The-Manor : First Phantom Manor Forum Since 2004 !
Ce site est indépendant de la Walt Disney Company et d'Euro Disney S.C.A. Ces pages contiennent des élements dont tous les droits reviennent à la Walt Disney Company. Les élements de ce site sont uniquement présentés à titre d'information pour les fans de Phantom Manor et ne font en aucun cas l'objet d'un quelconque commerce.
L'équipe de PMFamily s'engage à retirer toute image ou tout propos à la demande de la Walt Disney Company ou d'Euro Disney S.C.A.



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexionPortail

Partagez
 

 Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
LadyTerror
Résident de Phantom Canyon
LadyTerror

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 772
Localisation : Dans la quatrième dimension !
Date d'inscription : 13/02/2008

Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty
MessageSujet: Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse   Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse EmptyLun 24 Aoû 2009 - 14:42

Après une longue hésitation, j'ai décidé de poster ma fanfiction sur la TOT. Je remercie aussi nitraM. Cette fanfiction fait plus de 40 pages sur Word, soyez donc indulgents sur les fautes, j'ai essayé tant bien que mal à me corriger. C'est la première fois que j'écris quelque chose d'aussi long.
Sans plus attendre, voici le premier chapitre.

Chapitre 1

Je m’appelle Irissa Eclypse (prononcez Eclaypse), membre de l’Institut de Recherche sur les Phénomènes Paranormaux spécialisée dans l’étude des maisons hantées. J’ai travaillé pendant plus de 20 sur de vielles bicoques où devaient habiter « des soi-disant fantômes ». Mon travail n’était pas de faire comme « Ghostbusters »,mais d’étudier de près les phénomènes étranges tant redoutés par la population. J’aimais ce que je faisais car j’adorais la variété de mon travail mais je ne trouvais jamais rien ou presque.

Oh non, je ne désespérais pas car les fantômes, à mon avis, existent mais ils se cachent. J’ai de nombreuses maisons d’expérience derrière moi comme Phantom Manor, le château de Bellefille ou celui de Hampton Court en Angleterre où le fantôme du roi Henry
VIII « réapparaîtrait ». J’ai même eu l’immense privilège de travailler sur la célèbre maison Amityville aux Etats-Unis et je dois dire que cette maison a été la pire de toute en matière d’angoisse et de sueurs froides.

Bref vous l’aurez compris je mène une vie tout à fait normale si ce n’est que
celle-ci bascule lorsque l’on m’avait proposé d’être affectée à un hôtel. J’avais légèrement décliné l’invitation en disant que je n’étais pas spécialisée en ce genre de lieu mais on m’avait dit :<< - Irissa, vous êtes une des meilleures chercheuses de l’Institut ! Je crois que vous êtes la mieux placée pour résoudre cette affaire>>J’ai accepté un peu à contrecœur, j’allais devoir laisser mes travaux sur la Dame Blanche pendant quelques temps. Je rentrai chez moi, exténuée une fois de plus par une journée de travail bien chargée. Je refermai ma porte derrière moi en étouffant un bâillement. Je marchai dans le couloir tout en jetant mes clés et mon courrier sur la commode. Je commençai à aller dans mon salon quand j’entendis un petit miaulement.

Avant même que j’ai pu réagir, mon chat me sauta dessus. Je le rattrapai avec amour :
- Pattenrond, On ne saute pas sur sa maîtresse comme ça , tu es très mal élevé dis donc !

J’émis un petit rire suite à ma remarque ironique. J’embrassai la fourrure rousse de Pattenrond que je rehaussai d’une petite caresse. Après avoir mangé et finis ma toilette je me mis au lit pour une nuit de repos bien mérité.

Cette nuit là, je fis un rêve très étrange, de mon entrée à l’Institut où plutôt non, de ma sortie. Etait-ce un rêve prémonitoire ? J’avais raté l’affaire de l’hôtel dont je ne savais pas encore pas le nom, je m’étais fait huer par tous mes collèges. J’avais le tournis, tout ce qui avait autour de moi était devenu flou. Toutes les maisons hantées dans lequel j’avais travaillé me sont reparues
comme des flashes puis ensuite ……un fond noir. Plus rien, aucun son, et tout d’un coup, la Dame Blanche qui apparaissait avec tellement de rapidité que j’en avais sursauté. Elle m’avait poignardée et j’étais tombée dans les bras d’un inconnu aux gants blancs. Il m’avait embrassée d’un si beau et si tendre baiser que j’en avais frémit. Il m’avait enlacée puis il m’avait
jetée dans un trou noir. J’avais hurlé puis je m’étais réveillée en sursaut. La seule chose qui m’avait intriguée c’était cet homme. Je n’avais pas eu le temps de voir son visage, l’unique chose que je savais c’est qu’il portait une veste rouge aux coutures dorées et était pourvu de magnifiques gants blancs qui prenaient bien la forme de ses doigts. Seul son visage m’était inconnu, j’avais fermé les yeux au moment où il m’avait embrassée. Je me mis la main sur le front,les cheveux en bataille.
Qui étais cet homme ? Je put reconnaître tout de même que c’était un groom vu son costume, mais sans conviction.

Je suis une femme qui n’a pas beaucoup de chance en amour. Les astres ne semblaient pas me prédire une idylle. Mais je ne connaissais aucun homme autours de moi, ni frères car je n’en avais pas, ni hommes dans mon entourage. Les seuls hommes que je pouvais connaître c’étaient ceux de l’Institut, mais ce n’était pas l’un d’entre eux. Celui de mon rêve avait des gestes raffinés …..Et puis zut ! Je n’avais cas oublier, ce n’était qu’un rêve. Prions seulement que ce ne soit pas un fantôme vengeur et territorial qui viennent me hanter le subconscient.

A cette idée, je frémis.


Dernière édition par MissTerror le Lun 24 Aoû 2009 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nitraM
Résident de Phantom Canyon
nitraM

Masculin Age : 26
Nombre de messages : 820
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty
MessageSujet: Re: Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse   Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse EmptyLun 24 Aoû 2009 - 14:50

Citation :
Je remercie aussi nitraM
Y a pas de quoi Mr. Green

Bon début, très bon début même ! Le décor est bien mis en place et le mystère commence déjà au premier chapitre. Vivement la suite Smile !
Revenir en haut Aller en bas
http://piv.pivpiv.dk/
Invité
Invité



Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty
MessageSujet: Re: Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse   Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse EmptyLun 24 Aoû 2009 - 19:19

Ce n'est pas Haptom Court mais Hampton Court.

Bon début. C'est pas mal l'idée de narrer à la 1re personne. C'est donc limité à voir que ce que le personnage principal voit et à ressentir ses impressions. Tu utilises un vocabulaire assez varié, tantôt simple, tantôt savant. Je t'encourage pour la suite.

Par contre, je te suggérerais d'espacer un peu plus ton texte, car tout serré comme ça, c'est plutôt désagréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
LadyTerror
Résident de Phantom Canyon
LadyTerror

Féminin Age : 24
Nombre de messages : 772
Localisation : Dans la quatrième dimension !
Date d'inscription : 13/02/2008

Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty
MessageSujet: Re: Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse   Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse EmptyMar 25 Aoû 2009 - 19:18

Voici le chapitre 2 !
Il est un peu long, enfin c'est à vous de juger.

Chapitre 2

Ce matin en me levant, tout de même troublée, je m'affairai devant mes habitudes matinales prenant mon bol de café perdue dans mes pensées. Je m'étais accordée cinq minutes pour caresser tendrement mon chat les yeux au plafond. Je m'étais habillée à la hâte en regardant la pendule qui m'indiquait que j'étais en retard.

Je couru à travers les rues bondées de New York. Je n'étais pas loin de mon travail, l'Institut se trouvait à quinze minutes de chez moi à pied. Malgré cela, je n'étais pas à l'heure. J'arrivai, toute essoufflée, devant les grandes marches de l'Institut. Je ne prêtais plus attention à l'immense plaque sur le fronton du bâtiment sur laquelle étais écrit : Institut et Université international de la Recherche sur les Phénomènes Paranormaux. Plus besoin de la regarder, je la connaissais par cœur, de plus je n'étais pas à l'heure. J'empruntai le tourniquet en soupirant. J'époussetai ma jupe en tenant fermement mes dossiers dans la main. Je me relevai et commençai à faire résonner mes talons sur le sol marbré de l'Institut. La routine, toujours la routine.

Je me mentais à moi-même, aujourd'hui n'était pas un jour comme les autres, je savais que je n'arriverai pas à m'enlever de la tête le mystérieux inconnu aux gants blancs qui a fait irruption dans mes rêves. J'empruntai les escaliers quand Suzan, mon amie collègue m'intercepta. Avant même que j'ai pu dire un mot,elle me dit paniquée :
-Irissa !! Bonjour, qu'elle joie de te voir !
Mon Dieu tu es en retard, le patron t'attend dans son bureau. Viens je
t'accompagne.
Elle me pris le poignet et commença à courir. Je m'arrêtais subitement pour demander des explications. Suzan trépignait et me serra encore plus fort le poignet et m'obligea à avancer.
-Aïe ! Suzan !...Le patron ? Pourquoi ?
-Je ne sais pas, mais tout le monde te cherche et George n'aime pas qu'on
le fasse attendre d'après ce qu'on m'a dit ! Dépêches toi !


Toutes deux courûmes dans le labyrinthe familier de l'Institut. Arrivées devant la porte, pourvue d'une plaque jaune gravée d'initiales noires menaçantes, Suzan me tapota l'épaule l'air compatissant. Elle me dit de son sourire en coin :
-Bonne chance ma chérie !
Je ne comprenais pas, je me raclai la gorge. J'hésitai puis toquai à la porte avant d'entrer doucement. Je refermai la porte puis me redressai et prononçai ces mots d'une voix diplomate.
-Bonjour Monsieur, Pardonnez mon retard. Vous m'avez demandée ?
George Madison, mon patron était assis sur son fauteuil noir tourné vers sa
baie vitrée. Je ne distinguai, chez lui, que son reflet sur la vitre impeccable. Il se retourna vers moi, les doigts croisés. George Madison, était un homme fin et élégant, belle carrure ce que mes amies appelleraient un « étalon ». Une chevelure brune oxygénée et très bien entretenue. Un sourire magnifique, des yeux bleu foncés. Des traits incroyablement bien dessinés, une peau parfaite dépourvue de toute impuretés. Une bouche sensuelle et à la fois menaçante. Son costume pourvu d'une cravate en satin épais munis de quelques formes abstraites, mettait en valeur son corps sculpté à merveille. George Madison était un homme assez grand d'une trentaine d'années.Sa beauté m'éblouissait, mon cœur battait à la chamade, je ne l'avais jamais vu à l'Institut même en vingt ans de métier. Je n'ai seulement
entendu que son nom partout autours de moi mais je n'avais jamais
entendu le son de sa voix. Il fit un sourire en coin qui manqua de m'évanouir. Il se leva s'approchant de moi me tendant la main. Je la lui pris un peu tremblante et la serra. Il me parla avec une voix imposante mais à la fois sucrée. Je lui adressais un sourire timide qu'il me renvoya avec gentillesse.
-Bonjour, je suis George Madison, Enchanté Mademoiselle ........J'ai oublié votre nom.
-Ir....Irissa Eclypse, Enchantée Monsieur.
-Ah oui en effet, je n'ai pas arrêter de feuilleter votre dossier et j'arrive tout de même à oublier votre nom si charmant.
Je rougis.
-Merci Monsieur.
-Inutile d'avoir peur Mademoiselle, je ne vais pas vous manger.

Il me sourit comme pour me rassurer puis il mit son bras sur mes épaules
et m'accompagna à son bureau tout en indiquant un fauteuil de sa main.
Il me lâcha et m'invita à m'asseoir. Je m'assis en croisant les jambes,
les mains sur mes genoux. Je contemplai le bureau de George Madison. Un
immense bureau clair et spacieux dont les murs était orné de tableaux
magnifiques. Un représentait un cheval noir au galop dans un champ de
tournesol, un autre, une belle femme couchée sur un divan rouge, encore
un avec un éléphant dans une plaine africaine.
Dans chaque coin du bureau était disposés des grosses jarres qui contenait des yuccas dont les feuilles luisaient au contact de la lumière. Derrière-moi un petit salon avec un canapé en cuir noir et trois fauteuils blancs crème
toujours en cuir sous lesquels il y avait un tapis persan. Dessus était
posée une petite table basse en verre avec un plateau d'apéritif muni
de quelques flûtes de champagne et une carafe en cristal. Devant moi,
un bureau large et imposant mais cependant normal, un bureau de patron
rien de plus.
George Madison contourna son bureau et s'assit dans son énorme fauteuil. Il enchaîna :
-Irissa Eclypse, vous êtes certainement au courant de l'affaire qui vient de vous être confiée ?
-Oui en effet.
-Vous êtes une femme très compétente .....Vingt ans d'expérience ! Un travail plus que remarquable !
-J'en suis très flattée, merci.
-Ne me remerciez pas, c'est vous qu'il faut congratuler Mademoiselle. En
tout état de cause, cette affaire mérite quelques explications.
-Elle à l'air importante.
-En effet, nous pensons que nous pourrions gagner beaucoup en matière
d'argent et de recherches. Nous préférons léguer cette affaire à une
personne expérimentée et qualifiée, en l'occurrence vous.
Il eu un petit silence. Je souris en guise de remerciement. Il poursuivit :
-Vous allez être affectée à un hôtel, nouveauté pour vous je suppose. Enfin
bref, vous partez à Hollywood pendant trois semaines.
J'écarquillai les yeux.
-A Hollywood ? Trois semaines ? Et ma maison ? Mon chat ?
Je me sentis un peu honteuse d'avoir réagit de la sorte. Cependant, George Madison eu un petit rire.
-N'ayez crainte, votre maison sera gardée et entretenue pendant votre absence. Quant à votre chat ....
La porte s'entrouvrit puis se referma aussitôt. Je vis Pattenrond courir
comme un fou et sauter sur mes genoux en ronronnant. Comment avait-il
peu atterrir ici ? On est entré chez moi ? Je mis Pattenrond par terre
qui alla sur les genoux de George Madison et me leva de ma chaise avec
stupeur et colère.
-Comment avez-vous osé ? Comment avez-vous pu ?
George Madison sourit et poursuivit en caressant mon chat avec délicatesse.
-N'ayez crainte ! Vous pouvez avoir confiance Irissa .Je garderais votre chat.
Je me rassis furibonde tout en reprenant MON Pattenrond. Il se roula en boule sur mes genoux et s'endormit.
-Comment puis-je avoir confiance en vous, si vous allez chez moi sans que je le sache ?
-Irissa,ma chère Irissa, il n'y pas de danger. Trois semaines c'est long, vous
ne voulez quand même pas que votre maison croule sous la poussière, et
puis je crains fort que votre chat ne tienne pas sans qu'on s'occupe de
lui.
Je ravalais ma salive en serrant fort la fourrure de Pattenrond qui continuait à ronronner. Je soupirai :
-Je vois que vous avez tout prévus, très bien. Je fermerais les yeux là-dessus. Pouvez-vous m'en dire plus sur cette affaire ?
-Il s'agit du Hollywood Tower Hôtel.
Il fit glisser un document sur lequel il figurait une photo d'une tour
assez large dont la façade était noircie. J'examinais la photo pendant
qu'il me parlait.
-C'est un vieil hôtel abandonné situé prés des
collines hollywoodiennes. Comme vous le voyez il est assez abîmé. Il
date des années trente et ...
- Excusez-moi, vous avez dit « dans les années trente » ? Il n'a pas été rasé depuis ?
-Non, les habitants disent que c'est un patrimoine. Bien qu'hanté, cet hôtel
doit faire partit du paysage hollywoodien .A l'époque, c'était un hôtel
luxueux. Une star à part entière, l'endroit des milliardaires et des
stars internationales. Vous connaissez le business du cinéma ? C'était
un lieu à la fois moderne, chic et branché. L'histoire raconte que la
foudre s'est abattue en 1939 sur l'hôtel alors que cinq clients étaient
dans un ascenseur. Ceux-ci disparurent sans laisser de trace. L'hôtel
dut fermer ses portes définitivement. Certains de nos scientifiques ont
découvert que ces cinq clients on pu passer dans un autre monde qu'ils qualifieraient de « quatrième dimension ». Aujourd'hui les recherches
sont abandonnées car trop irrationnelles. Nous sommes le seul Institut des Etats-Unis, comme vous le savez, à traiter des faits irrationnels et paranormaux. Selon les dossiers, vous êtes la meilleure pour répondre à certaines questions concernant cet endroit.
Il me sourit et se leva. Je rougis car son sourire me faisait toujours fondre malgré la colère qui me rongeait. Mais cet homme, au charme inouï ....On ne
pouvait pas y résister. Etais-ce une arme pour lui ? En tout cas, si
s'en était une, j'aurais été morte depuis longtemps.

Il se me sourit mystérieusement avec des yeux luisant de convoitise. J'en étais surprise, je ne compris pas la connotation de son regard. Il se plaça
derrière moi, mis ses mains sur mes épaules et me les massa. Je
tremblai, ce premier contact physique me fit un peu peur. Je le sentais
se baisser et je pouvais sentir son souffle derrières mes cheveux. Il
me chuchota d'une voix ensorcelante :
-Ne tremblez pas comme ça, Irissa ...Je vous fais confiance.
Il déposa un baiser sur mon cou. J'étais amoureuse, d'accord mais je ne
suis pas une poupée docile. Même si ce baiser sucré était agréable, je
n'étais pas une femme facile. Lui et moi ne nous connaissions pas !
Cela ne se faisait pas ! Je le repoussais doucement pour ne pas le
froisser.
-Monsieur Madison, que faites-vous ? Je ne crois pas que ce soit....
Avant même que j'ai pu finir ma phrase, il me tourna la tête assez violement
et m'embrassa fougueusement. Pattenrond, surpris par cet agitation
soudaine, quitta mes genoux pour aller je ne sais où. La peur m'envahit
mais son baiser avait calmé tous mes muscles tendus. Je me laissai
faire sans pour autant lui rendre son baiser. Nous nous embrassâmes
longuement. Il me lâcha puis me dit :
-Sachez Irissa que vous ne pouvez pas me résister. Je suis un homme ambitieux et puissant !
Je le repoussai, révoltée par tant d'arrogance et de prétention. Je lui
collai une gifle monumentale avant de m'en aller avec mon chat sous le
bras et mes dossiers en main. Je claquai la porte derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
nitraM
Résident de Phantom Canyon
nitraM

Masculin Age : 26
Nombre de messages : 820
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty
MessageSujet: Re: Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse   Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse EmptyMar 25 Aoû 2009 - 19:52

Un bon chapitre 2 également,un peu trop de romance à mon goût, mais bon,ça ne va pas me tuer Mr. Green
Vivement le prochain chapitre Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://piv.pivpiv.dk/
Contenu sponsorisé




Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty
MessageSujet: Re: Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse   Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hollywood Tower Hotel: L'Histoire d'Irissa Eclypse
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» "La Robe noire", "L'Hotel hanté", "La Reine de coeur"...
» Cendrillon à Hollywood - Elena Klein
» Le Nouvel Hollywood - Peter Biskind.
» Reportage "Et Hollywood créa la femme"
» The Best Exotic Marigold Hotel (2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor : First Phantom Manor Forum Since 2004 ! :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: