PHANTOM MANOR
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle nouvelle : The Shinning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Lun 23 Juin - 20:25

Chapitre 12 : sur la route de Sidewinder

Il était dix-sept heures, et le ciel était couvert. La température frôlait le zéro. Les lampadaires de Sidewinder s’allumèrent comme par magie quand Wendy et Danny sortirent de la bibliothèque. Danny avait été enchanté de quitter le manoir de Thunder Mesa pour l’après-midi. Son sourire était contagieux, puisque Wendy, quoique troublée par les événements de la veille, se mit à sourire aussi lors de la descente vers Sidewinder.

Wendy n’aimait pas conduire sur les routes sinueuses, elle craignait toujours de croiser quelqu’un dans un virage, quelqu’un qui couperait trop la courbe et qui foncerait en plein sur la camionnette. Mais il n’y avait personne, la route était déserte. La radio passait plutôt bien malgré le relief, Wendy écoutait les informations que une radio du Colorado basée à Denver. Danny, la mine radieuse, regardait tranquillement le paysage en jouant avec la carte de la bibliothèque. Il la tenait sans doute pour la dernière fois avant l’hiver.

Un journaliste annonça de fortes chutes de neige dans les hauteurs pour les prochains jours. Bientôt, les Torrance seraient bloqués dans le manoir.

- On ne dirait vraiment pas qu’il va neiger, dit Danny.
- Oui, le ciel est radieux, répondit Wendy.
- Papa a eu raison de nettoyer le cimetière aujourd’hui.
- Oui.

Ils gardèrent le silence quelques instants. Puis Danny reprit la parole, après une profonde inspiration :

- Tu crois que papa va garder son travail ?
- Que veux-tu dire, chéri ? demanda Wendy, soudain inquiète.
- Hier soir, oncle Al a appelé. Papa avait fait une bêtise et il croyait qu’il allait être renvoyé.
- Qui t’a dit ça ?
- Je le sais, c’est tout.

Wendy réfléchit un moment avant de répondre.

- Je ne crois pas, Danny. Sinon, il nous l’aurait dit. Tu sais quelle bêtise ton père a faite ? Il a bu ?
- Non. Je ne sais pas ce qu’il a fait. Mais je ne pense pas qu’il ait bu.
- Danny, est-ce que tu serais content si nous quittions le manoir ? Si nous passions l’hiver chez nous, à Benderton ?
- Oui, répondit Danny en baissant les yeux, comme honteux de sa réponse. Mais Papa a son travail ici.
- Peut-être serait-il plus heureux loin du manoir, lui aussi.

Wendy tourna la tête vers son fils. Toute trace de joie avait disparu de son visage.

- Je ne crois pas, dit-il enfin. Il se fait du souci pour nous. Il a peur de ne pas trouver de travail si nous quittions le manoir. Il craint pour nous, s’il échouait dans sa mission.
- C’est vrai, tu le penses ?
- Oui, c’est vrai. Mais il a changé aussi.
- Comment ça ?
- Je ne sais pas, c’est comme embrouillé.

Sidewinder n’était plus qu’à une dizaine de kilomètres.

- Si tu veux que nous partions, Danny, nous partirons, dit Wendy d’un ton déterminé. Nous rejoindrons ton père au printemps.
- Où irions-nous ? demanda Danny, surpris mais au fond de lui-même, ravi.
- Nous n’aurons pas le choix, chez ma mère.
- Tu ne te plais pas, là-bas. Et moi non plus. Elle veut m’enlever à toi, car elle croit que tu es une mauvaise mère. Je préférerais rester au manoir.
- D’accord, Danny, c’est comme tu voudras. Ton père a accompli des efforts surhumains pour ne plus boire. C’est pour nous qu’il l’a fait. Je n’aime pas ce manoir; mais nous devons rester pour ton père.
- Je sais.
- Danny, est-ce que Tony est venu te voir récemment ?
- Chez le docteur, mais je ne l’ai pas vu. Depuis, plus rien.
- Fais-le venir, demande-lui si nous sommes en sécurité à Thunder Mesa.
- J’ai déjà essayé, dit Danny lentement, d’une voix triste. Il n’est pas venu, il est parti.

Danny éclata en sanglots.

- Danny, non, ne pleure pas.

Elle redressa la trajectoire de la camionnette d’un coup sec quand elle vit qu’elle roulait au milieu de la route.

- Ne pleure pas, je t’en prie.
- Je veux rester avec Papa, je ne veux pas aller chez ta mère.
- Nous resterons ici, Danny, avec Papa.

Elle tendit un mouchoir à Danny.

- Nous resterons ici. Et tout ira bien, je te le promets, tout ira bien.

Wendy ne savait pas ce qui devait l’inquiéter le plus : les prédictions de son fils où l’humeur de Jack qui se dégradait de jour en jour. Elle savait que le manoir perché sur sa colline sombre était la dernière chance de Jack pour briller et repartir dans la vie, leur dernière chance. Une planche de salut providentielle. Mais une planche pourrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Lun 23 Juin - 21:03

Chapitre 13 : la neige

Le jour tombait. La lumière du soleil déclinant passait difficilement les nuages, mais le paysage restait lumineux. La neige recouvrait déjà tout. La couche était encore fine. Jack, Wendy et Danny se tenaient devant les portes du manoir, sous la pergola. Jack portait sur son bras gauche son fils, et avait passé son bras droit autour de la taille de sa femme. Ils contemplaient les flocons qui bientôt les couperaient du monde.

Les jardins avaient disparu. Seules les silhouettes squelettiques des arbres et les formes sombres des statues restaient visibles. Wendy, dès son retour, avait complimenté Jack sur son travail dans le cimetière. Jack n’y avait répondu que par un vague remerciement. Il ne voulait plus entendre parler du cimetière familial des Ravenswood.

- Si nous rentrions dîner ? demanda Jack. Il commence à faire froid.
- D’accord, répondirent en cœur Danny et Wendy.

Ils rentrèrent tous ensemble dans le foyer. Jack ferma les portes à clef, tandis que Wendy allait à la cuisine préparer le repas. Danny se plongea dans ses livres – la bibliothécaire l'avait autorisé à en emprunter quelques-uns pour tout l’hiver.

La neige avait commencé à tomber mollement. Mais une heure plus tard, alors que la nuit était tombée, le vent se mit à souffler, faisant grincer le manoir. La neige s’amoncelait le long des murs et parois. Mais, comme tous les soirs, les trois hôtes du manoir Ravenswood vaquaient à leurs occupations habituelles.

Une semaine passa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 24 Juin - 22:39

Excellente intégration de PM, belle psychologie dans les personnages...
Pas mal! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 25 Juin - 11:19

Lelia a écrit:
Excellente intégration de PM, belle psychologie dans les personnages...
Pas mal! Mr. Green

Prenez les trois premières parties du livre, changez quelques noms (Edmonds en Hibbert, Overlook Hotel en Ravenswood Manor), changez un peu l'ordre, saupoudrz un peu du film et vous obtenez cette histoire.

je sais que je le dis souvent, mais cette fois, on va se démarquer du livre et du film pour suivre des événements plus phantommanoresques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 27 Juin - 21:21

Chapitre 15 : discussion


Wendy et Danny avaient abandonné Jack à son travail et jouaient dehors. La tempête s’était arrêtée, bien qu’il neigea toujours. Une neige fine, pure, très blanche, qui aurait pu brûler les yeux si des rayons de soleil s’y s’étaient réfléchis. Mais l’épaisse couche de nuages grisâtres ne laissait pas transparaître l’astre du jour.

Les lancers de boule de neige allaient bon train, accompagnés d’éclats de rire et de bonne humeur, d’oubli des soucis. Jack avait décliné l’invitation. Il avait de plus en plus de mal à finir sa pièce. La motivation s’était envolée, elle-aussi.

Il y a encore une semaine, l’histoire était claire dans son esprit. Mais il n’aimait plus la fin. Son personnage principal devait affronter le directeur de son entreprise, un chef tyrannique, orgueilleux et très riche. Jack avait tout d’abord décidé de passer très rapidement sur la personnalité du chef, pour se concentrer sur son héros. Mais au fur et à mesure de l’avancement de la pièce, le directeur avait pris de l’épaisseur. Son caractère et sa vie semblaient plus intéressants.

Toutes les grandes histoires ont des méchants charismatiques, spéciaux. Mais la pièce de jack n’en avait pas. Juste un personnage secondaire dont on ne connaissait pas grand chose, pas assez en tout cas pour s’y intéresser vraiment.

Jack déchira la page qu’il venait d’écrire. Il regarda sa montre. Depuis trois heures il écrivait. Mais rien de bon n’avait été produit. La corbeille à papier était remplie. Des boulettes jonchaient le sol. Jack se leva de sa chaise et regarda à travers les grandes fenêtres. Dehors, les nuages s’écartaient progressivement pour laisser passer le soleil.

La lumière solaire se reflétait sur la neige immaculée. Elle illumina ensuit toute la salle. Jack fixait, le regard perdu dans le lointain, les fenêtres à présent toutes blanches de lumière. Il ne pourrait plus écrire aujourd’hui. Il ne songeait qu’au manoir, à tout ce qu’il allait pouvoir écrire quand il aurait fini cette satanée pièce. Mais la raison l’emporta. Il se rassit devant la machine à écrire, plaça une feuille vierge et recommença à zéro le dernier acte de la pièce.

Le lendemain, Jack se réveilla à treize heures. Wendy l’avait laissé dormir, par crainte de le fâcher. Elle avait préparé le repas pour trois. Danny avait mangé sans rien dire à propos de son père, puis était retourné jouer dans la salle de bal, profitant de l’absence de ce dernier. Wendy débarrassait la table et faisait la vaisselle à la main, afin ne pas utiliser l’appareil pour seulement deux couverts.

Danny monta dans sa chambre pour y chercher son camion de pompiers. Jack était réveillé. Depuis quatre jours il ne s’était pas rasé. Il était assis sur le lit, le regard vide, perdu dans des pensées sombres.

- Je peux prendre mon camion de pompiers ? demanda timidement Danny, qui ne voulait surtout pas offusquer son père.
- Viens ici, répondit Jack en posant sa main sur le lit, à sa droite.

Danny entra dans la chambre de ses parents. Son père le prit et le posa sur ses genoux.

- Alors, Danny, tu te plais ici ? demanda-t-il doucement.
- Oui, répondit Danny sans trop de conviction.
- C’est bien, je veux que tu te plaises ici, dit Jack en lui caressant les cheveux.
- Tu aimes le manoir ? demanda Danny.
- Bien sûr que je l’aime. J’aimerais y rester pour toujours.
- Papa ?
- Oui, chéri ?
- Tu ne nous ferais pas de mal, à Maman et à moi ?
- Qui t’a dit ça ? demanda Jack, dont le visage s’était renfrogné et la voix était devenue moins douce. Ta mère, c’est ça ? Qu’est-ce qu’elle t’a dit ?
- Non, papa.
- Je ne vous ferai jamais de mal. Vous êtes ce que j’ai de plus cher au monde. jamais je ne te ferai de mal, jamais.

La voix de Jack avait repris un ton paternel. Il serra Danny contre lui, tout en lui caressant les cheveux.

- Je t’aime, Danny. Et jamais je ne te ferai de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Dim 6 Juil - 23:42

Et c'est juste avant le tournant de l'histoire que se clôt la première partie du récit... la suite en septembre.

D'ici là pas de folies de votre corps et sortez couverts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 23 Sep - 17:35

Et c'est reparti... avec dans ce chapitre le début de l'action... si si c'est vrai. Very Happy

Chapitre 16 : le boudoir


Plusieurs s’écoulèrent au manoir des Ravenswood sans que rien de notable ne se passe. Jack s’enfermait dès le matin dans la salle de bal et n’en ressortait que pour le déjeuner et le dîner. Souvent, Wendy devait entrer dans la pièce pour le réveiller. Elle avait pris l’initiative de déblayer le devant du manoir pour permettre d’éventuelles sorties. Mais jusqu’à présent, seul Danny en avait profité.

D’ailleurs, Danny était comme Jack, il préférait s’amuser à l’intérieur. Les températures trop basses justifiaient cet enfermement aux yeux de Wendy. Mais Jack, les rares fois où il parlait à son fils, ne voyait pas ça d’un bon œil. Dans sa jeunesse, il passait la plus grande partie de son temps libre dehors, soit avec des amis, soit en se promenant seul dans la ville. De toute façon, personne ne l’attendait chez lui.

Toujours selon Jack, Danny devait profiter de la neige immaculée et des froids rayons du soleil, avant que la tempête ne revienne. Il aurait alors tout le temps de jouer bien au chaud entre les murs du manoir. Danny avait acquiescé, mais, comme pour le contraindre à rester prisonnier de l’obscurité de la demeure, le vent s’était levé, apportant avec lui des nuages sombres qui masquèrent le soleil. Puis il y eut une violente tempête de neige. Les éléments se déchaînèrent sur Thunder Mesa.

Mais rien ne pouvait empêcher Jack de travailler. Il parvenait enfin à se concentrer sur sa pièce, comme si le chaos extérieur stimulait l’inspiration dans une pièce chaude et calme. Mais pas autant qu’une bonne bière. Wendy lisait comme à son habitude devant le grand escalier. A chaque bourrasque de vent, elle frissonnait. Elle était inquiète, comme lors de chaque tempête. Les vieux murs du manoir résisteraient-ils face au vent et à la neige ? Le bois craquait dans tout le manoir. Wendy tressaillit et se leva. Il était temps de s’occuper de la chaudière. Elle n’allait pas déranger Jack en plein travail pour ça.

Danny jouait dans le couloir du premier étage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 23 Sep - 17:40

Bravo ! Superbe suite, comme d'habitude ! thumright

J'ai d'ailleurs vu le film (il était en promo et je suis trop fainéant pour lire le bouquin Laughing ) et je l'ai trouvé magnifique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 24 Sep - 19:03

suite du chapitre 16


Le chauffage était lancé à fond - Wendy le savait bien, mais Danny jugeait la température ambiante assez fraîche. Comme si le froid avait trouvé une faille dans les murs du manoir. Les automobiles miniatures de Danny participaient à une course de grande envergure. Mais en silence. Il s’efforçait de faire le moins de bruit possible, pour ne pas déranger ses parents, notamment son père, qui prendrait très mal le fait d’être interrompu dans ses pensées par un jeu de gamin.

Toutefois, ce n’était pas la seule raison du silence de Danny. Il voulait être attentif au moindre son dans le manoir : une porte qui s’ouvre, une lampe qui clignote avant de s’éteindre. Le vent qui hurlait dehors ne couvrait pas le bruit de la machine à écrire de Jack dans la salle de bal. Une porte de la grande pièce avait du s’ouvrir.

Danny sentit alors un courant d’air qui venait du fond du couloir. Celui-ci était plutôt sombre, Jack ayant eu la judicieuse idée d’ôter les lampes pour économiser l’électricité. La porte du boudoir était ouverte. Les clés, habituellement rangées dans le bureau du foyer, pendaient à la serrure.

- Maman, c’est toi ? demanda faiblement Danny.

Le bruit de la machine à écrire s’était arrêté. Danny entendit une porte se fermer.

- Maman ? redemanda Danny, apeuré.

Il s’avança lentement vers la porte de la pièce interdite. Il posa sa main d’enfant sur la poignée de cuivre. Elle était froide, froide comme la mort. Danny tira la porte vers lui et fit un pas en avant. Des trois fenêtres qui se trouvaient au centre de la façade du manoir et constituaient la seule ouverture mise à part la porte sur le pas de laquelle Danny se trouvait. La fenêtre centrale était ouverte, et le vent, qui s’était apaisé pour un moment, agitait gracieusement les rideaux blancs. Un froid glacial s’était répandu dans la pièce. Curieusement, les lampes étaient allumées.

Danny déglutit et s’avança d’un petit pas tout en silence, les épais tapis absorbant les sons. Encore quelques centimètres et il serait complètement dans le boudoir. Il fit un autre pas en avant. La porte se referma alors violemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mer 24 Sep - 21:04

Bravo ! thumleft (que puis-je te dire de plus à part ça ? )


Vivement la suite ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Rocker Man
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 584
Localisation : Travail sur le Blue Moon Minning Company
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 30 Sep - 19:03

Quel suspense !! grandiose Very Happy
Bravo pour ta fic et vivement la suite !

PS : je n'ai pas lu le livre, mais le film est excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 2 Oct - 19:08

suite du chapitre 16

Le claquement brusque de la porte du boudoir résonna dans tout le manoir. Wendy l’entendit depuis la cave, bien au-dessus du ronronnement de la chaudière et du vent qui hurlait dehors. Intriguée, elle posa la feuille et le stylo qui lui servaient à relever le compteur de pression sur la cuve. Elle remonta l’escalier raide vers les cuisines sans se dépêcher, craignant de faire une chute dans la pénombre. Elle tendait l’oreille, mais à part le vent qui soufflait dans les sapins et les appareils ménagers, aucun son ne se faisait entendre dans le manoir.

Elle traversa la cuisine et atteignit le grand escalier. Impossible de savoir quelle porte avait claqué. Curieusement, elle n’entendait pas jouer Danny dans les couloirs à l’étage supérieur. Elle allait appeler son fils quand elle entendit un grand rire dans la salle de bal.

- Jack ? risqua-t-elle. Jack, est-ce-que tout va bien ?

Aucune réponse. Elle accéléra la cadence de ses pas pour ouvrir à la volée les portes de la salle de bal. Jack était couché sur le sol, à côté de sa chaise. Il tremblait et poussa un cri d’effroi. Wendy courut vers son mari et le trouva comme prisonnier d’un mauvais rêve. Elle le réveilla en le redressant.

- Que s’est-il passé, Jack ? demanda-t-elle, visiblement inquiète.

Jack haletait encore. Visiblement, son cauchemar avait dû être très violent. Il avala difficilement sa salive et ouvrit la bouche, sans émettre de son sur le moment. Il déglutit à nouveau et prit la parole.

- Un cauchemar, dit-il, toujours pantelant.

Il tourna son visage vers celui de sa femme, puis s’assit sur le fauteuil qu’il occupait habituellement. Wendy paraissait très inquiète, encore plus qu’à son habitude.

- Je faisais une pause dans mon travail, histoire de me vider l’esprit, dit Jack, et je me suis approché de l’orgue. A peine ai-je appuyé sur une touche qu’un grand rire se fit entendre dans la pièce. Au début, je croyais que c’était le vent, ou Danny qui jouait un peu bruyamment au-dessus.

Il stoppa son récit, comme pour ajouter une note dramatique.

- Je me suis rassis, reprit-il, et je me suis tourné vers les fenêtres. Il y avait un homme, très sombre, je ne pourrais pas le décrire, qui était debout sur le rebord. La fenêtre était ouverte. Il m’a félicité…
- Pour quoi ? demanda Wendy, voyant que Jack avait du mal à finir son récit.
- Il m’a félicité parce que je vous avais tué, cria Jack avant de se mettre à pleurer. Il m’a montré vos cadavres dans les couloirs, les murs étaient tachés de sang, … et je me voyais, au loin dans le couloir, qui paraissait infini, entrain de hurler de rire.
- Mais ce n’était qu’un rêve, Jack, dit Wendy en enlaçant Jack, mais sans parvenir à être vraiment rassurante. Jamais tu ne nous ferais de mal. Il délire, pensa-t-elle.

Danny interrompit la scène. Il venait de faire son entrée dans la pièce, et se tenait debout sur la mezzanine. Wendy lâcha son étreinte et laissa Jack sur son fauteuil.

- Danny, sors d’ici, s’il-te-plaît, demanda très gentiment Wendy, mais on pouvait quand-même qu’elle donnait un ordre. Papa a fait un cauchemar, c’est tout.

Danny ne répondit pas. Il avait l’air hagard et suçait mollement son pouce gauche.

- Danny, sors, je te rejoins après. Je reviens, dit-elle à Jack, qui se frottait les yeux comme après un long sommeil. Elle abandonna son mari et gravit trois par trois les marches raides de l’escalier qui menait à la mezzanine.

- Danny, obéis ! dit-elle lorsqu’elle arriva en haut. Qu’est-ce que…

Le soleil fit une percée dehors. Sa lumière se réfléchit sur la neige et inonda la salle de bal par les grandes fenêtres. La lumière, trop blanche, presque aveuglante quand on se tournait vers les ouvertures, montra à Wendy ce qu’elle avait toujours craint. Danny portait au cou des marques rouges, comme après une brûlure. Ses vêtements étaient déchirés, et des bleus apparaissaient sur ses bras pâles. Il avait le teint livide.

Wendy prit son fils dans ses bras et le cajola, au bord des pleurs. Puis son expression devint plus sévère, et elle se tourna vers Jack, resté en bas. La lumière du jour l’éclairait par derrière, son visage restait dans l’ombre. Il avait les yeux tournés vers sa famille, mais ne la voyait pas, toujours perdu dans son rêve funeste.

- C’est toi qui a fait ça ? demanda Wendy sur un air de reproche.

Jack ne répondit pas. Surpris par la question, il redressa un peu la tête et cligna des yeux.

- C’est toi qui a fait ça ! cria Wendy à son mari, cette foi certaine qu’il était le coupable - qui d’autre ?

Jack ne trouva la force de répondre que par un léger mouvement latéral de la tête.

- Salaud ! cria Wendy en se levant, avec Danny dans ses bras.

Jack continua à nier en silence. Mais Wendy ne le regardait déjà plus. Elle quitta la salle sans se retourner. Le soleil disparut derrière les nuages sombres et l’immense pièce se retrouva dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 2 Oct - 19:13

Bravissimo Maggie Simpson ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rocker Man
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 584
Localisation : Travail sur le Blue Moon Minning Company
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 2 Oct - 20:36

Enorme cyclops

bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
spider
Explorateur effrayé


Nombre de messages : 236
Age : 23
Date d'inscription : 08/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 2 Oct - 22:19

Superbe !
Pourtant Wendy l'insulte beaucoup plus dans le film, lorsqu'elle croit qu'il a fait du mal à Danny...

Aura-t-on le droit à la scène traumatisante de la mémé pourrie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Jeu 2 Oct - 22:53

spider a écrit:
Superbe !
Pourtant Wendy l'insulte beaucoup plus dans le film, lorsqu'elle croit qu'il a fait du mal à Danny..
Oui, mais je crois que Maggie Simpson s'inspire du bouquin, et non du film. Smile


spider a écrit:
Aura t'on le droit à la scène traumatisante de la mémé pourrie ?
J'éspére que non, ou alors, uniquement si Maggie Simpson nous épargne certains détails pukel
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 3 Oct - 17:19

gentlemanlupin a écrit:
spider a écrit:
Superbe !
Pourtant Wendy l'insulte beaucoup plus dans le film, lorsqu'elle croit qu'il a fait du mal à Danny.
Oui, mais je crois que Maggie Simpson s'inspire du bouquin, et non du film. Smile

Je m'inspire du film, du livre et des parodies diffusées pour la première fois aux USA fin octobre-début novembre en 1993.

Pis c't' un forum grand public, j'vais pas écrire des gros mots.


spider a écrit:
Aura-t-on le droit à la scène traumatisante de la mémé pourrie ?
J'éspère que non, ou alors, uniquement si Maggie Simpson nous épargne certains détails pukel

Elle y sera... très bientôt. A la sauce PM bien sûr (enfin je vais essayer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Sam 4 Oct - 11:10

Ah la scène de la salle de bain... un énorme classique, une de mes scènes favorites !!!!
J'attends cette version démoniaque avec impatience!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Lun 13 Oct - 18:59

Chapitre 17 : retour dans le boudoir


Wendy avait porté Danny jusque dans sa chambre. Elle l’avait allongé sur son lit en pleurant. Des pensées sombres traversaient son esprit. Elle était confuse. Jack n’avait pas tenu. Il a suffi de deux mois pour qu’il oublie ses bonnes résolutions. Wendy regretta amèrement d’avoir suivi son mari dans les montagnes. Elle aurait du rester à Benderton, trouver un petit emploi correct dan les environs et s’occuper de Danny en toute tranquillité. Mais non, elle avait suivi Jack, son grandiloquent mari, qui ne pouvait s’empêcher de faire le mal autour de lui. Il fallait quitter le manoir et redescendre dans la vallée, mais comment ?

Elle s’assit sur le lit de Danny et le prit dans ses bras.

- Que s’est-il passé, Danny ? demanda-t-elle en essuyant des pleurs. Ton père t’a frappé ? Dis-le-moi.

Mais Danny restait silencieux, le regard vide et le teint toujours aussi pâle. ce qui renforçait les marques rouges autour de son cou.

- Oh, Danny, ajouta Wendy en le serrant encore plus.

La colère avait rapidement laissé place à la tristesse et au désespoir. Wendy s’en voulait, comme toujours. On n’a pas idée de coincer un gosse de 6 ans dans un vieux manoir perdu dans les montagnes, sans possibilité de retour. Elle avait fait l’erreur de suivre Jack, elle venait de le payer.

Jack alluma toutes les lumières de la salle de bal. il ruminait intérieurement, se retenant de ne pas hurler de rage. Il n’avait pas touché à Danny, il l’avait vu à peine vingt minutes aujourd’hui. Et Wendy qui l’accusait, encore et toujours. Il avait fait des efforts, concernant l’alcool et le travail. Et voilà comment on le remerciait, avec un gosse braillard et une femme qui vous rend coupable de tous les maux de la Terre. Il donna un coup de pied dans une chaise et hurla de douleur. La chaise était restée immobile, et les chaussures épaisses de Jack n’avaient pas suffit à amortir le choc.

Depuis la chambre, Wendy entendit le hurlement de son mari ; et l’écho dans les couloirs vides du manoir Ravenswood le lui rendait en mille. Elle serra encore plus Danny dans sa poitrine, sentait respirer calmement son fils, qui semblait dans un autre monde.

Jack se calma et sortit de la pièce pour aller dans le couloir principal. Il avait le visage cramoisi. Il déboula dans le foyer, ouvrit en grand les portes principales du manoir et s’agenouilla dans la mince couche de neige qui tapissait le sol de la pergola. Il prit une grande inspiration, et se passa un peu de neige sur le visage, comme pour calmer une brûlure. La neige fondit aussitôt, et l’eau glacée coula le long de son cou. Jack reprit de la neige dans ses mains gelées, inspira un grand coup et écrasa les flocons immaculés. Il bouillait encore de rage.

La tempête se leva dehors, comme pour répondre à ce qui venait de se passer au sein d el famille Torrance. Le vent se fit de plus en plus fort et la neige se mit à tomber. Jack se redressa, ôta la neige résiduelle sur ses vêtements, et rentra dans le manoir. Quand les portes furent closes, il entendit comme de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Lun 13 Oct - 21:32

Youpi ! Vivement la suite ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Rocker Man
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 584
Localisation : Travail sur le Blue Moon Minning Company
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Mar 14 Oct - 18:46

C'est super, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 17 Oct - 17:41

suite du chapitre 17

Intrigué, Jack se dirigea vers le grand escalier. La musique s’était tue, laissant libre cours aux hurlements du vent. A croire que Jack pouvait influencer le temps. La musique reprit, douce et lente, presque mélancolique. Jack entra dans la salle de bal, dont les grands lustres donnaient toute leur puissance pour éclairer le moindre recoin. La musique avait à nouveau stoppé.

Wendy avait fermé la porte de la chambre à clé et bloqué la porte avec une chaise, comme elle l’avait vu au cinéma. Danny semblait dormir paisiblement, comme si rien n’était arrivé. Ses paupières tremblotaient un peu. Sûrement un cauchemar. Wendy n’avait pas eu la force d’ôter ses vêtements déchirés. Elle pensait à l’avenir, à leur avenir. Sa colère contre Jack grandissait à chaque fois que son regard tombait sur ce petit être couché. Mais c’était la peur qui lui serrait la gorge depuis quelques minutes.

Elle aurait aimé que Danny voie un médecin. Et Jack un psychiatre. Elle aurait surtout voulu quitter le manoir et redescendre en ville. Elle ne pouvait plus vivres sous le même toit que cet ivrogne violent qui lui servait de mari.

La nuit allait tomber. Il faisait déjà très sombre à cause de la tempête. Wendy n’avait pas allumé les lampes de la chambre. Elle préférait rester seule, dans le noir, à se morfondre. Un volet claqua et la fit sursauter. Croyant que Jack était monté les chercher, elle se redressa d’un coup et chercha une arme. Le volet claqua à nouveau. Elle se rassura, alluma la lampe de chevet près de Danny et alla fermer les volets de tout l’appartement. Elle peinait à bloquer celui de la salle de bains quand elle entendit Danny l’appeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 17 Oct - 17:57

Bravo ! vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Rocker Man
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 584
Localisation : Travail sur le Blue Moon Minning Company
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 17 Oct - 19:11

Excellent
Bonne continuation ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Ven 31 Oct - 19:28

suite du chapitre 17


Jack, debout au milieu de la pièce, tournait sur lui-même pour trouver la provenance de la musique. Elle ne venait pas des étages, il en était certain. Elle venait bien de la salle de bal. Mais aucun instrument de musique n’était présent dans la pièce. La branche nue d’un arbre, semblable à une main décharnée, grattait les murs du manoir.

- Je deviens fou !? se dit Jack. Ou alors c’est le vent et cette branche ?

La musique reprit. Quelqu’un jouait du clavecin. Jack bondit d’un coup vers une des portes mal éclairées au fond de la salle. Il sortit son trousseau de clés de sa poche et les essaya une par une. La musique cessa quand il entendit le déclic du verrou qui se débloquait.

Il entre aussitôt dans la pièce froide et sombre. Une forte odeur de renfermé monta à ses narines, lui faisant faire une grimace. Il tâtonna à sa gauche pour trouver un interrupteur. Mais rien. Il ouvrit en grand la porte, laissa entrer la lumière des grands lustres de la salle de bal. Mais la nuit semblait trop dense pour que ça y change quoi que ce soit. Jack alla chercher une torche dans la cuisine, en prenant bien soin de fermer la porte à clé, et en laissant la clé sur la serrure, pour ne pas avoir à la retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle nouvelle : The Shinning   Aujourd'hui à 6:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle nouvelle : The Shinning
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelle CX Minichamps
» Duo avec Daho sur le nouvel album de Nouvelle Vague
» Nouvelle Ordre Mondial => C'est quoi cette histoire ?
» Titanic [mini-série de 2012 réalisée par Julian Fellowes]
» Ma nouvelle nouvelle Sub…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: