The-Manor : First Phantom Manor Forum Since 2004 !
Ce site est indépendant de la Walt Disney Company et d'Euro Disney S.C.A. Ces pages contiennent des élements dont tous les droits reviennent à la Walt Disney Company. Les élements de ce site sont uniquement présentés à titre d'information pour les fans de Phantom Manor et ne font en aucun cas l'objet d'un quelconque commerce.
L'équipe de PMFamily s'engage à retirer toute image ou tout propos à la demande de la Walt Disney Company ou d'Euro Disney S.C.A.



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexionPortail

Partagez
 

 Une âme, un coeur pour ton bonheur.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 40 ... 79  Suivant
AuteurMessage
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty
MessageSujet: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. EmptyDim 4 Fév 2007 - 12:21

Bon très bien avant de commencer mon histoire je tiens à préciser que je vais m'éloigner de nombreux détails pour créer quelque chose d'un peu différent. Toutes vos fics sont splendides j'espère être à la hauteur...


Dernière édition par le Lun 5 Fév 2007 - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. EmptyDim 4 Fév 2007 - 13:10

I.
Année 1821, début de siècle, début de vie, Henry Barkle était né un an plus tôt à New York. Il vivait avec ses parents dans une véritable masure, un cageot d'orange lui servant de berceau.
Dés ses 9 ans Henry fut forcé de travailler pour aider sa famille, enfant unique il se sentait seul et impuissant face au destin sombre qui semblait l'attendre. 9 ans d'existence, cela semble peu, mais la dureté de son existence avait forcé le jeune Henry à grandir prématurément, chaque jour il déchargeait les bâteaux situés dans le port, son peit corps d'enfant se transforma bien vite en corps d'homme, ses mains abimées devinrent imperméables aux blessures et à la douleur.
Lorsqu'il rentrait chez lui le soir, Henry ne trouvait aucun réconfort, considéré par ses parents comme un véritable fardeau, un bon à rien il ne trouvait aucune chaleur, aucun amour dans son foyer... N'importe quel enfant aurait pu sombrer dans la tristesse et le désepoir, mais pas Henry.
A cette époque la ruée vers l'or battait son plein, chaque jour Henry voyait ces inconnus partir, le regard fier et ambitieux. On lui avait parler de l'ouest, de ces paysages infinis, de la liberté que l'on y ressentait. Peu à peu l'ouest devint une véritable obsession pour le jeune Barkle: partir, être son propre maître, faire fortune, changer le court de son destin, faire tourner la chance... Mais il fallait attendre, ne pas se précipiter, saisir la bonne occasion au bon moment pour partir et ne jamais revenir. Aussi Henry patientait, à l'âge de quinze ans il était devenu un homme d'une force peu commune, un être viril mais dont chaque geste exprimait la séduction. 1m85, les cheveux bruns, les yeux bleux Henry était un bel homme. Chaque soir il testait son charme dans les bars de New-York, chaque soir il se rendait un peu plus compte de l' emprise qu'il exerçait sur les femmes...Mais à quoi cela pouvait-il lui servir, lui qui n'avait jamais eu la sensation d'être aimé? "L'amour se disait-il, ne fait que nous éloigner de nos buts et de nos ambitions, l'amour est inutile". Son travail et son désir d'évasion, voila tout ce qui comptait dans la vie d'Henry. Le soir de ses 17 ans, harassé par une journée de dur labeur Henry rentra chez lui. Il trouva ses parents attablés dans la minuscule pièce sombre et sale qui servait de cuisine. Ses parents le regardèrent entrer avec un air sombre, Henry compris que cela ne présageait rien de bon...
"Fils, depuis le jour de ta naissance nous t'avons apporté tout ce dont un enfant pouvait rêver" lui dit son père, Henry faillit exploser de rire, mais il savait qu'une telle réaction lui vaudrait des coups, ces fameux coups qu'il avait subi durant toute son enfance et auxquels il avait toujours éviter de répliquer malgré sa force.
"Il est aujourd'hui temps pour toi de payer ta dette"lui dit sa mère, "tu vas être envoyé dans l'usine old textile, pour y être formé, une fois que cela sera fait tu y travailleras". Old textile se trouvait à une cinquantaine de kilomètres de New York, c'était une usine lugubre dans laquelle les morts étaient fréquentes, en effet l'air y était souvent insupportable de part les mélages chimiques appliqué sur les tissus. il n'était pas rare d'y suffoquer, ou pire de tomber dans l'une des cuves destinées à la teinte.
Henry se tut, la rage bouilonnait en lui, mais il savait qu'il devait gagner du temps...


Dernière édition par le Mar 13 Mar 2007 - 9:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon
Princesse du Phantommanor

Féminin Age : 30
Nombre de messages : 727
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. EmptyDim 4 Fév 2007 - 13:14

Pas mal du tout, j'ai hâte de savoir ce qu'il va arriver à Henry Smile
bonne continuation cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://PhantomManor.skyblog.com
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. EmptyDim 4 Fév 2007 - 13:35

II.

Gagner du temps, se renseigner sur les départ vers l'ouest, ne pas attirer l'attention de ses parents, se préparer et partir...
Henry se tut donc et alla immédiatement se coucher dans la partie du salon lui servant de chambre, il rabatti le rideau de séparation qui l'isolait du reste de la pièce et se mit à réfléchir... Avant de le laisser quitter la cuisine son père lui avait annoncé qu'il serait envoyé à Old textile une semaine plus tard, une semaine pour partir, une semaine pour tout prévoir, une semaine durant laquelle il allait jouer son destin et sa vie...
Le lendemain, jamais le contremaître du port n'avait vu Henry Barkle travailler aussi durement. Henry était réputer pour son travail bien fait mais aujourd'hui il semblait exhulter une rage sourde par le biais de son travail. Après celui-ci le jeune Barkle se rendit au tasty drinks, un bar dans lequel on trouvait souvent ce qu'Henry appellait des "recruteurs de l'ouest", ces gens envoyé par le gouvernement pour trouver de nouveaux pioniers. Henry s'approcha de l'un d'eux. " Ola l'ami!Je suis prêt à signer n'importe quel contrat pour l'ouest!". Le recruteur toisa Henry et se mit à rire "Allons, mon gars ce temps est révolu, les voyages dans l'ouest sont payant désormais, on ne donne plus de terres, on les vend! Vu ton allure je doute que tu aies les moyens, il te faudrait au moins 500 dollards!" Cette fois-ci c'était trop, toute la colère et la frustration accumulées depuis des années ressortirent, les rêves d'Henry s'envolaient d'un coup, quelqu'un devait payer...
Le poing s'abattit d'un coup, d'un seul, rapide, précis et d'une violence inimaginable, le recruteur fut balancé à l'autre bout de la pièce. Henry se mit à hurler, plus pour lui-même que pour les autres: "J'y arriverai, j'y arriverai!Personne ne se mettra sur ma route"! La foule s'écarta et Henry sortit en courant.
Il lui fallait trouver 500 dollards, comment?


Dernière édition par le Lun 12 Fév 2007 - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. EmptyDim 4 Fév 2007 - 13:53

princesse du phantommanor a écrit:
Pas mal du tout, j'ai hâte de savoir ce qu'il va arriver à Henry Smile
bonne continuation cheers

Merci beaucoup jolie princesse!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une âme, un coeur pour ton bonheur.
Revenir en haut 
Page 1 sur 79Aller à la page : 1, 2, 3 ... 40 ... 79  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaidoyer pour le bonheur
» Coeur "porte bonheur" d'IV
» Coup de coeur pour Koxie
» Un petit coeur pour Thibaut
» Gros coup de coeur pour Prisca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor : First Phantom Manor Forum Since 2004 ! :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: