PHANTOM MANOR
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une âme, un coeur pour ton bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
BedelionKH
Visiteur craintif


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Dim 18 Mar - 19:18

lelia a écrit:
Je ne sais que dire cher BedelionKh, si ce n'est merci.
Je suis ravie que mon récit te plaise.

Mais de rien Exclamation

A quand la suite Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 19 Mar - 16:38

XXIV.

Henry avait-il déliré ? Avait-il imaginé tout ce qui venait de se passer ? Il devait en être sure. Le jeune homme lui avait affirmé que la parcelle 121 serait libérée, que rien ne serait impossible… Henry devait réfléchir, plutôt que de revenir à son chariot il partit dans la direction opposée.
Pendant ce temps John Bings travaillait sur sa nouvelle parcelle. Il l’avait achetée pour une bouchée de pain sous prétexte qu’elle était éventrée.
« Quitte à creuser » s’était-il dit « Autant qu’une part du boulot soit déjà faite ». John Bings était un homme grassouillet, une longue mèche de cheveux noirs et gras rabattue sur le devant cachait mal une calvitie bien avancée, des lèvres charnues, un nez en trompette et des yeux dans lesquels ne brillaient aucune lueur d’intelligence, complétaient le tableau.
John Bings creusait à présent un trou dans le cratère laissé par l’explosion. Il creusait sans méthode, n’importe où et n’importe comment…Bings venait de sortir de prison, il avait été condamné à 5 ans d’emprisonnement pour meurtre. Après avoir cogné sur des cailloux durant 5 ans, creuser lui semblait être une continuation logique.
Du fond de son trou on pouvait l’entendre souffler bruyamment.
Mais un autre bruit couvrit les râles de John Bings, un bruit léger mais récurent, comme si on grattait le sol par intermittence.
Afin de respirer à l’air libre et d’essuyer la sueur qui coulait amplement de son front John Bings sortit la tête hors du trou. A quelques mètres de lui se tenait un corbeau, l’homme admira l’animal, celui-ci d’une couleur noir de jais était magnifiquement proportionné, mais Bings remarqua qu’il était énorme. Le bruit de grattement était provoqué par les sautillements joyeux de l’oiseau sur le sol.
« Petit ! Petit » dit Bings. « Joli oiseau, viens me voir toi qui es si beau ! »
Sur ces mots, l’animal qui, jusque là n’avait pas semblé voir John, arrêta de sautiller et regarda son interlocuteur en penchant légèrement la tête.
Bings répéta « Joli oiseau, viens me voir toi qui es si beau ! »
Le corbeau se mit à sautiller joyeusement vers Bings.
« Regardez-moi ça » se dit John, « Il m’a pris en affection ! »
L’oiseau s’arrêta à quelques centimètres de John.
« Oh qu’il est beau, qu’il est beau le corbeau. »
Puis un hurlement et du sang…
Le corbeau avait enfoncé son si joli bec dans l’œil droit de John, celui-ci hurlait et tentait de se débattre en battant l’air de ses bras.
Un bruit d’extraction se fit entendre, les cris redoublèrent.
L’oiseau avait arraché l’œil droit et le tenait à présent dans son bec.
John plaqua sa main sur la cavité béante d’où giclait un sang abondant.
« Saloperie ! Je te tuerai ! »
La rage le poussa enfin à bouger, il sortit du trou et attrapa son fusil, par réflexe il tenta de viser du côté droit… sa rage redoubla. Il lança le fusil en direction de l’oiseau, celui-ci s’envola, en lâchant l’œil.
John se rua sur son globe, mais ce qu’il vit sur le sol le terrifia.
Sur le sable était gravé,: « Pars et ne reviens jamais ! »
Bings se remit à hurler et sans prendre la peine de ramasser ses affaires, ou son œil, monta dans son chariot et partit en direction de Phantom Canyon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 19 Mar - 17:25

Houlala, que de violence. Le portrait de Bings ne nous le rend pas sympathique et c' est tant mieux après ce qui lui arrive. C'est cru sans être gore. J'ai hâte de revoir ce corbeau dans la suite de l' histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 19 Mar - 22:32

BedelionKH a écrit:
lelia a écrit:
Je ne sais que dire cher BedelionKh, si ce n'est merci.
Je suis ravie que mon récit te plaise.

Mais de rien Exclamation

A quand la suite Question

Et bien juste au dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 21 Mar - 13:30

XXV.

Après avoir marché de longues heures Henry revint au chariot, sa réflexion n’avait abouti à rien, sans se poser plus de question il décida de retourner à Phantom Canyon, une fois arrivé il irait voir son patron, si les dernières heures n’avaient été que le fruit d’un esprit malade la parcelle 121 appartiendrait toujours à son nouveau propriétaire, et si ce n’était pas le cas… Henry refusait de l’espérer.
20 minutes plus tard il entra dans le magasin d’outils où semblait régner une certaine confusion : l’épouse du marchand accroupie par terre nettoyait ce qui à première vue ressemblait à des taches de sang. La fille cadette pleurait dans un coin en serrant contre elle un petit ours en peluche, à travers ses sanglots on pouvait l’entendre murmurer.
« Vilain monsieur, pas beau, il a fait peur à teddy » sur ses mots elle resserra son étreinte sur la peluche.
De l’arrière du magasin on pouvait entendre s’élever deux voix.
« Il faut éviter que cette histoire prenne de l’ampleur ! Il faut revendre cette parcelle au plus vite ! »
« Mais Monsieur comment ? Qui voudra de ctte fichue terre à présent à moitié éventrée et… hantée. »
« Ah ne prononcez pas ce mot ! Jamais ! Trouvez un pigeon et vendez-la ! C’est compris ? »
Soudain le maire sortit de l’arrière boutique, il était livide et effrayé, derrière lui, le regard hagard se tenait le marchand d’outils.

« Barkle ! » lança le maire en tentant de prendre de la constance « Comment ça va mon vieux ? Ah votre femme fait un boulot extraordinaire ! Ma femme en est pleinement satisfaite ».
« Je n’en doute pas » répondit Henry « A mes bottes, un jour vous serez à mes bottes » pensa-t-il.
Le maire sortit, laissant Henry face au marchand d’outils, celui-ci semblait être perdu dans ses pensées.
« Que s’est-il passé ? » Demanda Henry.
A ce moment le marchand leva le regard vers Barkle, un éclair passa devant ses yeux et il se mit à sourire à Henry d’une manière étrange.
« Dis-moi Barkle, ça te dirait de récupérer ta parcelle ? »
Henry ne pu en croire ses oreilles, il faillit vaciller.
« Ne perds pas ton sang-froid se dit-il il y a du louche là-dessous, méfies-toi. »
Après me l’avoir pratiquement volée vous voudriez me la revendre ? Puis-je savoir pourquoi ?
« Allons allons mon garçon ! Ce n’était pas contre toi ! J’ai vendu cette parcelle pour aider la communauté… »
« Sale hypocrite. » pensa Henry.
« Oublions tout ça, je te la vends pour un prix modique. »
Vous savez fort bien que je n’ai plus rien, croyiez-vous que je m’épuiserais à travailler pour vous si ce n’était pas le cas ?
Le marchand devint rouge de colère, il allait ouvrir la bouche quand il se mit clairement à réfléchir.
« Je te tiens ! » se dit Henry « Peu m’importe ce qui est advenu sur la parcelle, je te tiens ! »
« Ecoute mon gars, je suis dans le pétrin, quelqu’un doit occuper cette parcelle au plus vite ! » dit le marchand. « On pourrait s’arranger, tu pourrais me rembourser plus tard… »
« Plus tard ? » Lança Henry. « Alors que vous me harcelez sans cesse pour ce maudit bâton de dynamite ? »
« Oublions cette histoire ! Allons, tu rêves de récupérer cette terre, je le sais, ne fais pas ta mauvaise tête. »
« Vous me prenez vraiment pour le dernier des idiots ! » dit Henry. « Que s’est-il passé ? Et n’essayez pas de me raconter des sornettes ! La vérité, maintenant ! »
En temps normal le marchands aurait sans doute insulté Henry et l’aurait menacé, mais pas aujourd’hui. L’homme soupira
« Allons parler de tout ça dans l’arrière boutique. »
Le marchand tourna les talons, dans son dos Henry eut une folle envie de sourire. Une fois à l’arrière le marchand s’assit.
« Tu te souviens de l’homme à qui j’ai vendu ta parcelle adorée ? » Le marchand avait une certaine ironie dans la voix.
« Bings » dit Henry.
« C’est ça Bings. Et bien il est passé tout à l’heure… en affirmant que la terre que je lui avais vendue était hantée. »
Henry se mit à rire. « Divagations d’un bagnard alcoolique ! » dit-il
Le marchand se releva et tenta d’attraper Henry à la gorge. Celui-ci le repoussa dans sa chaise.
« Cessez vos enfantillages ! Pourquoi croirait-il de telles imbécillités ? Il a sans doute tenté de vous soutirer de l’argent… »
« Penses-tu qu’un homme serait prêt à s’arracher un œil pour gagner une maigre somme ? Car je l’ai vu, aussi bien que je te vois. Il s’est présenté ici il ya une heure, il pissait le sang et son orbite droite était vide ! »
Henry était impassible.
« Continuez. »
«Il prétendait qu’un corbeau lui avait arraché l’œil et que sur le sable on lui ordonnait de partir. Oh au départ et malgré sa terrible blessure, je n’y ai pas cru. Mais ces cris ont alerté les habitants et lorsque Bings s’est dirigé vers la mairie, la moitié de Phantom Canyon le suivait.
Le maire a voulu le faire rentrer afin que l’histoire reste privée, mais Bings a refusé et a tout raconté devant la populace ébahie. Les gens ont commencé à faire circuler des rumeurs : le maure et moi serions des suppôts de Satan… »
Henry hurla de rire.
« Oh vas-y ris autant que tu veux… Il faut revendre cette terre au plus vite. Tu es connu dans cette ville, si tu reprends la parcelle les gens oublieront cette histoire. »
Et combien oserez-vous me la vendre cette fois ?
Le marchand pris un air gêné.
J’ai déjà payé une bonne partie de cette terre et je tiens à payé ce qui reste, mais pas un dollard de plus !
« Mais bon dieu Barkle ! »
« J’ai le sentiment que vous me cachez encore quelque chose au sujet de cette histoire avec Bings… »
Le marchand sortit de l’arrière boutique et s’dossa à la fenêtre.
« Le maire et moi nous sommes rendus à la 121… »
« Et ? » demanda Henry.
« Le corbeau n’était plus là, mais… la phrase… elle se trouvait bien là. Personne n’aurait pu écrire cela sans que Bings ne l’entende. »
« Vous comptez donc me confier une parcelle maudite ? »
Allons Barkle il y a sans doute une explication logique.
« La logique et vous ça fait deux mon vieux. » Henry avait l’avantage et le savait.
« Je reprends cette parcelle, vous n’obtiendrez rien pour l’instant. Si je découvre un filon je vous paierez le reste de ce que je devais à Ben. » A l’évocation de ce nom Henry eut du mal à déglutir.
« Ce vieux fou semble nous avoir quitté définitivement » dit le marchand « Ainsi va la vie. »
Henry eut envie de fracasser la tête du marchand, mais il n’en fit rien, le destin avait tourné, il fallait le saisir.
« Je veux un contrat en bonne et due forme. » dit Henry Un contrat spécifiant que cette terre est à moi pour toujours.
Mais enfin Barkle jamais je ne fais de contrat…
« Vous en ferez un. Maintenant veuillez m’excuser mais j’ai du travail qui m’attends »
Avant qu’il ne sorte le marchand l’interpella.
« Barkle, pas un mot de tout ceci à quiconque ! »
Henry se retourna un air de victoire avait envahi son visage.
« Bien entendu ! » répondit-il.
En sortant Henry Barkle se sentit renaître.
« Cette fois-ci ça y est, la chance tourne. Que cela se fasse naturellement ou non m’importe peu. »
Sans attendre il reprit son chariot et se dirigea vers la parcelle 121.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 24 Mar - 0:33

Je m'arrête durant deux semaines ( pour cause de déménagement et de déconnection). J'espère que mes quelques lecteurs me pardonneront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 24 Mar - 4:55

Bien sûr que nous te pardonnons, et nous t'attendons avec impatience Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Sintes
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1497
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 24 Mar - 13:37

Reviens vite au manoir ! Tous Comme Mélanie nous t'attendons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mar 27 Mar - 11:50

j'ai deux minutes ( dans un cyber café), coucou et bisous à tous!
Ps: coucou Iris, coucou Joris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mar 27 Mar - 14:41

Plus qu'une dizaine de jours à attendre, c'est quand - même trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mar 27 Mar - 21:42

/hs\Coucou belle Lelia ! j'espère que ton déménagement se passe bien.Je te fais un gros bisou ! Very Happy /fin du hs\
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 30 Mar - 14:44

Maggie Simpson a écrit:
Plus qu'une dizaine de jours à attendre, c'est quand - même trop.

Mais connaissant ta force implacable je pense que tu tiendras le coup...
Encore un coucou ( merci cyber café). A bientôt! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BedelionKH
Visiteur craintif


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 16 Avr - 18:29

A quand la suite Question Je reste désespèrément accroché a ton fic … Wink Twisted Evil Laughing Je vais tomber dans le ravin de l'Ennuie et revenir de la What a Face Léota Unhappy The Phantom Dead Zone The Phantom Léota Unhappy What a Face pour te hanter si tu ne nous met pas un autre chapitre … Laughing Twisted Evil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 26 Avr - 21:37

BedelionKH a écrit:
A quand la suite Question Je reste désespèrément accroché a ton fic … Wink Twisted Evil Laughing Je vais tomber dans le ravin de l'Ennuie et revenir de la What a Face Léota Unhappy The Phantom Dead Zone The Phantom Léota Unhappy What a Face pour te hanter si tu ne nous met pas un autre chapitre … Laughing Twisted Evil Wink

Je sais, je sais, honte à moi, mais je suis débordée en ce moment, j'ai décidé d'écrire une thèse... cela me prends du temps... Ne vous inquiétez pas, je vais m'y remettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BedelionKH
Visiteur craintif


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 26 Avr - 22:19

OK tu es pardonnée. LOL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 27 Avr - 22:38

Content de voir que tu es de retour Lelia !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 28 Avr - 10:49

XXVI.

La terre resplendissait, malgré le trou béant qui la meurtrissait Henry ne pu s’empêcher de penser que cette parcelle avait un aspect majestueux. En silence il s’assit par terre et contempla le terrain de tous ses espoirs, il pensa à Martha, à Ben, à Anna l’émotion lui nouait la gorge.
« Tes larmes me décevraient beaucoup, elles rendraient l’instant moins solennel. »
Henry se releva et scruta les environs.
« Ne t’avais-je pas dit que plus rien ne te serait impossible… ? Pauvre Bings, je pense que ce petit tour de passe-passe m’a fait plus de mal qu’à lui. »
Henry connaissait la voix… mais il n’apercevait pas le jeune homme.
« Tu vas devenir puissant Barkle, très puissant, tu le mérites. »
Fallait-il vraiment lui arracher l’œil ? Demanda Henry.
« Ne soit pas complaisant ! Tu te fiches de savoir ce qui arrivera à ce pauvre bougre. »
« Mais j’ai acquis cette terre dans le sang…. »
« Nous naissons dans le sang Henry ! Notre vie est alimentée par le sang. »
« Vous jouez sur les mots ! »
« Aurais-tu des regrets ? »
« Non…. »
« Je t’ai observé tout-à-l’heure : ta fierté, ton sentiment de revanche, ta joie…. Tu as trouvé toute cette scène avec le marchand d’outils jouissive. »
« J’attendais ce moment… Je veux les faire ramper ! »
« Et tu le feras ! C’est ça Henry, c’est ce type de sentiment qui doit t’animer. Mets ta force au service de ta gloire. »
Soudain Henry pris conscience de sa solitude. « Je n’aime pas me parler à moi-même. » dit-il. Un bruit attira son attention.
« Je suis là Henry ! »
Lorsqu’Henry baissa la tête, un magnifique corbeau au plumage noir de jais se tenait à ses pieds.
« Cette plaisanterie est douteuse ! Montrez-vous ! »
« J’aime cette forme imbécile ! De plus elle est discrète »
« Vous parlez dans ma tête… »
« Tu t’y habitueras. Et bientôt les gens auront oublié le sort réservé au pauvre Bings… »
« C’est d’une ironie. » Remarqua Henry.
« D’autant plus que tu feras de cet animal ton emblème. »
« Que voulez-vous dire ? » Demanda Barkle.
« Barkle… Ce nom… Que te rappelle-t’il ? »
Henry comprit immédiatement. Ce nom était celui de son père, celui de son passé, l’insigne de sa pauvreté.
« Ce nom n’est pas digne de toi. »
« Changer de nom, changer de vie, tout recommencer sur un terrain vierge. »
« Une nouvelle vie… » Souffla le corbeau.
Henry se souvint de son rêve, lorsque de sa demeure il avait aperçu une splendide mine, à ce moment un nom lui était venu à l’esprit. Le même phénomène était en train de se reproduire… corbeau… raven…
Le corbeau suivait son raisonnement… « J’ai surgi d’un bosquet. » murmura-t’il
Wood….
« Le bosquet du corbeau… Ravenswood. »
Henry sourit ce nom évoquait en lui un sentiment de puissance.
« Parfait ! » Lança le jeune homme sous sa forme animale.
« Je veillerai sur ta famille… N’oublies pas notre engagement. »
Mais Henry était déjà ailleurs…
« Tu vas pouvoir réaliser tes rêves mon ami… Cette maison… »
A ces mots Henry regarda l’animal.
« Elle sera à moi ! Par ma seule volonté. »
« Oh je connais ta force et ta détermination ! Mais sans mon aide… j’ai bien peur que cette parcelle ne t’offre que des désillusions… »
« Que voulez-vous dire ? » Rugit Henry…
« Que si un jour tu tentes de briser notre pacte, tu perdras tout…. Je ne suis pas dupe, et malgré le respect que j’ai pour toi saches que je ne te fais nullement confiance. Je te laisserai une large marge de manœuvre, tu ne sentiras que fort peu ma présence… Je sais que tu désires te débrouiller seul, tu as ta fierté et je le comprends. Mais que tu le souhaites ou non nous sommes liés. »
Une rage sourde envahissait Henry, mais il comprit que cela ne servait à rien. Il avait fait un pacte… Il voulait réussir… Il hocha de la tête….
« Que dois-je faire ? » Demanda-t’il
« Prends le médaillon et balade le au-dessus de la parcelle. »
Sans attendre Henry s’exécuta…
Le corbeau l’observait.
Soudain le pendentif se mit à briller.
« Là… C’est là que tu dois creuser… Cet endroit fera ta fortune. »
« Je te laisse… Pour l’instant. Au revoir Henry Ravenswood. »
Henry n’écoutait plus, il semblait absorbé par l’emplacement choisi. Après quelques secondes le corbeau disparu.
Le regard hagard Henry alla chercher une pelle et se mit à creuser… Quelques minutes plus tard sa pelle heurta une masse dure. Lorsqu’Henry la dégagea il se rendit compte qu’il tenait en main une énorme pépite d’or.
Henry sourit, puis se mit à rire…. Son rire augmenta et finit par emplir l’air… Un rire de victoire… un rire de démence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BedelionKH
Visiteur craintif


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 28 Avr - 11:55

Super !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 28 Avr - 12:04

BedelionKH a écrit:
Super !

C'est gentil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitraM
Résident de Phantom Canyon


Masculin Nombre de messages : 823
Age : 23
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 28 Avr - 12:38

Je me rapelle les premiers pas du "petit" Barkle dans la massure mais maintenant il s'appelle Ravenswood et il sera riche !!

C'est super, vivement la suite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piv.pivpiv.dk/
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Dim 29 Avr - 23:15

Toujours aussi magnifique !
J'adore vivement la suite ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sintes
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1497
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 30 Avr - 18:03

Continue donc Princess Lelia, c'est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 30 Avr - 20:26

Excellent ce chapitre, on sait d'où viens le nom Ravenswood.Continue cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Lun 30 Avr - 20:34

Tout se met lentement en place. Continuez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 9 Mai - 22:40

Excellent ce corbeau qui parle. Very Happy

Et surtout notre cher Henry qui fait un rire démoniaque, âmes sensibles s'abstenir lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Aujourd'hui à 3:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Une âme, un coeur pour ton bonheur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 11 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaidoyer pour le bonheur
» Un petit cache-coeur pour Maloé- Angelica - Y
» Coeur "porte bonheur" d'IV
» Coup de coeur pour Koxie
» Un petit coeur pour Thibaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: