The-Manor : First Phantom Manor Forum Since 2004 !
Ce site est indépendant de la Walt Disney Company et d'Euro Disney S.C.A. Ces pages contiennent des élements dont tous les droits reviennent à la Walt Disney Company. Les élements de ce site sont uniquement présentés à titre d'information pour les fans de Phantom Manor et ne font en aucun cas l'objet d'un quelconque commerce.
L'équipe de PMFamily s'engage à retirer toute image ou tout propos à la demande de la Walt Disney Company ou d'Euro Disney S.C.A.



 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexionPortail

Partagez
 

 Une âme, un coeur pour ton bonheur.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27  Suivant
AuteurMessage
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir
JORIS

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 1560
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyVen 25 Jan 2008 - 16:08

Super cette suite, bon travail !
Revenir en haut Aller en bas
Sephiroth 666
Squelette farceur
Sephiroth 666

Masculin Age : 25
Nombre de messages : 396
Localisation : Derriere toi
Date d'inscription : 04/09/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyVen 25 Jan 2008 - 20:16

j'aime bien ce chapitre Mr. Green sans doute a cause de la stretch qui est ma piece preferé .
mais surtout prend ton temps comme dit ont oublie rien et en + ont peut relire le reste pour trouver des details qu'on avait raté Very Happy bonne chance pour la suite "que la force soit avec toi" lol!
Revenir en haut Aller en bas
BedelionKH
Visiteur craintif
BedelionKH

Masculin Age : 30
Nombre de messages : 42
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/02/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyVen 25 Jan 2008 - 21:11

Tu es géniale ^^ !The Phantom
Revenir en haut Aller en bas
DragonandFire
Pauvre mortel
DragonandFire

Féminin Age : 33
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 06/01/2008

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyVen 25 Jan 2008 - 21:21

Very Happy Bonsoir à tous de quoi parle ce nouveau forum?
Revenir en haut Aller en bas
luciole
Visiteur craintif
luciole

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptySam 26 Jan 2008 - 0:52

Bravo pour cette jolie suite ! (je trouve, entre autre, que c'est une bonne idée d'avoir donné d'avoir donné une usage à la salle octogonale, et d'en avoir fait une salle d'attente.)
J'ai hâte de lire la prochaine partie.
Bonne chance à toi
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptySam 26 Jan 2008 - 8:38

Merci à tous pour ces encouragements. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Sintes
Fantôme prisonnier du manoir
Sintes

Masculin Age : 32
Nombre de messages : 1495
Localisation : France
Date d'inscription : 30/04/2006

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptySam 26 Jan 2008 - 11:11

La suite est très bien Lelia ! Continue donc !Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir
Maggie Simpson

Masculin Age : 32
Nombre de messages : 2661
Date d'inscription : 07/12/2006

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyLun 28 Jan 2008 - 10:52

Nous remercier pour nos commentaires dithyrambiques est une perte de temps. On se doute bien qu'on sait faire les meilleurs commentaires de l'internet.
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptySam 2 Fév 2008 - 22:58

Maggie Simpson a écrit:
Nous remercier pour nos commentaires dithyrambiques est une perte de temps. On se doute bien qu'on sait faire les meilleurs commentaires de l'internet.

Dithyrambiques....Franchement il n'y a pas de quoi.
Bon un petit chapitre demain, si je me laisse tenter...
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyDim 3 Fév 2008 - 14:22

XLIV.

Dans les limbes.

« When the cript doors creak and the tombstone quake spooks come out for a swiggin’ wake. Happy haunts materialize and begin to vocalize”.
Soudain, un rire, puissant, gigantesque résonna dans le néant, la voix des chanteurs fut inaudible.
« Je t’en prie cesse de rire ! Tu n’es pas dans ton état normal. »
Sur ces mots le jeune homme lança un regard vers sa mère.
« Pas dans mon état normal ? ». Enorme sourire.
« Pas dans mon état normal. Effectivement mère, et cela est sans doute du au fait que je suis mort, ou plutôt non mort vu les circonstances. » Le jeune homme se remit à rire.
La mère rayonnait d’une rage sourde et contenue.
« Mon garçon, cette enfant a bien trop d’emprise sur toi, le moindre de ses faits et gestes entraîne chez toi une réaction disproportionnée. N’oublies pas notre but, n’oublies pas que l’enfant est la clef… »
Le jeune homme écoutait à peine, penché sur un globe il observait Mélanie.
« C’est son père tout craché ! Quelle force, quelle puissance. Rien ne l’effraye, elle est divine ! »
« Divine ? Tu oublies que si nous n’étions pas là cette petite serait comme toutes les autres, ridicules, insignifiante, jouant à la poupée et minaudant à la moindre occasion. »
« Regardez-la, si jeune et déjà si belle, dans dix ans personne ne pourra rivaliser avec elle. Ses pouvoirs ne l’effrayent pas, elle va s’en servir… »
« Ses pouvoirs sont les nôtres, et dire que cette enfant se les attribue sans aucun mérite…. »
Le jeune homme jubilait: son ange l’impressionnait chaque jour un peu plus. Sa mère malgré ses incroyables pouvoirs restait bloquée dans ce monde fantomatique. Certes les pouvoirs de Mélanie lui avaient été donnés, mais la rapidité avec laquelle elle apprenait à les maîtriser aurait forcé l’admiration de n’importe qui. Lorsqu’il observait l’enfant le jeune homme se sentait libre. De plus l’état de jalousie dans lequel entrait sa mère provoquait chez lui une intense jubilation…
« Dites-moi mère… Vos dons pour les arts obscurs vous ont également été légués…par votre mère. Rappelez-moi donc vers quel âge exact aviez-vous appris à les domptez.
Je me souviens bien avoir entendu Granny parlez de fenêtres explosées et de tables volantes…Si je ne m’abuse cela s’était déroulé à votre quinzième anniversaire…. »
La mère, d’habitude pâle, tourna au rouge…
Jeune idiot présomptueux, crois-tu vraiment que mes pouvoirs se limitent à faire bouger quelques murs ? Ce que ton « ange » utilise aujourd’hui n’est qu’une infime et ridicule partie de l’Art obscurs. De vrais dons demandent un sacrifice et une force permanente que ni toi, ni tes chers Ravenswood ne pourriez utiliser un jour….
Reconnaissez tout de même qu’à son âge vous n’aviez pas ce type d’aptitude, reconnaissez qu’elle fait preuve d’une certaine acuité…
Il voulait qu’elle l’admette, il voulait qu’elle capitule, juste une fois.
Les yeux de la mère luisaient de haine et de dédain.
« Si peu de reconnaissance et d’amour envers celle qui t’a sauvé, tant d’admiration et d’amour envers celle qui n’est qu’un outil. Petit ingrat. »
Jamais elle ne l’admettra. Le jeune homme senti sa liberté se flétrir, les chanteurs reprirent leur infâme chanson.
« Oh et sans vouloir te commander cher enfant…la gouvernante de ton joyau s’est enfuie, sans vouloir paraître présomptueuse, je crains qu’elle ne risque fort de parler…. Il serait fort dommage que la réputation de ta princesse ne soit entâchée…L’outil doit rester pure. »
« Outil…Clef, pour elle Mélanie n’est qu’un objet. Cependant elle a raison, rien ne doit la perturber…. »
« Je m’en occupe mère. »
Sur ces mots le jeune homme disparût.

Au manoir Ravenswood.

Mélanie marchait seule dans les couloirs, admirait les peintures, les commodes, les candélabres…le moindre objet recelait maintenant une valeur magique jusqu’alors insoupçonnée. Le moindre ustensile semblait devenir le complice d’un jeu magnifique.
Cependant Mélanie était parfaitement consciente de l’absurdité de cette dernière journée, tout semblait avoir changé. Sally était partie…sa gouvernante, son amie… Sally n’était plus là. De plus il fallait prendre garde, personne ne devait découvrir le lien qui unissait Mélanie à sa demeure.
« Qui sait jusqu’où je peux aller, qui sait jusqu’où s’étendent mes dons ? »
Bien qu’emprunte d’une fierté incommensurable Mélanie décida de prendre ces évènements avec gravité et discrétion.
Elle s’arrêta devant le bureau de son père. A l’intérieur des voix résonnaient.
« Tu ne cesses de me cacher des choses, tu me prends pour une idiote. »
« Mais bon dieu de quoi veux-tu parler? »
« Tu penses que je suis aveugle ou sourde? Mon pauvre Henry, tes moindres faits et gestes n’ont aucun secret pour moi et ce depuis notre rencontre. Je sais que quelque chose ne va pas, je veux savoir ce qui arrive à ma fille ».
Silence.
« Décidemment je n’ai jamais rien pu lui cacher. » Pensa Henry.
Martha semblait déterminée.
Tout d’abord je veux que tu m’expliques comment mon médaillon pourtant vendu il y a des années se retrouve aujourd’hui au cou de ma fille.
Les yeux d’Henry s’écarquillèrent.
« Le médaillon ! Quel imbécile j’ai été. Mélanie semblait si faible que je n’ai pas pensé à dissimuler ce maudit bijou. »
Henry était pris au piège, un coup d’œil à son épouse ne fit que confirmer cette sensation.
« Henry, j’ai fermé les yeux sur certains évènements, j’ai donné mon aval pour d’autres, je ferais tout pour toi. Malgré cela tu continues à me cacher bien des choses… Mais aujourd’hui il s’agit de ma fille, mon sang. Je te préviens je ne te laisserai pas un seul moment de répit avant de connaître la vérité. »
Henry réfléchissait…
Pourrait-elle partager ce secret, pourrai-t-elle le supporter. ? Lui même avait eu tant de mal à accepter l’étrangeté des évènements… De plus la gloire de leur ascension lui était toujours revenue, qu’en serait-il une fois le secret dévoilé…
Derrière la porte Mélanie frémissait.
« Le médaillon ? Mon bijou appartenait à maman « ? Les idées se bousculaient, Mélanie devait en savoir plus, mais le silence était tombé.
« Que dire ? Je ne peux la mêler à tout ça, son sort ne doit pas être mêlé au mien.
Martha regardait à présent son mari avec colère.
« Mais bon sang réponds-moi, d’où vient le médaillon, qu’est-il arrivé à Mélanie ? »
« Il m’est arrivé quelque chose » Pensa la fillette
« Voila qui explique ce que je faisais au lit il y a deux heures…Mais je ne me souviens de rien. »
Mélanie remarqua que son père ne parlait toujours pas, pourtant elle le sentait bouillir….
Soudain, la voix d’Henry se fit entendre, puissante, haineuse….
« Je suis le diable, j’ai fait un pacte avec Satan en personne, nous sommes maudits et notre fille est un démon ! »
Plus un geste plus un mot.
Soudain un rire.
« Martha ma chère, je t’en prie pardonne-moi mais tout cela est absurde ! »
Henry tentait de se sortir de ce guêpier en désamorçant la situation…Mais une fois de plis il a avait sous-estimé sa femme.
« Henry Barkle, ton rire ne berne personne, je sais de quoi tu es capable, je te connais mieux que personne. Tu as du sang sur les mains, ne l’oublies pas. »
Henry n’était plus que fureur, ses mains tremblaient.
Lentement il murmura…
« Ne m’appelle jamais Barkle, mon nom, notre nom est Ravenswood. »
Et bien parlons-en de ce nom » Hurla Martha.
« D’où vient-il ? Comment avons-nous fait fortune si vite ? Et surtout, surtout comment avons-nous survécu à l’accouchement, je me sentais mourir….Puis plus rien. »
Des larmes emplirent les yeux d’Henry.
« Vas-tu me reprocher de vous avoir sauvé la vie ? Vous qui êtes les êtres les plus précieux qui soit, aurais-je du vous laisser me quitter sans rien faire ? »
Henry s’approcha de Martha. Lorsqu’il plongea son regard dans le sien il sût qu’il parviendrait à ses fins.
« J’ai fait ce qui devait être fait, pour nous, pour toi. Le médaillon est revenu c’est vrai et je ne peux t’expliquer comment ou pourquoi. Cette affaire m’est personnelle et je ne peux t’en parler. Ma douce, je t’en prie, une fois de plus fait moi confiance. »
Matha était réticente…
« Vivre sans savoir…Henry il s’agit de ma fille. »
« Ça ne fonctionne pas… son amour pour Mélanie la rend imperméable à mes mensonges »
Henry prit ses mains
« Il faut la convaincre, il me faut un miracle » Pensa-t-il.
« Un miracle ? Vraiment Ravenswood ? » La voix du Jeune homme résonna dans la tête d’Henry.
« Laisse-moi faire… »
Le corbeau apparu dans la pièce, en un instant il se percha sur l’épaule d’Henry.
Mélanie entendit sa mère murmurer.
« Qu’est-ce que… »
Une troisième personne était dans la pièce, l’enfant le sentait, de plus elle avait l’impression de connaître cette présence.
Le corbeau avait plongé son regard dans celui de Martha.
« A toi Ravenswood…Parle-lui. »
Sans attendre Henry créa un nouveau mensonge.
« Mélanie va très bien, elle est simplement épuisée…L’école n’est pas une bonne solution pour elle, il vaut mieux qu’à partir d’aujourd’hui elle reste ici. Nous lui donnerons les meilleurs précepteurs. »
Martha hypnotisée restait muette, les yeux écarquillés scrutant l’oiseau.
« Le médaillon est une simple copie que j’ai fait faire, je tenais à garder un souvenir de notre vie passée. Ce bijou était le symbole de notre réussite, j’ai décidé de l’offrir à notre fille afin de lui rappeler d’où nous venons. »
Martha hochait à présent de la tête
"Tout va très bien, tout est parfaitement normal, tout…se passera bien."
Derrière la porte Mélanie trépignait, ce qu’il dit est faux, il ment, je le sens, je le sais…et cette présence, si proche, si familière…Je veux le voir.
Entre l’enfant et l’oiseau un lien s’établit, le désir de Mélanie se fit instantanément ressentir.
« Attention ! » Lança l’animal.
Mélanie venait de pousser la porte.
Son père et sa mère se tenaient face à face, mais la présence avait disparu.
Mélanie observa attentivement sa mère, celle-ci avait les yeux embués et un sourire béat se dessinait sur son visage.
« Elle n’est pas dans son état normal ». Se dit Mélanie.
Puis son regard croisa celui de son père, deux esprits forts, deux facettes du même pouvoir se fixaient.
« Puis-je t’aider ma poupée ? » Demanda doucement Henry.
« Calme et discrétion » Pensa Mélanie.
« Trouve un prétexte. »
« Papa, je crois que Sally nous a quitté, je l’ai vue s’éloigner, une valise à la main il y a moins d’une heure. »
« Qu’a-elle entendu ? » Se demanda Henry.
Chaque partie demeurait sur ses gardes.
Le silence fut interrompu par l’émergence de Martha. Celle-ci sans préambule se mit à parler à sa fille.
« Ma chérie, ton père et moi pensons que pour ton bien, il vaut mieux que désormais tu ne te rendes plus à l’école de Phantom Canyon. Désormais tu auras un précepteur. »
Henry dévisageait son épouse, le message était bien passé, un peu trop bien même. L’étrangeté de la situation n’échappa aucunement aux deux protagonistes, mais chacun jouait un rôle qu’ils pensaient devoir conserver à tout prix, chacun pensant protéger l’autre.
C’est ainsi qu’Henry hocha de la tête et entoura Martha de son bras. Mélanie quant à elle répondit à sa mère de la manière la plus douce qui soit.
« Bien entendu maman, je ferai comme bon vous semblera. »
Sur ces mots Martha cligna des yeux.
« Ta mère est épuisée, je vais lui faire prendre l’air…. »
Ces mots ne bernaient personne, mais dans un accord muet les deux parties se séparèrent. Leur incapacité à s’exprimer les liait.
Henry et Martha sortirent.
Mélanie resta seule dans la pièce.
« Où es-tu ? » Murmura-t-elle.
Cette présence, ce sentiment de familiarité….
« Je vais me sentir bien seule, Sally est partie et je doute que mes précepteurs soient à la hauteur. »
En elle une voix résonna.
« Il te reste la maison…Des heures et des heures d’exploration t’attendent ».
« Oui…La maison, mes pouvoirs… »
Un sentiment de bien-être envahit Mélanie, comme si un être invisible la prenait par la main.
Mélanie sortit de la pièce.
D’une branche, le corbeau l’observait.
« Tu n’es pas seule mon ange…Je suis avec toi… »
De son côté Henry marchait avec Martha, celle-ci recouvrait peu à peu ses esprits.
« Tout va bien » dit-elle.
« C’est cela ma douce tout va bien. »
« Ravenswood » souffla le corbeau.
Henry tourna la tête vers un arbre.
« La gouvernante…elle va parler Ravenswood…. »
Henry soupira.
« Rien ne sera jamais plus simple » pensa-t-il.
« Occupe t’en » intima-t-il à l’animal.
Sur ces mots le corbeau s’envola, emportant avec lui le destin d’une famille.


Dernière édition par le Lun 4 Fév 2008 - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir
JORIS

Masculin Age : 29
Nombre de messages : 1560
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyDim 3 Fév 2008 - 18:08

Bonne suite !!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyDim 3 Fév 2008 - 18:11

Oui et tout ça avec moins d'une semaine d'intervalle avec l'épisode précédent... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir
Maggie Simpson

Masculin Age : 32
Nombre de messages : 2661
Date d'inscription : 07/12/2006

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyLun 4 Fév 2008 - 16:42

Lelia a écrit:
Oui et tout ça avec moins d'une semaine d'intervalle avec l'épisode précédent... Laughing

Je me sens visé une fois de plus. A dans un mois pour lasuite, tu dois te reposer après avoir pondu deux chapitres.
Revenir en haut Aller en bas
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir
Lelia

Féminin Age : 37
Nombre de messages : 1752
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyLun 4 Fév 2008 - 18:31

Maggie Simpson a écrit:
Lelia a écrit:
Oui et tout ça avec moins d'une semaine d'intervalle avec l'épisode précédent... Laughing

Je me sens visé une fois de plus. A dans un mois pour lasuite, tu dois te reposer après avoir pondu deux chapitres.

Visé? Pour? Shocked
Ben quoi c'est vrai, pour une fois que je ne laisse pas trop traîner les choses... Laughing. Je pourrais utiliser ce désir de vous satisfaire pour excuser les maudites fautes de frappes qui ornaient ( et ornent sans doute encore en partie) ce chapitre... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
luciole
Visiteur craintif
luciole

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 30/08/2007

Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 EmptyLun 11 Fév 2008 - 17:36

Vivement une nouvelle suite !
J'ai hâte aussi de voir comment Melanie grandit (si cela est prévu bien sûr)...

Bon courage à toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Une âme, un coeur pour ton bonheur.   Une âme, un coeur pour ton bonheur. - Page 21 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une âme, un coeur pour ton bonheur.
Revenir en haut 
Page 21 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» Plaidoyer pour le bonheur
» Coeur "porte bonheur" d'IV
» Coup de coeur pour Koxie
» Un petit coeur pour Thibaut
» Gros coup de coeur pour Prisca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor : First Phantom Manor Forum Since 2004 ! :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: