PHANTOM MANOR
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une âme, un coeur pour ton bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 14:42

ça avance très bien tout ça, j'ai hâte de savoir la suite et ce qu'il va se passer avec Anna Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 14:53

VIII.

"Cela pourrait convenir" dit le vieil homme. "Mais un si grand terrain... je ne pourrais le donner qu'en sachant qu'il ne sera pas gâcher par un sale petit arriviste. Je veux un homme sérieux." Le vieillard toisa Henry et après un silence lui dit "Es tu marié?".
Pour la première fois Henry se sentit décontenancé, que dire, que faire?
"Je t'ai vu arriver avec une jeune fille, qui est-elle? Ta soeur?"
"Je l'ai tirée des ennuis dans lesquels elle s'embourbait, je ne pouvais l'abandonner". dit Henry.
"Ainsi tu es un homme de valeur" dit le vieillard. "J'aime ça. Mais j'hésite encore..."
Tout se mit à tourner dans la tête d'Henry, sa mine, son terrain...
"De plus je trouverais plus facilement un logement à un homme marié "dit le viellard.
Henry pensait à toute vitesse, sa mine, "Martha, la maison... Anna..." Henry se tourna vers celle-ci. Elle le dévisageait.
"Le soleil commence à taper violemment, je ne suis plus tout jeune, je vais rentrer. Je te donne un jour pour te décider." dit le vieillard.
Anna te ramènera en ville.
Quelques minutes plus tard les deux jeunes gens étaient seuls. Anna s'avança, elle était sublime. Ils se regardèrent longtemps, Henry se mordait la lèvre. Elle s'approcha encore plus près... et l'embrassa. La passion d'Henry explosa alors, il la pris violemment dans ses bras, mais Anna n'était pas comme Martha, plus Henry la serrait, plus elle le serrait à son tour...
Leur baiser durat plusieurs minutes et c'est Anna qui y mit fin. "Ecoute-moi bien" dit-elle, "Le vieux Ben t'a pris en affection, mais il est coriace en affaire, si on lui fait une autre offre correspondant à ses critères il l'acceptera. Marie-toi."
Henry lui lança un regard évocateur. Anna eut un rire triste: "Je ne suis pas de celle qu'on épouse".
Henry comprit. "Je ne l'aime pas" dit-il.
Tu es un homme d'ambitions, je le vois, je le sens, tu iras loin.
Vas-tu t'arrêter au premier obstacle? Es-tu un lâche?
Henry attrappa le poignet d'Anna, "Je ferai tout pour réussir, rien ne me fait peur sinon moi-même".
Anna sorti un couteau de sa robe grâce à sa main libre, elle l'appuya contre la gorge d'Henry "Moi non plus je n'ai peur de rien, alors lâche-moi!"
Elle était merveilleuse, Henry ne put résister et l'embrassa de nouveau.
"Epouse la godiche" lui dit-elle. "Je saurai compenser ton manque..."
"Qu'il en soit ainsi" dit Henry.


Dernière édition par le Lun 12 Fév - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sintes
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1497
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 14:53

J'aime bien moi ton histoire. A vrai dire j'aime bien vos fan-fics ca veux dire que vous utiliser bien votre imagination et ,ca, c'est bien. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 14:59

A vrai dire c'est la première fois que je me lance dans la rédation d'une fan fic, je n'ai jamais osé ou eu le temps.
Merci pour vos gentils commentaires. J'espère que l'histoire ne vous paraît pas trop longue...


Dernière édition par le Mer 7 Fév - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 14:59

Hihi j'en étais sûre, Henry n'a pas résisté à Anna Razz
excellente fic, vraiment bravo miss Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 15:00

princesse du phantommanor a écrit:
Hihi j'en étais sûre, Henry n'a pas résisté à Anna Razz
excellente fic, vraiment bravo miss Very Happy

lol... Henry ou l'homme guidé par ses instincts.... tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitraM
Résident de Phantom Canyon


Masculin Nombre de messages : 823
Age : 23
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 15:11

cheers Vivement la suite ! Je me demande comment va réagir Martha ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piv.pivpiv.dk/
Sintes
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1497
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 15:15

Mais dis-donc Henry c'est un véritable coureur de jupon ! Martha, Anna et Mme Léota ! C'est plus un triangle amoureux c'est un carré ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Mer 7 Fév - 17:17

euh personnellement je n'ai pas encore intégré Madame Leota... Suspens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 8 Fév - 14:20

IX.

Voila plus d'une heure que Martha se trouvait seule avec la femme du maire. Celle-ci, bien que fort aimable, avait un gout prononcé pour les commérages, elle racontait une multitude d'anecdotes sur des gens que Martha n'avait jamais vu.
"Etes-vous mariée ma chère?"demanda le femme du maire.
La question était tombée comme un couperet...
"C'est-à dire que..."
"Oh je vois vous êtes fiancée, n'ayez crainte nous aurons vite fait de résoudre ce petit problème, je m'occuperai moi-même des préparatifs..."
"Je... oui nous sommes fiancés..." Martha avait la gorge sèche, mais après tout, ne lui avait-il pas promis?
Martha s'avança vers la fenêtre, où pouvait-il être?
Enfin elle le vit apparaître au bout de la rue, il semblait souriant, à son bras se tenait une jeune femme.
La colère monta d'un coup, l'inquiétude fit de même, qui était-elle? Il n'avait plus souri depuis au moins un mois et le voila serein au bras d'une...
"Calme-toi, tu ne ferais qu'envenimer la situation, il te croit faible, laisse le dire..."
Au moment où Martha reprenait sa constance, Henry entra.
"Ah monsieur, vous voila j'espère que vous avez trouver ce que vous désiriez et que vous resterez avec nous pour quelques temps." dit l'hotesse.
"J'ai trouvé tout ce dont j'avais besoin en effet, je vous remercie."
"Il a trouvé tout ce dont il avait besoin...il croit que je ne me doute de rien. Je ne me laisserai pas abandonner de la sorte."
Martha s'avança vers Henry en le foudroyant du regard, elle allait lui prouver qu'elle était forte...
"Votre fiancée m'a longuement expliqué votre voyage, quelle joie de penser que vous allez enfin vous poser un peu."
"Ma... fiancée?"
Martha s'arrêta net, son regard conquérant se transforma, elle se mordit la lèvre. Henry la regarda d'une manière si intense que Martha faillit défaillir.
"Et bien les nouvelles vont vite ici, tu n'as pas pu résister? En effet Madame nous sommes fiancés et nous souhaiterions nous marier le plus tôt possible."dit Henry.
"Merveilleux, merveilleux." dit la femme du maire.
Le coeur de Martha explosa dans sa poitrine, ils étaient fiancés, il l'avait dit, elle était sauvée. Elle vait gagné, elle avait risqué le tout pour le tout mais avait fini par doubler sa mise! Son plan avait fonctioné, avec le temps il finirait par l'aimer.
"Si vous le permettez nous devons à présent chercher un logement et nous ne voudrions abuser plus longtemps de votre hospitalité." Dit Henry.
"Oh mais je suis ravie de vous acueillir dans notre belle ville, veuillez excuser mon mari, il est très occupé. Mais n'ayez crainte j'organiserai votre noce de manière sublime."
"Nous n'en doutons pas, n'est-ce pas Martha?"
Martha ne pouvait parler, un sourire béant traversait son visage.
"Mer...., merci" finit-elle par articuler, et ils sortirent.
Une fois dans la rue, Henry se rettourna vers sa fiancée.
"Henry... Je...." dit-elle.
"Je comprends, ne t'inquiète pas, de toute façon je comptais te le demander..."
"C'est bien vrai, nous allons nous marier?"
Martha avait-elle vu l'ombre passant devant le visage de son fiancé?
"Oui, je pense que c'est la chose à faire." dit henry.
Ils traversèrent la rue et s'arrêtèrent devant le bureau des concessions, "Attends-moi ici" dit Henry.
Anna avait repris sa position: adossée au mur, Henry passa devant elle, ils n'échangèrent aucun regard.
Martha regardait maintenant Anna avec un air de victoire.
"Peu importe cette fille, il est à moi maintenant!" se dit Martha.
Anna aurait voulu éclater de rire devant cette pauvre colombe si naive, mais elle n'en fit rien.
A l'intérieur, Henry se trouvait à présent devant le vieux Ben.
"Ma fiancée et moi désirerions la parcelle de terrain vue tout-à-l'heure." dit-il.
"Te voila devenu raisonnable! Fort bien, fort bien cette terre est à toi! J'espère être invité à la noce!" dit le vieux Ben.
I"l nous faut un logement" dit Henry, i"l me reste quelques économies..."
Quelques minutes plus tard Henry sortit du bureau avec une paire de clé, il frôla l'épaule d'Anna.
"Mon chéri, Mademoiselle et moi n'avons pas encore été présentées." Dit Martha.
Henry lança un regard vers Anna, il voulut dire quelque chose mais rien ne sortit de sa bouche.
"C'est moi qui manque d'hospitalité Madame, j'aurais du venir à votre rencontre. Je me nomme Anna Jones, le vendeur de concession est mon oncle, n'étant plus tout jeune il me demande souvent de l'accompagner sur les parcelles en vente. Souffrant de la chaleur il a abandonné Monsieur, j'ai donc pris la liberter de vous le ramener."
"Quelle culot, quelle force de caractère" se dit Henry, "Anna Jones tu me fascines."
"C'est donc à moi de vous remercier chère Madame, comprenez l'inquiétude d'une future mariée".
"Ainsi tu m'a écouté Henry "se dit Anna.
"Je la comprends et je vous congratule tous deux!"
"Nous vous remercions."dit Martha
Henry regarda martha et eut l'impression de voir une tigresse.
"Te voila qui t'affirme" pensa-t'il.
L'entretien se finit sans qu'Henry ait eu à dire un mot, quelques minutes plus tard Martha et lui se trouvèrent face à une mazure.
"Rien ne change" dit Henry... "Mazure à New-York, Mazure à Phantom Canyon". Sa voix s'emplissait de rage.
"ça ne durera pas! J'y arriverai dussais-je à réveiller les démons de l'enfer! Nous deviendons grands, plus importants que n'importe qui dans cette ville!"
"Pour cela je te fais confiance Henry Barkle, cesse d'hurler tu vas attirer l'attention."
"Et bien qu'ils me regardent, un jour, ils trembleront face à ma gloire!"
Le couple entra et rerferma le porte.


Dernière édition par le Lun 12 Fév - 12:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 8 Fév - 14:32

Héhé, ça commence à devenir explosif Very Happy
toujours aussi excellent, continue cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 8 Fév - 14:33

princesse du phantommanor a écrit:
Héhé, ça commence à devenir explosif Very Happy
toujours aussi excellent, continue cheers
Parfois je m'inquiète de la longueur de cette histoire... Lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 8 Fév - 14:44

Non moi je trouve que ça va Smile
et puis peu importe la longueur, ta fic est vraiment très bien alors continue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 8 Fév - 14:51

Peu importe la longueur, si le contenu est bon ! Il faut juste faire attention aux erreurs et incohérences scénaristiques quand l' histoire s' allonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitraM
Résident de Phantom Canyon


Masculin Nombre de messages : 823
Age : 23
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Jeu 8 Fév - 19:55

C'est super !!! Vivement la suite !!
J'adore ce que Henry dit : "J'y arriverai dussais-je à réveiller les démons de l'enfer !"

Continue comme ça thumleft

HS : Vive les pubs ! ma fic est de service fin hs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piv.pivpiv.dk/
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 13:44

X.

Ils s'étaient installés il y a deux semaines, chaque jour semblant être une triste répétition du précédent. Martha avait décoré leur habitation comme elle avait pu, elle semblait s'acclimater à leur genre de vie.
"Au moins nous avons un toit" disait-elle souvent.
Mais Henry,quant à lui, supportait fort peu ce style de vie: ils vivaient dans une pauvreté financière et morale à la limite du soutenable. Rien n'égayait leur vie.
Mais pour l'instant Henry savait qu'il devait s'en contenter même si cela le rendait fou, ses crises de colère étaient fréquentes et il parvenait de moins en moins à les contrôler.
Chaque matin, à l'aube, Henry partait en direction de sa parcelle, chaque matin l'espoir renaissait. Henry travaillait intensément, il avait acquit la réputation d'effectuer, seul, le travail de deux hommes. Toute son énergie passait dans le travail, chaque matin il choisissait un coin de terre et retournait celui-ci de fond en comble, d'une manière presque maniaque qui inquiétait le vieux Ben.
Celui-ci passait régulièrement voir Henry et ce qu'il observait lui faisait presque peur, en effet il n'était pas rare qu'il trouve Henry pratiquement enseveli sous terre, soufflant comme un boeuf et se parlant à lui même. "J'y arriverai, rien n'est plus dur que la pauvreté, si tes mains saignent laisse-les saigner..."
Ben avait pris l'habitude d'entendre un tel langage, mais un jour, du trou béant d'où résonnaient les paroles d'Henry, le vieux Ben distingua des râles de douleurs.
"Tes mains saignent laissent les saigner"
Le vieux Ben descendit de son chariot et s'approcha du trou en silence.
Henry Barkle s'activait furieusement deux mètres plus bas, il avait renforcé les parois à l'aide de planches de bois.
"C'est du bon travail" pensa Ben, mais ce qu'il vit ensuite le terrifia:
sur les planches de bois on pouvait distinguer, sans mal ,de larges tâches de sang. Ben retourna à son chariot, prit sa lampe à huile et, au bout de quelques secondes, la tendit vers le trou. Un dos, des jambes, des bras, et... des mains rouges et luisantes, des lambeaux de peau y pendaient, plusieurs ongles étaient manquant et Ben s'apperçu bien vite qu'ils jonchaient le sol. Malgré l'état pitoyable de ses mains et la lumière dirigée vers lui Henry continuait son ouvrage.
"J'y arriverai, ne t'arrête pas, la douleur n'est rien." Ces mots furent de trop pour le vieux Ben.
"Barkle sort de là tout de suite! Espèce d'écervelé!"
Henry, de dos s'arrêta net, il resta quelques secondes immobile puis se retourna, ses yeux étaient totalement noirs, sans aucune différence entre la pupille et l'iris. A cette vue le vieux Ben recula.
"La douleur n'est rien, la douleur n'est rien." répétait Henry.
Ben avait déjà vu plusieurs chercheurs perdrent l'esprit, mais il s'était attaché au jeune Barkle, il fallait le sortir de là.
"Si tes mains s'infectent, je connais un très bon médecin: il t'arrachera le peu de peau qui leur restent pour stopper l'infection, mais vu leur état actuel je doute que cela serve à quelque chose. Donc il te les coupera pour éviter la gangrène.... Jamais vu un chercheur d'or faire fortune sans mains."
A ce moment précis les yeux d'Henry reprirent leur aspect normal, son visage s'emplit de douleur et de tristesse. Ben en profita:
"Allons mon gars sort de là!"
Henry s'appuya sur les planches de bois et sorti.
Ses mains étaient dans un sal état, aucun docteur n'accepterait de les soigner sans utiliser le moyen le plus radical. Ben savait que la plupart des médecins avaient une obsession pour la gangrène, il avait vu nombre d'hommes revenir avec une jambe en moins pour une simple infection...
Chez qui l'enmener?
Henry pleurait et hurlait maintenant de douleur.
"Le travail avait chassé la douleur... quelle force d'esprit il a!" se dit Ben.
"Il ne nous faut pas un médecin traditionel, il nous faut un as, il nous faut... Oui! Lui pourrait-nous aider!"
Ben venait de se souvenir de ce jeune Indien installé à l'orée de Phantom Canyon, il était orphelin et pour survivre avait préféré rester près de la ville que de sa tribu. Il se targuait de pouvoir guérir n'importe qui.
Sans hésiter Ben força Henry à monter dans le chariot et se dirigea vers ce que l'Indien appellait son "chez-lui", quelques plaques de tôles et une planche en bois en guise de toit.
L'Indien se tenait devant sa porte, lorqu'Henry descendit du chariot, l'Indien rentra dans sa "demeure" et en ressorti avec une boîte en bois.
"Faites le asseoir" dit-il.
Ben fut surpris de voir qu'il maitrisait aussi bien l'anglais.
Henry s'assit.
"Il a perdu l'esprit, il travaille seul sur une parcelle demandant au moins trois hommes!" dit Ben.
Henry ne disait rien mais regardait ses mains en souriant.
"Je vais l'aider, mais tout à un prix..."
"Toi! Regarde-moi!" dit l'Indien à Henry.
"Si je te soigne, me laisseras-tu travailler pour toi?"
J"e prendrai 10% de toutes nos découvertes."
Ben fut choqué de voir que l'Indien tentait de faire affaire dans un moment pareil. Il allait parler quand... Henry se mit à rire, la tête renversée en arrière. Tout à coup les mains en lambeaux agrippèrent le coup de l'Indien.
"Ecoute-moi bien cloporte, même avec ces mains je peux te broyer les cervicales, alors n'essaye pas de m'avoir."
Henry se mit de nouveau à rire
"5%" dit-il à l'Indien.
Celui-ci ouvrit la boîte et s'occupa des mains d'Henry, il le regardait avec un mélange d'intérêt et de terreur, son coup était maculé de sang.
Lorsque l'Indien eut fini, Henry ( dont les deux mains étaient bandées) se leva.
"Demain 6h, parcelle 121." dit Henry.
"Bien!" fit l'Indien.
Sur le chemin du retour Ben tenta de raisonner Henry,
"Tu as risqué gros aujourd'hui gamin! Si je ne t'avais pas trouvé..."
Tout est écrit dit Henry.
"Que tu aies engagé cet Indien je m'en moque, c'est peut-être une bonne chose, mais tu dois te reposer. Combien te reste-il?"
"50 dollards" dit Henry.
"Avec cette somme tu as le temps de voir venir..Je t'en prie ne t'acharne pas!"
"J'ai autre chose en tête dit Henry: mon mariage."
"Voila qui est bien! Le mariage t'apportera la sérénité. Martha est une brave fille."
"Le mariage m'aportera surtout de l'argent" dit Henry.
"De l'argent?" dit Ben.
"N'est-ce pas la coutume, chez les pioniers, de donner une somme d'argent plutôt que d'inutiles présents?"
Le vieux Ben fixa Henry.
"Henry Barkle tu es un démon!" dit-il d'un air amusé.
"Plus que tu ne le crois!" pensa Henry.
Durant plus de quatre heures, avant l'arrivée de Ben, Henry avait supporté la douleur: les planches de bois qu'il avait posées sur la paroi lui avaient peu à peu laminé les mains, mais il n'avait rien dit.
Il savait que cette endurance était hors du commun, voire surnaturelle.


Dernière édition par le Lun 12 Fév - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 15:02

XI.

Lorqu'elle vit revenir son fiancé les mains bandées, Martha fut très inquiète, mais lorsque celui-ci lui parla du mariage ( en évitant d'aborder l'intérêt financier) Martha bondit de joie.
"Dés demain j'irai voir Ida ( la femme du maire), elle m'aidera! Tout sera parfait tu verras."
"Je n'en doute pas" dit Henry.
Le lendemain Henry se dirigea vers sa parcelle et y trouva l'Indien déjà à l'ouvrage.
"T'ais-je permis de travailler sans mon ordre?" dit Henry.
"Ce n'est pas parce que je ne puis travailler manuellement que tu dois te permettre n'importe quoi. Suis mes ordre et je t'accorderai tes 10%."
L'Indien hocha de la tête et replongea dans son trou.
Deux semaines s'écoulèrent, les mains d'Henry guérirent avec une rapidité incroyable. En compagnie de l'Indien, il avait fouillé une énorme partie de la parcelle.
Ce soir Henry et Martha se mariaient, mais ce détail laissait Henry de marbre malgré l'excitation débordante de Martha.
Celle-ci ne tenait plus en place et passa sa dernière journée de fiançaille en compagnie d'Ida. Les deux femmes avaient tout planifié: la salle, l'orchestre, le banquet et la robe.
"Ce jour" se dit Martha "est le jour de la victoire ultime. Je suis certaine qu'il m'aime".
Anna Jones, vêtue de sa plus belle robe se dirigeait vers la parcelle 121. Elle y trouva Henry travaillant torse-nu sous le soleil brulant. A quelques mètres de lui se trouvait l'Indien.
Lorsqu'il vit Anna, Henry ne s'arrêta pas.
Elle s'approcha de la fosse où le jeune homme venait de plonger.
"Pouvons-nous parler en priver?" dit Anna.
Le soleil allait bientôt se coucher, la journée de travail touchait à sa fin, Henry congédia l'Indien.
"Demain même heure." dit-il.
"Mais demain vous viendrez de vous marier, ne souhaiteriez-vous pas..."
"Demain même heure!" dit henry.
"Comme vous voudrez! "lança l'Indien en s'en allant.
Henry observa Anna et remarqua qu'elle semblait fébrile.
"Tu es très belle. " lui dit-il.
"Le mariage a bien lieu ce soir n'est-ce pas?" demanda Anna.
"N'est-ce pas ce que tu voulais?" lui dit Henry.
"Je ne suis pas le genre de femme que l'on épouse. N'est-ce pas ce que tu m'avais dit?" demanda Henry avec dans la voix un air de reproche.
Anna ne dit rien.
"Et si je te disais que je me crois capable de t'aimer?" dit-il.
"Je te dirais de ne pas perdre ton temps avec les choses de l'amour, garde ton ambition intacte."
"Je t'ai également dit que je comblerais tes manques." dit Anna, elle défit les agraffes de sa robe qui tomba sur le sol, en dessous: rien.
"Qui te dit que je manque de quoi que ce soit?" dit Henry.
"Tu peux peut-être manipuler cette godiche à ta guise Barkle, mais j'ai bien plus de choses à t'offrir."
"Je me demande lesquelles". Henry s'approcha d'Anna, l'embrassa et la plaqua au sol...
Deux heures plus tard Martha attendait impatiemment son futur époux à la mairie, les invités arrivaient par petits groupes accueillis par Ida.
Lorqu'Henry Barkle passa enfin la porte vêtu de son costume de marié ( choisi par Martha) la cérémonie put enfin commencer.
La sensualité qui émanait du fiancé ne laissa aucune des dames de l'assistance indifférente.


Dernière édition par le Lun 12 Fév - 12:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 15:18

Beaucoup de profondeur dans les personnages, on voit toute la vie, tout le passé des Ravenswood. Extrêmement intéressant, bien raconté et palpitant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 15:20

Maggie Simpson a écrit:
Beaucoup de profondeur dans les personnages, on voit toute la vie, tout le passé des Ravenswood. Extrêmement intéressant, bien raconté et palpitant.

waw... Merci beaucoup très chère. Assez de détails croustillants à votre goût?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 17:03

Maggie, je viens de voir ton profil et il semble que tu sois...un homme.
Lol et moi qui t'appelle ma chère depuis des lustres.... Laughing Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 17:05

lelia a écrit:
Maggie, je viens de voir ton profil et il semble que tu sois...un homme.
Lol et moi qui t'appelle ma chère depuis des lustres.... Laughing Embarassed

Et en effet je n'avais pas vu le petit signe qui l'indique... Je suis confuse! Et toi qui ne me disais rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 17:19

Ce n' est rien voyons. C' est même normal. Tout a été fait pour embrouiller. Je n' avais même pas remarqué que tu m' appelais très chère ( mon esprit génial lisait " très cher " ). Tu peux choisir de garder chère ou prendre cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Ven 9 Fév - 18:27

Maggie Simpson a écrit:
Ce n' est rien voyons. C' est même normal. Tout a été fait pour embrouiller. Je n' avais même pas remarqué que tu m' appelais très chère ( mon esprit génial lisait " très cher " ). Tu peux choisir de garder chère ou prendre cher.

Peu m'importe, je trouve intéressant que tu tentes de brouiller les pistes. te qualifier de "très cher" en t'appellant Maggie ne fera qu'ajouter à la confusion....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sintes
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1497
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 10 Fév - 13:25

C'est histoire est très romantique Embarassed même si on sait que ca va mal finir ! Continue ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Sam 10 Fév - 14:06

Sintes a écrit:
C'est histoire est très romantique Embarassed même si on sait que ca va mal finir ! Continue ! thumleft
j'essayerai d'écrire aujourd'hui mais je suis malade, alors soyez indulgents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Aujourd'hui à 12:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Une âme, un coeur pour ton bonheur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaidoyer pour le bonheur
» Un petit cache-coeur pour Maloé- Angelica - Y
» Coeur "porte bonheur" d'IV
» Coup de coeur pour Koxie
» Un petit coeur pour Thibaut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: