PHANTOM MANOR
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 10 Fév - 16:21

Voici, pour votre bonheur (et horreur^^) un récit basé sur notre cher manoir juché sur la colline surplombant la ville de Thunder Mesa. J'espère qu'il vous plaira.

Il se divisera en chapitre pour faire durer le suspens.


PROLOGUE

Une bâtisse assez ancienne perchée sur une colline, au nord de Londres...Un homme âgé vous a convié pour prendre le thé à 17h. Vous arrivez trempés par un orage d'automne et le froid commence à se faire sentir dans la région. Une fois à l'intérieur, un domestique vous fais entrer dans la bibliothèque du maître de maison ; un grand feu réchauffe l'atmosphère triste de cette demeure, et le propriétaire, vêtu de brun qui allait bien avec ses cheveux et sa barbichette blanche, est visiblement déjà installé dans un grand fauteuil aux couleurs sombres, les murs peints de la même façon et tous sont remplis d'étagères comportant divers ouvrages ; un vieux lustre orne le plafond. L'homme prît soudain la parole, sa voix fébrile.

- Maître de maison : Ah vous voilà, jeune génération ! Permettez-moi de me présenter, je suis Lord Preston...Je vous en prie, ne restez pas debout et venez vous asseoir près de la cheminée, pour prendre le thé.

Il vous désigne les chaises qui ont été visiblement installées à l'avance...Pendant ce temps, une domestique passait le plumeau sur les étagères proche du vieillard. Ce dernier lui ordonna de disposer et d'aller sécher les manteaux des invités.

- Preston : Gloria ! Auriez-vous l'amabilité de continuer votre tâche ultérieurement et allez plutôt faire sécher les vestes de nos visiteurs, je vous prie.

La femme de ménage eût un sursaut en entendant la voix de son employeur et fît tomber un livre dans sa torpeur.

- Gloria : Veuillez m'excusez Sir, je m'y hâte de suite, après avoir mis le livre à sa place.

- Preston : De quel ouvrage s'agit-il ?

- Gloria : Celui racontant l'histoire de ce manoir situé dans l'Ouest des Etats-Unis, Sir, je vais le remettre à sa place.

- Preston : Non attendez ! Donnez-le moi ! J'ai une idée...

La domestique lui remit en main propre. Il réajusta ses petites lunettes et vous regarda d'un air fort sinistre avec un sourire presque aux oreilles. Gloria sortit de la pièce en fermant soigneusement la porte.

- Preston : Mes amis, avez-vous déjà entendu parler d'une histoire vraie qui pourrait vous faire dresser les cheveux de votre jeune crâne ? Non ? Alors cela est parfait...Voici le récit de...PHANTOM MANOR.

Sur ces mots, un éclair surgit par la fenêtre, laissant gronder le tonnerre d'un bruit assourdissant dans la seconde qui suivit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 10 Fév - 16:24

Génial !
Je me suis décidé je vais faire mon histoire de Phantom Manor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitraM
Résident de Phantom Canyon


Masculin Nombre de messages : 823
Age : 23
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 10 Fév - 16:30

J'aime bien le style de l'histoire . J'ai hate de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piv.pivpiv.dk/
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 10 Fév - 16:30

Tu sais déjà ce que je pense de ta fic, je l'adore cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Lelia
Fantôme prisonnier du manoir


Féminin Nombre de messages : 1753
Age : 34
Localisation : Salle hypostile du temple de Karnak
Date d'inscription : 07/01/2007

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 10 Fév - 16:32

princesse du phantommanor a écrit:
Tu sais déjà ce que je pense de ta fic, je l'adore cheers
c'est très intéressant! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Dim 11 Fév - 10:44

Voici le tout premier chapitre dont vous me direz des nouvelles. Wink

CHAPITRE 1 : LE FILS DU FERMIER

Notre histoire commence au tout début du 20e siècle, en 1906 pour être précis, avec un jeune homme qui s'appelait Billy Angle, âgé de 22 ans et qui vivait avec ses parents, dans une ferme de l'ouest américain. Il était né d'un père venu de Denver et d'une mère japonaise, donc il parlait couramment les deux langues ; il était noir de cheveux, portait des couleurs assez claires (le blanc et le rouge, probablement sa fierté d'avoir un côté nippon).

Avec son père, il parcourait la prairie pour surveiller le bétail qui broutait l'herbe fraîche et apprenait à utiliser un lasseau, telles les bases pour garder les traditions de Cow-Boy. En revanche, avec sa mère, il était à la cuisine pour faire de bon plats qui furent bien récompensés, ou bien apprendre les arts martiaux (sa mère était strict dessus).

Et puis un jour il y eût la conversation suivante entre le père et le fils.

- Père : Mon fils, je voudrais que tu ailles en ville acheter 8 mètres de corde, les nôtres commencent à se user avec le temps, tu prendras la charette.

- Billy : Aller en ville ? Mais maman a besoin de moi pour la cuisine et je suis jamais allé là-bas.

- Père : Je me suis arrangé avec ta mère, c'est moi qui l'aiderait. Le chemin est facile, juste 5 km vers l'ouest, tu ne peux pas te tromper...

Billy dût se résigner, il n'avait pas le choix...Alors il se dirigea vers la charrette où l'attendait sa mère.

- Mère : Ne t'en fais pas mon enfant, tu ne seras pas long ; et surtout promet-moi de ne pas faire de mauvaises rencontres.

Billy songea un moment, certes depuis quelques temps la région recèle de bandits en tout genre et donc il devait redoubler de prudence.

- Billy : Je te le promet maman, que serai-je sans avoir appris ton savoir martial ?

- Mère : je suis fière de toi, tu apprends vite...Allez va maintenant si tu veux être rentré pour le dîner.

Billy se mit en route vers l'ouest comme l'avait indiqué son père. Un chemin parsemé de rocailles rouges et une température qui montait. Des vautours tournoyaient dans le ciel, un vrai canyon.

Et 5 km plus tard, il arriva enfin en ville et à sa vue, il voyait une grande agitation dans la rue principale. Il continua son chemin jusqu'à un bâtiment qui portait l'enseigne : Drug Store ; qui était face au saloon.

Il s'arrêta et entra dans le magasin. A l'intérieur, il y avait très peu d'espace pour circuler, car nombreux sont les articles qui emcombrent la pièce. Un homme d'une quarantaine d'année, blond aux yeux verts, vêtu d'un tablier bleu s'avança vers notre Billy national.

- Marchand : Bien le bonjour gamin ! Que puis-je faire pour toi ?

- Billy : Euh, il me faudrait 8 mètres de corde bien solide, si vous avez.

- Marchand : Un instant je vais voir. (Il regarda dans son stock) Ah non désolé je n'en ai plus, tu devrais demander au barman du saloon, lui doit en avoir.

- Billy : Très bien j'y cours de suite, merci quand même. Aurevoir.

Et il se précipita dehors, pour découvrir que...la charrette avait disparu.


Dernière édition par Phantom95 le Mer 19 Mar - 16:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Princesse du Phantommanor
Résident de Phantom Canyon


Féminin Nombre de messages : 727
Age : 28
Localisation : Créteil (94)
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Dim 11 Fév - 11:50

Toujours aussi bien, hâte de relire la suite cheers (et vi moi je connais déjà l'histoire !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://PhantomManor.skyblog.com
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Dim 11 Fév - 11:51

Hola est-ce que ce sera la corde que l'on retrouve dans la stretch ??
Continue, phantom95, c'est super !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Lun 12 Fév - 9:54

Je suis content que cela vous plaise. Voici la suite.

CHAPITRE 2 : LE MESSAGE

- Billy : La charette !? Où est-elle passée ?

Il regarda autour, rien, pas même une trace de déplacement au sol. Volatilisée...

- Billy : ???????????......................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Que vont dire mes parents en apprenant cette nouvelle ?

Soudain son regard se porta sur l'enseigne du saloon : L'Ane qui chante.

- Billy : Le patron de ce saloon pourrait peut-être m'aider.

Il avanca vers l'édifice d'un pas décidé. Arrivé au niveau de la semi-porte, qu'il poussa avec force. Une scène de bagarre se présentait à ses yeux. Des hommes se frappaient à coup de poing et de bouteilles cassées. Il se fraya néanmoins un chemin en évitant de se prendre des coups.

Billy arriva enfinau comptoir où un homme assez fort d'épaule et moustachu était en train d'essuyer un verre avec son torchon à carreau blanc et rouge.

- Billy : Euh bonjour Msieur, je voudrais avoir un petit renseignement, s'il vous plaît.

- Barman : Les renseignements ne sont donnés qu'aux consommateurs, petit.

Il le dévisagea d'un air plutôt inquiétant, comme si son oeil grossissait pour engloutir le jeune en détresse.

- Billy : Très bien, je voudrai du jus de tomate bien frais.

Le barman le regarda avec un air ahuri.

- Barman : Ah ! Désolé, j'ai pas.

- Billy : Alors un jus d'orange pressé.

- Barman : J'ai pas ! (il commença à s'énerver)

- Billy : De l'eau ?

- Barman : J'AI PAS !!!

Un soupir se lisait sur le visage de Billy.

- Billy : Ca va, j'ai compris, une bière. (en lui donnant une pièce)

- Barman (le sourire aux lèvres) : Eh ben voilà quand tu veux.

Il lui donna bien fraîche.

- Barman : Vas-y, régale-toi.

Billy bût 2-3 gorgées et il sentit une brûlure lui monter à la tête ; il ne tenait pas à l'alcool. Il se précipita dehors et plongea le visage dans l'abreuvoir à chevaux.

Pendant qu'il s'hydratait, il entendit du bruit résonner dans sa tête. Il releva le visage et son regard se portait sur le reflet de l'eau. Celui-ci représentait une maison ancienne et d'ascpect lugubre, construite sur une colline. La grille d'entrée s'ouvre et une vision d'avancée rapide commença jusqu'à ouvrir la porte d'entrée. Il vit alors une jeune femme en robe de mariée qui s'emblait lui demander de l'aide :"Billy, sauve-nous." Un cri s'ensuit, puis un crâne apparut soudain dans de reflet, projetant de l'eau sur notre jeune. Ce dernier sursauta en arrière et sa tête percuta la barrière d'attache des cheveaux.

Il perdit connaissance.

A son réveil, le ciel s'était obscurcit ; il se forttait le derrière de sa tête pour calmer la douleur.

- Billy : argh, que j'ai mal ; que s'est-il passé ?

Il se releva et porta son regard à un objet posé à ses pieds. Il semblerait que ça soit une enveloppe. Il la ramassa et lut le nom du destinataire dessus, son nom. Il s'empressa de l'ouvrir et lit attentivement le message inscrit :

Cher Billy Angle,

Si vous tenez à revoir votre charette, venez me voir dans la maison grise située tout au fond de la rue principale. Rendez-vous à 22 heures, votre compagnie sera déjà présente.

Je vous attends avec impatience, car je dois vous revéler une information importante qui vous conduira vers ce que vous recherchez.

Signé James Finéas.


Pour Billy, le message était clair. S'il ne voulait pas faire honte à ses parents, il devait retrouver au plus vite la charette et rentrer à la ferme.

Il attendit l'heure précise et se rendit au lieu-dit. La maison vu de l'extérieur semblait avoir subit un incendie. Mais il n'y voyait aucune objection et frappa à la porte. De l'intérieur, il entendit une voix masculine.

- Homme : Entre mon petit.

Et Billy obéit.


Dernière édition par le Sam 3 Mar - 0:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n1fe
Visiteur craintif


Féminin Nombre de messages : 41
Age : 30
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 3 Mar - 0:13

Un très bon début
J'attend la suite avec impascience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 3 Mar - 0:17

Voilà le troisième chapitre.


CHAPITRE 3 : L'HISTOIRE


Billy entra dans le bâtiment. De l'intérieur, il pouvait voir un couloir aux murs abîmés par l'humidité ; il avanca jusqu'à tomber sur une porte. Il hésita s'il devait l'ouvrir.

- Billy : (Et si c'était un piège ?)

Finalement, il tourna le loquet et poussa la porte. La lumière d'un feu l'aveugla...Un feu dans une cheminée. Une pièce bien éclairée, cinq personnes dont une assise se tenaient devant lui.

L'homme aux cheveux blancs et vêtu de noir, assis dans un large fauteuil, prit la parole pour couper le silence.

- Homme : Approche, n'aie pas peur. N'oublie pas de fermer la porte derrière toi.

Billy obéit, mais resta quand même sur ses gardes, adossé à la porte.

- Homme : Je suis James Finéas, tu dois être sûrment Billy Angle, si je ne m'abuse.

Le jeune homme hocha la tête verticalement.

Billy dévisagea les personnes une par une : à sa gauche, près d'une fenêtre, se tenait un homme d'environ quarante ans, vêtu de jaune et de blanc avec une cape grise (Billy fût étonné de voir quelqu'un habillé des anciens temps).

- Finéas : Voici Peter McEnzy, qui nous vient des terres froides d'Ecosse.

- Peter : Enchanté Sir.

La seconde personne était une femme, blonde vêtue de vert ; se dit s'appeler Tatiana Sabrovich et était de l'Europe de l'est.

La personne suivante était une femme également, rousse, habillé un peu comme les femmes de Boston (Billy avait vu une photo dans un livre à l'école quand il était un gamin) ; mais venait de Paris, Elodie Dupont.

Enfin, un homme assez jeune, environ 25 ans se tenait à sa droite, blond aux yeux bleu, portait un plastron jaune doré ; une épée et un fouet accrochés à sa ceinture, il s'appelait Reinhart Sneider, un allemand.

- Billy : Euh enchanté tout le monde. Mais pour quelle raison je suis convoqué ici ?

Finéas eût un sourire aux lèvres.

- Finéas : Pourquoi vous êtes tous ici ? Je vais vous le dire. Ecoutez-moi bien :

Tout commença il y a une centaine d'années, dans une petite ville de l'ouest, qui se nommait Thunder Mesa, elle n'existe plus sur les cartes ; mais elle n'est pas très loin d'ici.

Mais l'histoire que je vais vous raconter se focalise sur une famille particulière : les Ravenswood.

Tout commença en 1840, à la venue des pionniers et à la création de Thunder Mesa.Henry Ravenswood était l'un des fondateurs de la ville, il était également propriétaire d'une grande compagnie minière sur Big Thunder Mountain, la Big Thunder Mining Company. Son épouse Martha le soutenait vivement dans ses activités car cela avait fait marcher l'économie de la région.

Ils avaient une fille, Mélanie, qui devint une très belle jeune femme. Un jour un jeune homme, originaire de Boston fût employé par la Big Thunder Mining Company, dont Henry en était le patron. Cependant, le jeune homme était très amoureux de sa fille, il lui donnait des rendez-vous secrets partiquement toutes les nuits à 23 heures. Cela se passa ainsi jusqu'au jour où il la demanda en mariage et lui proposa de venir s'installer avec lui à Boston. Les Ravenswood firent construire un manoir victorien venu tout droit d'Angleterre, sur une colline surplombant la ville.

Mélanie alla prévenir ses parents, sa mère se rejouit d'apprendre cette nouvelle ; ce n'était pas l'avis de son mari, il consultat dans ses appartements secrets une voyante du nom de Madame Leota. Celle-ci lui dévoilà les intentions du jeune homme, voulant privé le couple de revoir sa fille à tout jamais.

Quelques jours plus tard, Henry emmena sa femme dans la mine pour y travailler, mais une catastrophe se produisit : un tremblement de terre qui n'épargnat pas leur vie. Mélanie fût triste du sort de ses parents, mais refusa d'annuler le mariage qui avait lieu le jour suivant, dans le manoir.

Enfin le jour J, Mélanie se hâtait pendant que les invités arrivait, la fête battait son plein ; mais au bout de dix minutes, le fiancé ne s'était toujours pas présenté. Mélanie décida de partir à sa recherche ; mais cela s'aboutit par une scène d'épouvante : son fiancé était pendu à un arbre mort, mais la corde était tenue par quelqu'un, un squelette vêtu de noir, se faisant appelé Phantom, il ricana à en faire dresser vos cheveux.

Mélanie et les invités furent enfermés à jamais dans le manoir, qui prit le nom de Phantom Manor. Ce fût en 1860 que cette tragédie se déroula. Cependant, deux domestisque purent s'échapper du manoir en 1890. Ils furent enterrés dans le cimetière de Boot Hill, laissant les portes ouvertes de...PHANTOM MANOR.


Voilà, vous connaissez la légende.

- Tatiana : Et nous sommes censés faire quoi dans cette histoire ?

- Finéas : Vous ? Vous êtes ici pour vous rendre dans ce manoir et lever la malédiction qui pèsent sur la région depuis 100 ans.

- Reinhart : Et comment procéder ?

- Finéas : A vous de trouver...Sachant que si vous revenez victorieux, une grosse somme d'argent vous attend chacun.

Les 4 personnes semblaient être convaincues et acceptèrent l'offre.

- Billy : Je ne suis pas sûr de vouloir y aller, d'ailleurs je dois rentrer à la maison avec la charette ; vous savez où elle est n'est-ce pas ?

- Finéas : Je crains mon petit que tu sois obligé de partir avec eux. Phantom a une grande influence magique par ici et il se peut que ton véhicule ait disparu par quelques maléfices. Alors acceptes-tu ?

Billy réfléchit un moment, il devait à tout prix ramener la charette à domicile.

- Billy : Très bien, je viens.

- Finéas : Parfait, vous prenez la route vers le nord-ouest demain à l'aube.


Dernière édition par Phantom95 le Mer 30 Juil - 15:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Sam 17 Mar - 22:03

Voilà le chapitre suivant.


CHAPITRE 4 : THUNDER MESA

Le groupe partit à l'aube du jour suivant, vers le nord-ouest ; le temps était assez nuageux et nos 5 compagnons montaient en selle, histoire d'y arriver plus rapidement.

Deux heures d'équitation plus tard, Peter tua le silence qui régnait dans la communauté.

- Peter : Well, vous êtes sûrs que c'est la bonne direction ?

- Elodie : Evidemment, Finéas a bien précisé sur la carte que j'ai entre mes mains.

Elle leur montra la grosse croix rouge faite dessus.

- Tatiana : Mais le manoir est dans la ville même ?

- Reinhart : Nul ne le sait...Personne n'est revenu de cet endroit. Finéas a dit que nous sommes la cinquième expédition.

- Billy : Euh, pourquoi avez-vous été engagé ?

Tous le regardèrent avec un air de surprise. Aucun ne voulait répondre. Mais la française finit par lui devoiler.

- Elodie : Nous sommes en quelque sorte des gens un peu spéciaux, en d'autre terme chacun de nous possède une faculté hors du commun, un don si tu préfère. Pour ma part, je passe inaperçue un peu partout, telle une filoue.

- Reinhart : Moi je suis ce que l'on appelle communément par chez moi un chasseur de démons, je ne me sépare jamais de mon fouet béni par le ciel.

- Tatiana : Pour moi, tu ne verra pas meilleure archère ; je peux toucher ma cible à plus de 300 mètres d'elle.^^

Mais Peter ne semble pas vouloir dévoiler son secret.

- Peter : Vous ne le saurez que si l'occasion s'y présente.

Les autres furent déçus d'entendre ceci.

- Elodie : Et toi Billy, as-tu quelque chose de spécial ?

- Billy : Euh, je ne pense pas que cela peut vous être utilse le lancer de lasso.

Tous le regardèrent avec de grands yeux et ils se mirent à rire.

Le jeune garçon se vexa et partit au galop droit devant, laissant derrière lui un nuage de poussière.

Les autres comprirent leur erreur et le suivirent au même rythme. Ils le trouvèrent assis sur un rocher, mis en boule et visiblement il pleurait.

Tatiana descendit de cheval et alla le consoler.

- Tatiana : Oh pauvre Billy, excuse-nous, on ne voulais pas te faire de peine.

Elle le prit dans ses bras et l'embrassa tendrement...sur la joue.

Billy rougit à cet effet.

- Peter : Il semblerait que le gamin ait une touche avec la flèche.

- Billy : Non ce n'est pas ça...On se remet en route !

Et ils galopèrent jusqu'au soir où un panneau se dressait devant eux.

Welcome to Thunder Mesa.

Ils avancèrent dans la rue principale, aucune âme y vivait. Une vraie ville...fantôme.

En face se dressait Big Thunder Mountain, où des vautours tournoyaient autour du point culminant. Des coyottes hurlaient au loin et le ciel devenait orageux. A gauche se trouve un bâtiment nommé : The Lucky Nugget Saloon. Billy eût soudain sourire et larmes.

- Billy : La charette !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je l'ai retrouvée. On rentre à la maison tout de suite.

Mais son enthousiasme ne fût que de courte durée lorsque Reinhart lui posa la main sur son épaule droite.

- Reinhart : Je crains que le retour ne soit pas avant des heures, lève la tête devant toi.

Billy regarda et une pensée horrible lui traversa l'esprit, un manoir se dressait au loin, celui qu'il avait vu dans le reflet de l'eau la veille. Un éclair déchira l'atmosphère. La nuit tombait...

- Reinhart : Si vous n'y voyez aucun inconvénients, je vous propose d'y aller sans tarder. Reste avec nous Billy et il ne t'arrivera rien, tu es en sécurité.

Le fils du fermier se rassura en entendant ces paroles. Et le groupe avanca prudemment vers les grilles du manoir.


Dernière édition par Phantom95 le Mar 5 Aoû - 17:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Ravenswood
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : quelque part entre BTM et PM ( les toilettes peut-être)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: reponse   Dim 18 Mar - 14:01

ton histoire commence très bien vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Lun 19 Mar - 20:28

Voilà le suivant, c'est à partir d'ici que le cauchemar commence...pour vous lecteurs.^^

CHAPITRE 5 : LE JARDIN DE L'EFFROI

Il était aux alentours de 23 heures lorsque le groupe atteignit les grilles fermées du jardin des Ravenswood ; le tonnerre grondait et une brève apparition de la pleine lune fesait mouvoir des ombres parmi les branchages de la végétation qui avait prit possession des lieux.

Sur chaque pilone portant la grille d'entrée, était fixée une sorte de plaque ornée d'une tête de démon malsfaisant et de serpents noués. Sur chacune des plaques, on pouvait lire les inscriptions suivantes : "PHANTOM MANOR", et beaucoup plus bas "NON OMNIS MORIAR".

- Peter : C'est bien ici ! So, comment fait-on pour ouvrir cette satanée grille ?

- Elodie : On pourrait crocheter la serrure.

- Reinhart : Pourquoi ne pas escalader ?

- Tatiana : Il doit y avoir un loquet quelque part.

- Billy : Cet endroit me donne la chair de poule.

(Et vous chers lecteurs, que feriez-vous à leur place ?)

Après 10 minutes pour essayer de trouver une solution, ils firent silence, car à leur grande surprise, la grille s'ouvrit d'elle-même.

Les hommes les plus âgés commencèrent à avancer et au moment où ils franchirent la grille, ils se retournèrent.

- Reinhart : Vous venez ?

- Les filles : Euh, vous êtes sûr d'y aller tout de suite ? On ne pourrait pas attendre qu'il fasse jour ?

- Billy : Ne vous en faîtes pas mesdemoiselles, on va veiller sur vous !

- Les filles : Oh ! Comme tu es adorable.

Et elles l'embrassèrent sur ses joues ; il rougit de plus belle.

- Ensemble : On y va !

Ces mots provoquèrent un éclair. Ils avancèrent silencieusement dans le jardin.

Soudain, Tatiana perçut une musique provenant d'un minuscule bâtiment, une lampe éclairait une petite table sur laquelle était posé une boîte à musique et un ensemble à thé.

- Elodie : Hum, cela devait être agréable de prendre le thé ici ; une impression parisienne.

La musique s'arrêta brusquement.

- Elodie : J'ai dis une bêtise ?

Les autres poussèrent un soupir en guise de réponse. Ils continuèrent leur chemin.

Plus ils avançaient et plus les arbres formaient l'obscurité ; les branches hautes ressemblant à des mains griffues, prêtes à saisir nos aventuriers.

- Ensembles : Brrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr.

En effet, il y avait de quoi trembler. Le froid arrivait comme la peste ; et l'orage de plus en plus proche. Ils passèrent devant une fontaine mystérieuse, ornée d'une femme, l'eau ne coulant plus.

- Billy : Forcément, cela n'a pa été entretenu, donc la fontaine est bouchée.

Mais visiblement personne ne prêtait attention à ses propos, tous les yeux figés sur les sapins plantés au-dessus de la muraille. Des yeux, 5 paires pour être précis, verts luminescant les fixaient.

- Peter : What is it ?

- Elodie : je n'ai pas envie de le savoir.

- Reinhart : C'est ce que je craignais...Des loups funestes. Ces créatures sont immortelles. A mon signal, courez jusqu'au manoir, je vais les retenir.

- Billy : Mais...

- Reinhart : Courez ! Pas de temps à perdre !

Les autres obéirent à son ordre. Le chasseur de démons dégaina son épée.

- Reinhart : Approchez, vils fauves ! Vous ne me faîtes pas peur.

Un loup grogna et sauta sur sa proie. Cependant l'épée fût plus rapide et embrocha le quadripède défunt ; le rendant plus mort.

Reinhart en sortit son arme et recula de 2 mètres, le loup qu'il venait de tuer se redressa, prêt à bondir à nouveau.

- Reinhart : Ya, je crois que la fuite est raisonnable dans un combat que l'on a perdu d'avance.

Et il prit ses jambes à son coup en direction de la porte d'entrée du manoir ; où le reste du groupe essaya en vain de l'ouvrir. Néanmois, ils entendirent leur protecteur d'ouvrir cette fichue porte.

Ils se retrouvèrent, mais aucune trace des loups derrièrent, disparus dans les ténèbres. Les membres soutirent l'allemand qui avait le souffle coupé, dû à la course qu'il venait d'entreprendre.

Ce n'est que lorsqu'il se releva, que la porte d'entrée s'ouvrit comme par magie leur dévoilant une obscurité totale.

Allaient-ils enfin entrer dans la demeure de la famille Ravenswood ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Ravenswood
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : quelque part entre BTM et PM ( les toilettes peut-être)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Lun 19 Mar - 22:50

bah dit donc vivement la suite y ont du courage les gens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 20 Mar - 19:52

Mais tout de suite très chère. Very Happy


CHAPITRE 6 : LE FOYER

La question que tout le monde se posait était de savoir si la vie est plus forte que la mort.

Mais la réponse à cette question demeure à l'intérieur du manoir.

Nos chers aventuriers décidèrent par se convaincre que tant qu'ils seraient ensembles, ils surmonteraient tous les obstacles qui se dresseraient devant eux. Ils entrèrent dans la demeure familiale.

A l'intérieur, sans éclairage autre que la clarté de la lune, c'était une pièce dépourvue de mobilier.

- Billy : Alors c'est ça le manoir ? Il n'est pas très effrayant.

Il regretta bien vite ses paroles car la double porte d'entrée venait de se refermer avec fracas. Les filles poussèrent un hurlement, plongeant tout le monde dans le noir complet.

- Les garçons : Calmez-vous mesdemoiselles. Restez près de nous pour votre sécurité, on doit trouver un moyen de sortir de cette pièce.

- Tatiana : Comment voulez-vous que l'on reste calme après que l'on soit enfermés ici ? Je parie que la porte ne s'ouvre plus.

- Billy : Chut ! Ecoutez.

Tous se turent et dans la seconde qui suivit les bougies s'allumèrent au lustres et chandeliers.

La pièce était tapissée en rose, un boudoir était installé sur le mur est ; un miroir était placé dans l'angle, en hauteur entre les murs nord, ces-derniers faits de bois. Le lustre était quand à lui couvert de toiles d'araignées.

Soudain une musique mélodieuse retentit dans la salle, suivit d'un chant d'origine féminine. Peter remarqua un visage de femme dans le miroir situé en hauteur.

- Peter : Oh regardez ! Il y a une femme qui nous regarde.

Il pointa du doigt en direction de l'apparition. Tous regardèrent, mais il n'y avait que leur reflet dans le miroir.

- Elodie : Peter ! Est-ce que ça va ?

- Peter : Of course, very well.

- Reinhart : Tu as sans doute rêver.

- Peter : Mais non...

Sa voix fût couverte par une autre plus caverneuse.

- Voix : Vous...Vous qui avez osé troubler la sérénité de ces lieux, aurez-vous le courage de franchir la porte de cette maison ?...Allez, ne vous faîtes pas prier, entrez ! Qu'attendez-vous donc ? N'ayez pas peur au point où vous en êtes, montrez-vous en pleine lumière, que je vous voit un peu...Rires...Vous avez rien à craindre, chers amis.

Soudain le mur nord s'ouvrit sur une autre pièce.

- Voix : Allez, entrez ! J'ai tellement de choses à vous faire découvrir.

Nos héros avançaient lentement, vers la pièce suivante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Ravenswood
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : quelque part entre BTM et PM ( les toilettes peut-être)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 20 Mar - 20:00

que d'imagination et le fait de prononcer les phrases du manoir j'adore !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 20 Mar - 23:30

Voici l'un des chapitres que j'ai adoré écrire et je vous le fait partager ici.

CHAPITRE 7 : NI PORTES, NI FENETRES

Nos aventuriers pénétrèrent dans une pièce octogonale où les murs étaient tapissés en rayures blanches et bleus. Cette pièce était éclairée par 8 gargouilles tenant 2 bougies chacunes. Mais les regards semblaient plus captivés par les 4 portraits qui ornaient les murs.

- Tableau 1 : Une jeune femme était assise dans une barque, tenant un parasol dans ses mains, elle était d'une beauté incroyable ; on pourrait lui donner 22 ans, avec ses yeux marrons et ses cheveux auburn.

- Tableau 2 : La même jeune femme, mais cette fois-ci marchant pieds nus dans une rivière ; au loin, on pouvait distingué une ombre qui ressemblait au manoir.

- Tableau 3 : Toujours la même personne mais en train de cueillir des roses rouges dans le jardin du manoir.

- Tableau 4 : Cette fois, la jeune femme n'était pas seule dessus ; un homme lui tenait compagnie, tous les 2 assis sur une nappe à carreaux rouges et blancs avec divers plats, probablement un pic-nique. Il jouait de la guitare, sans doute le mari ou le fiancé de la demoiselle.

- Peter : She's beautiful ! Est-elle la maîtresse de cette demeure ?

- Elodie : Arrête de rêver ! Cette femme ne doit pas exister, point c'est tout.

- Reinhart : Essayons de trouver un moyen d'avancer jusqu'à notre cible, ce démon.

Mais tous se retournèrent pour voir que le mur se refermait derrière eux.

- Billy : A présent, on fait quoi ?

Soudain la voix retentit à nouveau avec un rire satyrique.

- Voix : Il ne s'agit pas de trouver une sortie pour m'atteindre ; permettez-moi de me présenter, je m'appelle Phantom, et je suis le maître de ces lieux. Vous devez vous demander qui est représentée sur ces portraits ? Eh bien c'est Mélanie Ravenswood, la dernière de la famille. Une fin tragique, certes. Mais pour cette nuit je serai votre "guide". Nous pouvons commencer !

Sur ces mots, le sol commença à descendre, secouant un peu les passagers.

- Phantom : Notre visite commence ici, dans cette galerie, où vous pouvez admirer la douceur et l'innoncence de la jeunesse. Hélas ! Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles parressent...Les murs de cette pièce par exemple, ne s'allongeraient-ils pas par hasard ?...

Les regards découvrirent la triste vérité sur les 4 portraits.

- Tableau 2 : Une créature marine et griffue s'apprête à saisir Mélanie par la cheville pour la dévorer sans aucune forme de procès.

- Tableau 3 : Un squelette sort de la terre fraîchement battue, cachée derrière un mur de brique.

- Tableau 4 : Des animaux venimeux et mortels semblent vouloir envahir la nappe et les aliments tels que une nuée de fourmis, un serpent à sonnette, un scorpion, une araignée et un scarabée.

- Tableau 1 : Mélanie se dirige tout droit vers une cascade, dont l'eau commence à couler dans la pièce où se situe nos héros.

- Elodie : On prend l'eau ! Vite trouvons un moyen de sortie, aidez-moi !

- Phantom : Et comme vous pouvez le remarquer, il n'y a ni portes, ni fenêtres, quel angoissant problème à résoudre ; par où sortir ? *Rire strident* J'ai bien peur que vous soyez contraints de périr.

La salle s'arrêta de s'étirer, le plafond était très haut et la cascade stoppa net, laissant une flaque d'eau sur le sol. A ce moment précis, les lumières s'éteignirent et l'orage gronda dans la pièce, dévoilant un corps pendu tout en haut dont la corde est retenue par un squelette vêtu de noir, Phantom en personne.

- Phantom : *Rire démoniaque*

Les filles hurlèrent de terreur en se bouchant les oreilles.

- Peter : C'est donc toi le démon ? Approche que l'on règle ton compte une bonne fois pour toutes.

Sa phrase mit fin à la présence de l'ennemi, qui ramena la lumière vers une autre vision d'horreur.

- Billy : Oh non !


Dernière édition par le Lun 16 Avr - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélanie Ravenswood
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 437
Age : 26
Localisation : quelque part entre BTM et PM ( les toilettes peut-être)
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 20 Mar - 23:46

oh non quoi, vite la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
n1fe
Visiteur craintif


Féminin Nombre de messages : 41
Age : 30
Date d'inscription : 28/04/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mer 21 Mar - 14:52

Une très belle histoire
Dommage que je parte j'aurais tellement aimée voir la suite Crying or Very sad
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitraM
Résident de Phantom Canyon


Masculin Nombre de messages : 823
Age : 23
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mer 21 Mar - 15:18

J'adore ta fic et vivement la suite ! (je crois que Peter est mort ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piv.pivpiv.dk/
Phantom95
Explorateur effrayé


Masculin Nombre de messages : 189
Age : 32
Localisation : Val d'Oise (95)
Date d'inscription : 12/08/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Lun 16 Avr - 21:52

Et voici la suite que je gardais depuis un moment (en réalité j'avancais sur un autre récit Wink ).

CHAPITRE 8 : LA MORT ILLUSTREE

Billy resta immobile, incapable de faire le moindre mouvement ; il a remarqué une chose...

- Pete : Hey fiston ! Ca va ? On dirait que tu as vu un fantôme...

- Billy : Pire.

Il leur montra du doigt, quelsques éléments des portraits avaient disparus...Pour prendre vie.

Face à eux se tenaient un squelette, une créature marine mise sur ses 2 pieds, un scorpion géant, une araignée géante, et la flaque laissée par la cascade qui prend forme humaine pour devenir...

- Peter : ...Un élémental d'eau. A tous, nous devons à tout prix protéger Billy, lui seul n'est pas armé.

Elodie dégaina sa paire de dagues, Tatiana son arc, Reinhart son épée et Peter mis ses mains en l'air.

- Tatiana : Mais pourquoi tu te rends ?

- Peter : Feu du ciel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Des éclairs jaillirent de ses doigts.

- Billy : Tu es un sorcier ?

- Peter : Un mage, pour être précis.

Et il lança son sort sur le squelette qui tomba en morceau.

Tatiana décocha une flèche en direction du scorpion, mais sans effet. Reinhart se rua sur l'élémental d'eau, mais celui-ci pare en invoquant 2 épée d'eau et repoussa son assaillant. La créature marine tenta en vain de transpercer Elodie avec ses griffes. Billy, quand à lui essaya de trouver un sortie en tatonnant le mur ; soudain il ne pouvait plus bouger sa main gauche, elle était prisonnière d'une matière solide et collante, de la toile d'araignée.

La créature en question rampa sur le mur, se rapprochant du piégé.

- Billy : Hey ! Aidez-moi !

Tatiana, ayant vu l'ennemi sur sa proie, déclencha un tir rapide. L'araignée rugit de douleur en recevant la flèche dans l'abdomen, elle recula cependant et grimpa pour atteindre les gargouilles.

Le scorpion utilisa son dard pour piquer le mage ; Elodie parvint à se débarrasser du reptile griffus en plantant ses dagues dans sa gorge. Reinhart, toujours en duel avec l'élemental qui ne bronchait pas et bloquant toutes les attaques et contre-attaquait ensuite. Peter pointa ses doigts sur l'araignée qui était perchée, mais l'éclair manqua sa cible, qui fit un bond pour atterrir près de Billy ; mais là une fois encore, une flèche eût raison de son acte.

Nos aventuriers donnèrent le meilleur de chacun, l'araignée tomba après que la 6e flèche ait été plantée, le scorpion fût électrocuté par une décharche de 220 Volts de la part de Peter. Il restait à présent l'élémental qui lui seul maîtrisait toutes les attaques de ses adversaires. Cepandant, Billy réussit à se libérer avec l'intervention d'Elodie et se rua sur le dernier ennemi.

- Elodie : Non ne fais pas ça tu vas te faire tuer !

Mais à la surprise générale, Billy enchaîna l'esprit aquatique à mains nues, le rendant à son état d'origine, qui le trempa jusqu'aux os.

Tous furent surpris de l'exploit qu'il venait d'accomplir. Billy était essouflé. Soudain le mur s'ouvrit, sur un long couloir éclairé...

- Billy : Allons-y !


Dernière édition par le Dim 29 Avr - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nitraM
Résident de Phantom Canyon


Masculin Nombre de messages : 823
Age : 23
Localisation : En face de l'écran ou autre part
Date d'inscription : 12/10/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 17 Avr - 13:44

J'aime bien les passages où il y a beaucoup d'actions !! Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piv.pivpiv.dk/
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 17 Avr - 16:33

Un mélange de fantaisie médiévale ( genre Seigneur des Anneaux ) et de Phantom Manor, c'est original et ça me plaît. Et il y a beaucoup d'action, il se passe des trucs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BedelionKH
Visiteur craintif


Masculin Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : Reims
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Mar 17 Avr - 19:47

LA GAZETTE IMAGINAIRE
ÉDITION SPÉCIALE Exclamation

"La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)" UNE NOUVELE ENCORE PLUS CAPTIVANTE QUE HARRY POTTER ET ERAGON Exclamation SON AUTEUR, C 'EST EDGAR POE EN PERSONNE Exclamation


LOOOOOOOOL ! Very well ! Continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)   Aujourd'hui à 13:25

Revenir en haut Aller en bas
 
La Malédiction du Manoir (PM Trilogy 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Erdrich, Louise] La malédiction des colombes
» La malédiction des Trente Deniers
» La Malédiction de Molly Hartley
» [Livingstone, J.B.] Les dossiers de Scotland Yard - Tome 27: La malédiction du Templier
» La Malédiction du dragon:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: