux de l’échelle. Il déposa ses outils de travail et les nouvelles tuiles sur le toit, puis s’assit sur le rebord en bois.

Des tuiles avaient été arrachées par le vent et d’autres étaient recouvertes de mousse. Il les fit sauter à l’aide d’un marteau et d’un burin. Il s’apprêtait à les dégager quand il poussa un cri. Une guêpe l’avait piqué au pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 8 Avr - 20:46

suite du chapitre 6


La guêpe tournoya avant de tomber par terre. Elle était seule. A l’intérieur du toit, sous les tuiles, il y avait un gros nid de guêpes. Elles étaient endormies par le froid du mois d’octobre.

- Heureusement, se dit Jack. Je plains celui qui tomberait sur ça en plein été.

Il suça son pouce, même s’il savait que cela n’aurait aucun effet durable. Il descendit l’échelle et rentra dans le manoir. Ses pas résonnaient dans l’immense bâtisse, bien qu’amortis par les épais tapis posés au sol. Il descendit à la cave, lâcha son pouce meurtri et saisit une bombe d’insecticide.

Efficacité totale en moins de deux heures. Jack eut un petit rire sadique et sortit de la cave humide du côté du cimetière. Il fit le tour du domaine, le regard tourné comme toujours vers le manoir. Il passa les grilles entrouvertes et remonta les marches abîmées vers le pavillon.

- Ils vont avoir du mal à tout réparer en trois mois, dit Jack à haute voix.

Il sourit. Il descendrait en ville acheter de quoi refaire ces marches. Quand le gros Ullman arriverait tout guilleret en avril, il verrait un jardin resplendissant et des escaliers comme neufs. Il serait surpris de voir que le minable alcoolique avait à lui seul retapé le manoir, sans même qu’on lui demande quoi que ce soit.

Jack se ravisa. Ullman ne remarquerait même pas le changement. Et de toute façon, ce n’était pas à lui de réparer les lieux. Il n’était que le gardien, le paisible gardien d’un endroit paisible. Ces marches pourraient être réparées en une journée. De plus, si elles étaient réparées avant l’hiver, il y aurait des chances qu’elles se fissurent et qu’elles se brisent sous l’action du froid. Non, Jack ne ferait que ce qu’on lui avait dit de faire. A ce moment, il ne pensait plus à sa pièce.

Sans s’en rendre compte, il était arrivé devant l’échelle. Il secoua la bombe d’insecticide, ôta son bouchon et grimpa sur le toit du pavillon. Il pulvérisa le produit sur le nid jusqu’à vider la bombe. Il jugea plus sage d’attendre que le produit fasse son effet et descendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 9 Avr - 8:51

Beaucoup de psychologie et de maîtrise! Bravo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 9 Avr - 21:50

suite du chapitre 6


Jack aurait pu s’installer devant sa machine à écrire et travailler sur sa pièce. Il avait rejeté cette idée en se donnant pour excuse le beau temps propice aux travaux en extérieur. Il resta néanmoins une heure et quarante minutes avachi sur le canapé de sa chambre. Il ne se sentait pas inspiré aujourd’hui. Son expérience traumatisante avec le nid de guêpes l’avait épuisé, et rien ne bon ne pourrait être écrit ce jour-là.

Jack pensa à sa femme et à son fils qui était entrain de quitter Sidewinder pour revenir au manoir. Bientôt il ne serait plus seul, au calme ici. Il se releva, s’étira comme après une longue nuit de sommeil et dit tout haut :

- Au travail, M.Torrance.

Il rit de sa mauvaise imitation d’Ullman, quitta la chambre non sans refermer la porte. Le ciel s’était couvert pendant sa pause. Il se dépêcha de remonter sur le toit après en avoir extrait le nid. Celui-ci était vide, et des cadavres de guêpes jonchaient l’intérieur du toit. Avec une moue de dégoût, Jack redescendit pour aller chercher une pelle dans la cave.

Le vent se faisait de plus en plus fort, si bien que Jack n’entendit pas la faible musique qui venait du kiosque dans le jardin. Il ressortit de la cave avec une pelle au manche court et un grand seau de métal. Il retira les guêpes du toit en les mettant dans le seau. Peu lui importait de savoir s’il restait des guêpes, il posa les tuiles neuves, les fixa et rangea des outils dans la cave. Il posa le nid de guêpes vide par terre près de la chaudière.

Jack ressortit pour humer l’air frais qu’apportait l’orage, et cette odeur si particulière qui précédait. Aux premières gouttes, il rentra au manoir, non sans penser qu’il mériterait bien que sa femme lui apporte une bière après tous ses efforts.

Il songea alors à la télévision. Dans la salle de bal, un petit poste de télévision était relié par câble. Jack alluma le poste s’installa donc dans un fauteuil, saisit la télécommande et appuya au hasard sur un des boutons. Sur tous les canaux, de la neige. Rien pour divertir un homme fatigué après une dure journée de labeur.

- Pas de télé et pas de bière dans toute la maison, dit Jack en s'adressant à un organiste fantôme.

Son regard se posa vers la peinture représentant le manoir du temps de sa splendeur. Le propriétaire devait sûrement avoir du bon vin dans sa cave, et à l’époque les abreuvoirs ne devaient pas manquer dans la ville.

Lorsque Wendy et Danny revinrent Sidewinder avec la camionnette du manoir, l’orage était déjà passé, laissant quelques flaques éparses sur le parking. Jack les attendait depuis près d’une heure.

- Vous avez eu de l’orage ? leur demanda-t-il dès qu’ils eurent passé la grille.
- Non, pas du tout, nous nous sommes arrêtés au bord de la route pour que Danny puisse voir le paysage, répondit Wendy. Tous ces lacets le rendent malade.

Jack rentra sans poser un regard sur son fils. Wendy était inquiète, Danny le sentait. Quand Jack revint, Wendy et Danny étaient toujours au niveau de la grille. Il tenait dans ses mains un gros objet grisâtre. Wendy crut d’abord à un cerveau, mais il s’avéra que c’était un nid de guêpe.

- Regarde ce que je t’ai trouvé, dit Jack à Danny en riant.

Danny courut rejoindre son père. Wendy sourit elle aussi. Elle avait cru un instant que Jack était contrarié. Mais ce n’était qu’une mise en scène. Le vent se leva et couvrit la musique du kiosque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Lun 21 Avr - 20:26

En raison d'un emploi du temps chargé, cette nouvelle reprendra à un débit accéléré à partir du 15 mai.

Elle doit être finie le 27 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 22 Avr - 8:47

Maggie Simpson a écrit:
En raison d'un emploi du temps chargé, cette nouvelle reprendra à un débit accéléré à partir du 15 mai.

Elle doit être finie le 27 juin.

Et bien nous avons hâte de lire la suite, mais prenez votre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 29 Avr - 12:27

Maggie Simpson a écrit:
En raison d'un emploi du temps chargé, cette nouvelle reprendra à un débit accéléré à partir du 15 mai.

Elle doit être finie le 27 juin.

Redémarrage repoussé au 22 mai. Débit encore plus accéléré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 1 Mai - 10:41

Cette fiction se terminera lorsqu'alle se terminera, ne bradez pas votre oeuvre pour la finir plus vite.
Les études d'abord, le plaisir ensuite...
Nous patienterons, en relisant l'original.Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Aujourd'hui à 4:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle nouvelle : The Shinning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle CX Minichamps
» Duo avec Daho sur le nouvel album de Nouvelle Vague
» Nouvelle Ordre Mondial => C'est quoi cette histoire ?
» Titanic [mini-série de 2012 réalisée par Julian Fellowes]
» Ma nouvelle nouvelle Sub…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: