PHANTOM MANOR
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La vérité sur les Ravenswood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Mar 4 Déc - 22:22

l'chat m'a motivé en postant le suite de sa fic, je fais de même :

Chapitre 11 : enquête dans le passé


C’était le jour J . Une agitation hors du commun s’était emparé du sommeil des trois complices, une agitation qui précédait généralement un grand événement . Cette fois-ci, l’évènement, c’était une enquête, une recherche. Le rendez-vous avait été pris chez Nuterville. Jack avait passé la nuit chez son ami, tous deux étaient en train d’attendre Léa. Elle arriva enfin .
« On y va ?
-On y va.
-Alors, allons-y.
-Léa, êtes-vous déjà entrée en contact avec les esprits ?
-Euh, Eh bien…
-Oui ?
-Je dois vous avouer une chose, messieurs. En vérité, je suis deux .
-Deux ?
-Que voulez-vous dire ?
-La vérité, Jacky. En réalité, mon corps abrite deux esprits : le mien et celui de Léota.
-Ben, Vous vous appelez bien Léota ,non ?
-Bon, pour faciliter les choses, appelez-moi désormais Léa, rien que Léa . Mais Je ne suis jamais seule, Léota est toujours avec moi.
-Léota ? Vous voulez dire votre ancêtre ?
-Précisément, jeune homme !
La voix de la voyante avait changé, elle était plus chevrotante et plus agressive .
L …Léota ?
-Oui, Jack, mon arrière petite-fille ne vous a jamais rien dit ? A propos de son accident ?
-Euh,oui mais. Vous,vous…
-Nuterville intervint : Vous avez partagé son corps pour lui permettre de voir ?
-Exactement !
-Oui, avant, quand mon esprit était seul dans mon corps, je n’était qu’une humaine ordinaire, et c’est avec cette « cohabitation » que j’ai pu partager le don de voyance avec Léota. Mais J’ai fait ça aussi pour lui rendre service…
-Pas un mot Léa !
-Léota ! Ils y a bien un moment où ils le découvriront !
-En effet, mais ce moment n’est pas encore arrivé, et ils le découvriront par eux-mêmes , et …. AAAAAAAAARGH ! Il m’appelle ! Au revoir, mon enfant.
Léa tituba, manqua de trébucher, mais se rattrapa.
-Jack la questionna : Elle…Elle est partie ?
-Oui, Je ne suis désormais plus qu’aveugle, jusqu’à ce qu’elle revienne.
-ça lui prend souvent d’aller et venir comme ça ?
John ! Sois respectueux !
-Tout va bien Jack. Pour vous répondre, Nuterville, oui, ces va et viens sont de plus en plus fréquents… il a se passer des choses…
-Euh… bon ; en avant alors »
Ils prirent le chemin qui menaient à l’ancienne ville, les vestiges de Thunder Mesa, composées du manoir et de la Big Thunder Mountain désormais à jamais désaffectée et condamnée.
« Marchons avec prudence, une bande d’aveugles ne pourrait pas faire gran-dchose
-Pas besoin de me le dire deux fois ! »
Chacun enjamba avec la plus grande précision et la plus grande prudence les grilles qui délimitaient le site archéologique, les deux hommes apportant leur aide à Léota.
Jack sentit des rougeurs s’emparer de son visage tout le temps que Léota entourait ses mains autour de son cou. Celle-ci avança,laissant ses compagnons un peu en retrait :
-Jack ?
-Euh… oui ?
-Tu la trouves jolie, n’est-ce pas ?
-Plutôt, oui…
-Je tiens à vous informer que Je sus aveugle, mais pas sourde !
-Pardon, on discutait…
-Après le travail ! »
Ils commencèrent par faire un « tour du propriétaire », découvrant un petit cimetière, caché par le côté droite de la maison. L’entrée du site était réduit à une petite grille ; désormais défoncée.
Jack lut l’inscription qui était sur la grille :
« Boot Hill, la colline de la botte…drôle de nom pour un cimetière, vous trouvez pas ? Euh…John ? Léa ?
-Ici Jack! On est entrés! Viens voir, Je crois que c’est le cimetière familial des Ravenswood ! »
John avait raison, dans ce cimetière se trouvaient les tombes de toute la famille :Henry, Martha, Mélanie, même les domestiques Jasper et Anna Jones, et une tombe commémorative pour tous les mineurs qui ont péri dans le tremblement de terre. L’inscription qui ornait les cercueils des domestiques paraissait étrange pour Jack et ses amis : « kept the master happy » sur le cercueil de Jasper, et « kept the master happier » sur celui d’Anna. Il y avait également des tombes de la famille des « Murphy »,Ballard… inconnus aux bataillons.
« Bon,Je crois qu’on a fait le tour pour ce charmant endroit, on continue ?
-Allons-y, répondit Léa à John. »
Ils repartirent très vite, si vite qu’ils n’eurent sûrement pas le temps de remarquer un son qui semblait s’échapper du cimetière, une sorte de « bong bong », et ils ne purent voir non plus une fenêtre du manoir s’illuminer temporairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Mar 4 Déc - 22:32

Génial ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Mar 4 Déc - 22:37

Super!! Continue. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
Lechatdu91
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 637
Age : 21
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Mar 4 Déc - 22:37

Suite ! Gnaaaaa ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Mer 5 Déc - 23:24

Chapitre 12 : messes basses


L’entrée du manoir et du cimetière étaient séparés. La grille d’entrée de la maison était ornée d’une plaque superposée d’une petite tête de démon. Sur cette même plaque était écrit « Non Omnis Moriar ».
« « Je ne meurs pas totalement »… décidément, je descends d’une joyeuse famille…
-Euh, il est vrai que votre aïlleul était un peu … austère…
-Euh Jack, Léa, Je m’éloigne un peu, je reviens…
-Fais attention aux glissements ! Où va-t-il,à votre avis ?
-Vous vous rappelez avoir découvert que vous et lui ne partagiez pas seulement votre amitié ?
-Eh bien oui, il est lui aussi le descendant d’un fondateur de la v… vous pensez qu’il veut lui aussi, retourner dans la demeure de son passé ?
-Précisément…
-John, attends-nous !
-Jack, allez-y, si vous voulez, moi je…je vais rester ici
-Vous êtes sûre,Léa ? Vous avez perdu la vue ; si il vous arrivait un malheur,je…
-Ne vous inquiétez pas pour moi, allez rejoindre votre ami. »
Léa le regardait d’un air presque suppliant. Sa chevelure brune, animée par la légère brise, cachait à moitié son visage. Jack aurait voulu la regarder plus longtemps… il tourna finalement les talons, et alla rejoindre John. Une fois que Léa fut seule, Léota intervint…
« Dis donc toi…
-Tiens, il t’a laissé sortir ?
-Non, il ne me laisse jamais sortir. Je laisse toujours derrière moi une illusion, qui garantit ma présence permanente, en apparence. Est-ce qu’ils savent ?
-Non…
-J’ai senti ce regard. Tu devrais avoir honte de manipuler les gens ainsi…
-Mais cette fois-ci, je n’ai manipulé personne… ce regard s’est imposé de lui-même… Jack est beau, Tu ne trouves pas ?
-Tu sais, les critères de beauté de mon époque ne sont pas les même qu’aujourd’hui ! Pour ma part, Je le trouve trop chétif, un visage trop naïf et sa coupe de cheveux frise le ridicule… et permets-moi de remarquer qu’étant aveugle, je ne vois pas comment tu pourrais le trouver beau
-Les aveugles ont d’autres facultés de perception, tu devrais le savoir . Et il m’arrive parfois de le voir en rêve,et…
-Ils reviennent ! Pardonne-moi, je vous quitte.
-Alors, qu’avez-vous trouvé ?
-Juste l’ancienne « maison » du croquemort …
-Oui, il avait le même nom que moi : John .N. Nuterville.
-Pourquoi êtes-vous entrés ?
-Je voulais juste voir la maison de mon ancêtre, c’est tout !
-Jack ? Vous nous excusez un instant ?
-Euh… bien sûr, Léa, tout ce que Vous voudrez… »
Léa et John s’éloignèrent.
« Maintenant qu’il ne risque pas de nous entendre, qu’êtes-vous venu cherchez au cabinet du croquemort ?
-Etes-vous sûre de vouloir connaître la vérité ?
-La vérité, Je la connais partiellement… alors ? Qu’avez-vous fait chez le croquemort ?
-Je voulais vérifier si il était toujours la…
-Est-ce le cas ?

-Non.. Il a disparu…
-Voilà pourquoi il était dans le cimetière, quelqu’un l’a déplacé…
-Comme pour ajouter la dernière pièce du puzzle ?
-Exactement !
-Mais qui ? Vous savez aussi bien que moi ce qui se passerait si une telle chose devait se produire !
-Justement ! Je ne sais pas qui c’est, mais j’ai l’impression que le mystère s’obscurcit, chaque fois que nous nous en approchons de plus en plus …
-John ? Léa ? Où êtes-vous ? On pourrait peut-être avancer un peu, non ?
-Allons-y, quitte à ce que le mystère devienne complet… »
Ils rejoignirent Jack, et le trio, ressentant tout à coup une étrange angoisse, sembla se figer. Léa tremblait, de plus en plus fort, si fort qu’elle fût prise d’un malaise ! Alors qu’ elle allait se fracasser le crâne contre le sol, Jack la rattrapa in extremis . Quelques tapes douces et quelques mots lui firent reprendre conscience .Jack rougit comme une tomate lorsqu’il reçut ce remerciement de la part de la non-voyante : un baiser sur le joue.
Après cet épisode, ils marchèrent de nouveau, gravirent avec la plus grande prudence les marches désormais bancales et glissantes de l’escalier qui menait aux portes de la maison. Ils se figèrent à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 6 Déc - 19:52

Bon travail ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 6 Déc - 19:55

Super thumright. La suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 7 Déc - 0:49

the sequel: Smile

Chapitre13 : franchir les portes

« John ?
-Léa ?
-John ?
-Jack ?
-Bon, je crois que c’est bon... on est tous la …
-Vous hesitez, hein ?
-Eh bien, oui... Vous vous rappelez ? C’est dangereux, à cause des risques d’éboulement, et …
-Jack ! Si vous ne voulez pas être honnête avec vous-même, soyez-le au moins avec nous ! Vous avez peur de la vérité, n’est-ce pas ?
-Euh…
-Jack ! Tu doutes de l’innocence d’Henry ?
-Oui…mais changeons de sujet.
-Oui ?
-Que vous êtes-vous dits tout à l’heure ?
Léa et John se supplièrent du regard, comme pour dire « trouvez une idée, vite ! »
Léa fût la plus vive :
-On voulait parler du cimetière, vous n’avez pas remarqué la tombe pour les mineurs ?
-Si, eh bien ?
-C’est un cimetière familial, celui de vos parents, bizarre de trouver dans cet endroit une sépulture pour les employés de Henry…
John sentait que ce discours était le fruit de l’improvisation.. mais Jack tomba dans le panneau :
-Oui… on verra ça plus tard… Bon puisqu’on doit y aller…
-Jack, téméraire, saisit un des deux heurtoirs qui ornaient les grandes portes d’entrée, et le tira vers lui. La porte ne bougea pas. Il frappa avec le même heurtoir, mais essaya avec l’autre après un autre échec. Mais le résultat fut le même . Il se mit même à tambouriner contre la porte, mais s’arrêta, épuisé . Il observa les heurtoirs, ils avaient la même forme que la petite tête de démon au-dessus de la devise . Ce n’était pas possible, il était trop épuisé… il avait cru pendant un instant voir une des deux têtes des heurtoirs lui adresser un sourire…
-Vous avez vu ça ?
-Quoi ?
-les têtes…
-Les têtes ?
-Oui ! Elles ont… non ,rien… en tout cas, on est « enfermés dehors », les portes sont bloquées…
-Bloquées ? Ah non ! On est juste devant, on va pas baisser les bras maintenant !
-Mais Léa, ce n’est pas si grave si …
-Jack ! On entrera quoiqu’il arrive !
-Ne jamais contrarier une femme déterminée…
-Ni un notaire qui l’est tout autant !
-Toi aussi ?
-Ben, on a fait tout ce chemin…
-J’ai compris, essayez donc Léa…
Ni une ni deux,elle s’approcha des portes… et se remit à parler avec « elle-même », mais à voix basse :
-Eh bien, voici ce que vous pourriez appeler « le dernier obstacle » !
-Tu savais qu’elles seraient fermées ?
-Non ! Mais j’avais un petit doute quand même, et à mon avis vous aurez plus à craindre qu’une simple porte fermée si Vous continuez !
-Moins fort ! C’est gentil d’essayer, mais tu sais qu’on doit y aller… Tu es à l’intérieur en ce moment, non ? Tu ne peux pas essayer de faire quelque chose ?
-Bon, je vais t’aider à régler ce problème, mais Je t’aurai prévenu… »
Léota avait quitté le corps de Léa, qui attendait devant l’entrée. Après quelques instants, elle tira à son tour sur l’heurtoir, et la porte s’entrouvrit .Jack était étonné, peut-être jaloux d’avoir échoué là où Léa avait réussi…
-Comment avez-vous fait ?
Elle répondit sur un ton très naturel :
-J’y suis allé un peu plus délicatement et plus intelligemment… à mon, avis, elle était bloqué par quelques décombres… Ne vous affolez pas, la maison ne vas pas nous tomber dessus !
Jack avait pris une expression légèrement apeurée . L’obstacle enfin, franchi, tous trois franchirent lentement, très lentement ; comme une procession religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Dim 16 Déc - 14:27

Voilà la suite


[size=12]

Chapitre 14 : le testament



L’intérieur de la maison était étrange : un foyer, sans nul doute, pour accueillir les visiteurs, éclairé par un simple lustre, qui mettait en évidence un miroir dans un coin, qui reflétait le visage des trois humains, légèrement interloqués.

« Dites donc, il est beau ce foyer ! Mon ancêtre avait bon goût !

-Dis donc Jack, on pourrait restaurer la maison et en faire une résidence !

-C’est tout ce qui vous vient à l’esprit ?

-Euh…

-Réfléchissez, bon sang ! ça fait 100 ans que ce manoir est abandonné et vous trouvez logique que les pièces soient si bien conservées ?

-Je vous rappelle que c’est un site archéologique, et qu’il est entretenu comme il se doit ! »

Ils se retournèrent, et virent un homme, d’une trentaine d’années, se tenir devant eux.

« Vous êtes qui ?

-Steve Berson, je suis le responsable du chantier ; et vous ?

-Je m’appelle Léa, Voici Jack Ravenswood et son ami ainsi que notaire de Thunder City, John Nuterville.

-Monsieur

-Enchanté

-Bonjour. Dites, vous avez bien dit vous appeler Ravenswood ?

-Oui, je sais,cette maison est l’ancienne proprieté de ma famille, et…

-Ouais,ouais, mais moi je vous parle du testament d’Henry Ravenswood !

-Un testament ?

-z’êtes pas au courant ? Dites donc le notaire, vous faites votre boulot un peu ?

-Euh, ben…

-Le notaire ? Alors, ça continue les cachotteries ?!

-Euh, Je regrette Jack, mais je n’en ai jamais entendu parler…

-Et vous avez la réputation du meilleur notaire de la ville… c’te blague ! »

Il sembla rempli de mépris et crache aux pieds de John »

« Eh ! Vous avez vous-même dit que c’était un site archéologique !

-Oh ça va ! Croyez-moi, cette batisse en a vu d’autres depuis 100 ans !

-Bon ça suffit ! Vous pouvez nous en dire plus à propos du testament ?

-Ben, y parait que Ravenswood a laissé un testament, transmis de générations en générations ,completé par chaque membre pour la descendance suivante.

-Vous voulez dire qu’il se pourrait que j’aie hérité d’un biens de la part de mon arrière grand-père ?

-Oui et non, comme il se transmet, je vous le dis, bous auriez du recevoir quelque chose de votre père.

Mon père…

-Ya un problème ?

-Non, non tout va bien… excusez-moi un instant… »

Jack s’ecarta du groupe et alla enfouir son visage dans ses mains

« John ? Qu’est-ce qui se passe ?

-Ah oui c’est vrai, vous n’êtes pas au courant . Si Jack est le seul Ravenswood que l’on connaît aujourd’hui, c’est parce que même sa famille l’a abandonné ! Son père l’a desherité, et il a tout simplement disparu de sa vie ? Sa femme est également partie avec leur enfant.

-Son père l’a désherité… voilà pourquoi le testament serait introuvable aujourd’hui ! Le père de Jack a brisé la chaîne !

-Mais bien sûr, c’est évident !

-Mais ça nous avance à quoi ?

-En tout cas, ça veut dire que les archéologues travaillent depuis l’ouverture des travaux pour des cacahuetes !

-Plait-il ?

-Depuis le début on essaie de retrouver ce foutu testament !

-Ah, nous sommes navrés pour vous, Berson… maintenant, si vous voulez bien nous laisser…

-Allez au diable ! »

Il sortit et claque la porte si fort que les murs commencèrent à craquer, le miroir se fissura, des morceaux se détachèrent du plafond…

-Bon sang, cet abruti va nous faire tuer !

-Jack ! Venez !

Léa avait pris Jack par la main et l’avait amené vers elle. Tous les trois étaient rassemblés au centre de la pièce, qui s’effondrait de plus en plus.

-Léa !

-Quoi Jack ?

-Je vous …

Le foyer s’était écroulé.



Les secousses avaient cessé, mais la poussière envahissait la pièce, tous trois ne purent s’empecher de tousser violemment.

« Tout va bien Léa ?

Jack lui offrit son bras pour l’aider à se relever

-Oui, Jack, ne vous inquiétez pas .Vous vouliez me dire quelque chose ?

Jack rougit.

-John , mon vieux, rien de cassé ?

-Non, tout va bien, mais l’air devient irrespirable !

-On ferait mieux de sortir !

Par où ? On ne voit rien !

-Il vaut mieux essayer. Je préfère partir à l’aveuglette plutôt que de mourir asphyxié ici !

-Je suis d’accord.

-Léa ? Vous aussi ?

-Il n’y a rien de mieux à faire

Bon alors, allons y ! Mais restons groupés ! »

Jack sentit con cœur battre plus vite lorsque Léa lui prit la main. Tous trois commencèrent alors leur marche au cœur de la poussière, qu’ils sentaient se diminuer peu à peu au fur et à mesure de leur progression. »

« C’est bon, il n’y a plus de poussière, on peut se lâcher.

-Jack, ça ne vous dérange pas si je continue à m’agripper à vous ? ça me rassure…

-Pas du tout, Léa. Je me sens également rassuré…

-Bon on est où la ?

-Euh, c’est une excellente question ! »

Ils se trouvaient dans une sorte de couloir, orné de cadres, de photos, ainsi que de portes .

« A mon avis, on ne doit pas être très loin de l’exterieur, il y a des courants d’air , regardez : les rideaux bougent.

A côté de ces rideaux se trouvait un piano, un magnifique piano à queue.

Dites, après ce qu’on vient de vivre, on mérite bien un petit moment de détente non ?

-Tu penses à la même chose que moi ?

-Pour sûr !

John s’installa devant l’instrument.

-Je vous demanderai d’être clément, ça fait des lustres que je n’ai plus joué !

Il commença à jouer une douce mélodie

-Léa, m’accorderez-vous cette danse ?

-Avec joie,cher ami .

Ce moment de réjouissance durant quelques minutes, mais il fallait continuer d’avcner vers la sortie .

-Dis donc John, tu ne te débrouilles pas trop mal pour quelqu’un qui n’a pas joué depuis des lustres !

-Je suis d’accord avec Jack, vous avez joué divinement !

-Merci beaucoup, à vrai dire, je me suis surpris moi-même !

-C’était très beau ! J’ai l’impression d’entendre encore cette mélodie dans ma tête ! »

Cette mélodie venait-elle de l’imagination de Jack , où de l’étrange apparence formée par les ombres, qui rappelait le contour d’un homme, installé devant l’instrument ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Dim 16 Déc - 14:54

Super!! La suiiiiite!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Dim 16 Déc - 14:56

merci 30seconds!
Mais à propos de suite, tu n'avais pas dit qu'on connaitrait le surprise dans ta fic ce matin?Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Dim 16 Déc - 15:03

Math a écrit:
merci 30seconds!
Mais à propos de suite, tu n'avais pas dit qu'on connaitrait le surprise dans ta fic ce matin?Very Happy

Je viens de poster la première partie. La deuxième partie -> cet aprèm. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 3 Jan - 17:54

Pardon pour cette suite qui a tardé à venir :

chapitre 15: Le tour du propriétaire


Le trio continuait d'avancer dans ce long couloir, guidé par les courants d'air visibles par les balancements des rideaux .
"C'est bizarre...
-qu'est-ce qu'il y a Jack ?
-J'entends des voix...
-Je les entends aussi, une seule précisément
-DEMI TOUR !
-Tu es folle ?
-Tu sais très bien où ce couloir mène
-Et alors ?
-Tu crois qu'ils trouveront cela totalement banal ?
-Bon si Tu penses que ça choquera, tu n'as qu'à rester avec moi, comme ça on ne te verra pas.
-Euh, verra pas qui ?
-Léota bien sûr! C'est bien vous n'est-ce pas ?
-Oui c'est moi. Continuez d'avancer, mais ne vous attardez pas trop dans la prochaine pièce s'il vous plait .
-D'accord; Ce chemin mène bien vers la sortie c'est-ce pas ?
-On peut dire ça ...
-Léa, qu'est-ce que ça veut dire ?
-Pas grand-chose. Continuons Jack"
Ils étaient désormais dans une salle de spiritisme, inanimée. Tout y était: le guéridon, me boule de cristal, mais la salle était vide .
"Avançons"
Léa semblait étrangement pressée.
"Léota ?
-Inutile, elle n'est plus la .
-Mais c'est étrange, comment faites-vous ça ?
-Quoi donc ?
-Eh bien, vous et Léota, à habiter toutes les deux dans votre corps ...
-Ah . Eh bien, chez les familles de voyantes et autres extralucides, le lien est si fort que l'on peut parfois ne jamais se quitter. Comme Léota et moi sommes les dernières de notre famille, ce lien est encore plus fort, et nous pouvons ainsi cohabiter dans le même corps.
-Vous pouvez donc aussi habiter dans le corps de Léota ?
-Euh, non...
-Pourquoi ? Ce lien ne fonctionne que dans un seul sens ?
-Je sais pourquoi! Viens voir Jack !"
John était retourné dans la salle de spiritisme, Léa et Jack le rejoignirent .
Ce qui se déroulait devant eux était aussi effrayent qu'étrange .
Le guéridon s'élevait et tournait, à quelques centimètres du sol, un corbeau, perché sur le dossier du fauteuil croassait , et d'étranges ombres spectrales entouraient la pièce . Mais le plus étrange était que léota était la, du moins sa tête, dans la boule de cristal . Elle prononçait d'étranges incantations:"
Esprits et fantômes, sir vos fiers destriers, escortaient dans la nuit la belle F... qu'est-ce que vous faites la ! Je vous avais dit de ne pas venir !
-Pardon Léota, mais on a ...
-Partez, Il vous voit ! Il vous voit à travers mon regard !
-Qui ça"il" ?
Taisez-vous et faisons ce qu'elle dit, Nous sommes en danger !"
Ils commencèrent une course infernale, fuyant l'ennemi invisible . Ils s'arrêtèrent dans une chambre, décorée par une cheminée, une étagère, un lit à baldaquin ainsi qu'une coiffeuse .
"Bon maintenant, si on m'expliquait !
-Vous allez tout savoir Jack . La raison pour laquelle on ne peut voir que la tête de mon aïlleule, c'est parce que quelqu'un l'a d..
-l'a quoi Léa ?
-Dé...
-QUOI?
-Décapitée !
La jeune aveugle pleurait
-Comment ? Qui ?
-Henry Ravenswood !
-Non !
-John ?
-Il se peut que ce soit Henry, comme ça ne peut pas être lui . Une seule personne est responsable de tout cela. Du malheur de cette famille . Et comme je le disais, ça peut être lui autant qu'un autre .
Jack ?
-Quoi ?
-Je vais essayer de trouver quelque chose à manger. Pendant ce temps la, reste avec elle, elle a besoin de réconfort ...
-Reviens vite , ne vas pas faire le tour du propriétaire !
John sortit de la pièce .Jack prit Léa dans ses bras et l'allongea sur le lit .
"Léa, excuse-moi
-Venez...
Elle lui prit la main et l'attira vers le lit . Elle l'embrassa
-Espérons que John reviendra vite; ça creuse les émotions..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 3 Jan - 18:02

Bon travail. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 3 Jan - 18:18

Superbe!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 3 Jan - 18:24

merchi bin Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 4 Jan - 21:24

Voilà la suite :


chapitre 16 : Continuons la visite ...

Le temps leur semblait long désormais, et même si ils voulaient prolonger un tel moment le plus longtemps possible, Jack et Léa commencèrent à avoir faim, et l'inquiétude commençait à les gagner .
John n'était toujours pas revenu .
"Je vais le chercher
-Tu vas me laisser seule ?
-Je... allons-y ensemble alors
Il prit la main de son aimée et tous deux sortirent de la chambre de Mélanie
-Ne me lâche pas, on risquerait de se perdre...
Ils déambulèrent dans le manoir et atterrirent dans une élégante salle, qui semblait être une salle de bal
-Jack, Léa !
C'était John
Je suis désolé, pour ce qui est de manger, on est forcé à jeûner... pourquoi êtes-vous partis ?
-On s'inquiétait, tu ne revenais pas...
-Enfin ça n'a pas été sans mal, mais Je vous ai retrouvé Très jolie cette pièce, Vous ne trouvez pas ?
-Euh...
-Ben...
-Quoi ? L'atmosphère est chaude, les gens sont de bonne humeur, une table bien garnie...
-John, tu es devenu fou ?
-Quoi donc ?
-Je suis d'accord avec toi, l'atmosphère est chaude, presque étouffante !
Regarde moi cette table! Le gâteau est à moitié effondré, et couvert de toiles d'araignées !
-Mais Jack, c'est toi qui es devenu fou !
-John, Je vois comme Jack... il faut retourner voir Léota !
Ils repartirent vers la salle de spiritisme, Ce fut John qui parla
-Viens Jack, laissons-le faire
Elle l'entraîna par la main dans un coin reculé de la pièce et l'embrassa à nouveau
-Mais qu'est ce qu'elle lui raconte ?
-Peu importe ...
-ça ne va pas .?
-Non...
-Dis-moi tout
-Tu m'aimes ?
-Bien sûr
-Et je t'aime... alors tout va bien.
Jack, Léa! On dégage, vite !
-Qu'est ce qui se passe encore ?!
-Il est à nos trousses, dépêchez-vous !
-Mais qui ça à la fin !
-Tu le sauras bien assez tôt, mon amour ...
Ils passèrent à nouveau devant la salle de bal, mais elle était de plus en plus sinistre ! Tout semblait avoir vieilli , y compris la mariée, qui semblait avoir atteint l'âge adulte avancé . Un orage venait de se déchaîner dehors, l'éclair venait de dessiner alors une ombre inquiétante, sinistre, mortelle ... un affreux ricanement retentit . La salle était désormais telle que l'avait vue John la première fois .
-Vous voyez ce que Je vois ?
-Oui...
-Venez vous deux, dépêchons !
-si vous voyez ça aussi, ça veut dire qu'il est en train de gagner son pouvoir! Dépêchons, il sera trop tard !
Ils coururent sans s'arrêter ,traversèrent la chambre... Jack s'arrêta.
-Mais bon sang, qui est-ce ?!
-Qu donc ?
-Elle !
Il pointa du doigt la coiffeuse à laquelle était assise une vieille dame habillée en mariée
-C'est Mélanie Ravenswood !
-John, t'es malade ?!
-Bien au contraire ! J'aurais le temps de tout vous expliquer, mais seulement si on sort d'ici !
Jack ne discuta pas et tous reprirent leur course folle . Ils étaient désormais à l'extérieur, dans un vieux cimetière. Il faisait nuit desormais
Ce doit être boot hill, on a réussi !
Mais je ne suis pas rassuré tout de même, mettons le plus de distance entre nous et cette affreuse bâtisse !
Le même ricanement qu'ils avaient entendu dans la salle de bal acheva de les décider et ils coururent de plus belle. Mais zigzaguant entre les tombes, ils eurent comme une impression bizarre : Il semblait qu'il y avait plus de sépulture maintenant; mais ce qui les surprit encore plus et qui les effraya, c'est que des squelettes étaient visibles, des mains, des pieds osseux dépassaient des cercueils .
-Euh, on descend, c'est normal ?
En effet, ils sentaient que le terrain était en pente
-On s'en souciera plus tard, courez !
Le terrain était redevenu stable. Tous trois s'arrêtèrent, tentant de reprendre leur respiration. Ils levèrent les yeux et virent un home vêtu d'une tunique rouge, coiffé d'un haut-de-forme . Tous trois le reconnurent, Jack cria de joie :"
Monsieur Birmark! On est revenu à Thunder Mesa !
-Bienvenue, stupides mortels ...
-Bon sang ..."
Léa se serra au corps de Jack .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lechatdu91
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 637
Age : 21
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 4 Jan - 21:44

Superbe ! viement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 4 Jan - 22:40

Super!! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
JORIS
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 1560
Age : 26
Localisation : Metz
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 4 Jan - 23:17

Bien. La suite ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Math
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 450
Age : 26
Localisation : lille(59)
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Mer 14 Mai - 22:27

Suite et fin :


Et Jack se rapprocha de Léa
L'homme en rouge se répéta :
"Bienvenue, stupides mortels". Les trois personnage - Jack du moins - ne furent pas au bout de leurs surprises : ce même homme, vêtu comme un maire, approcha la main de son haut de forme pour se découvrir, mais il n'enleva pas que son couvre-chef. En effet, il semblait que ce personnage n'avait plus la tête sur les épaules.
- Heu, apparemment il a croisé le chemin de l'assassin de Léota !
- Non Jack, c'est lui l'assassin...
- Pardon ? Léa, Je me sens un petit peu perdu là ...
- C'est lui l'assassin de Léota! Et celui qui lui a fait subir le même sort, c'est ...
- Nutterville ! N'est ce pas ?
- Nutterville, le croquemort ?
- Exact, Monsieur Ravenswood ! Un croquemort doublé d'un notaire !
- Ton ancêtre a fait ça, John ?
- Non, Jack... j'ai fait ça.
- John, vous êtes fou !
- Léa je vous en prie ! On a l'air en fâcheuse posture, je crois que Jack a le droit de savoir !
- Savoir quoi ?
- Je n'ai jamais eu d'ancêtre fondateur de Thunder Mesa. Mais ça ne m'a pas empeché de participer activement au développement de la ville.
- Pour ça oui ! T'es le meilleur notaire de Thunder City !
- Et le meilleur croquemort de Thunder Mesa !
- Fermez-la, Birmark !
- Léa, tu viens de l'appeler Birmark ? Et John, ça veut dire quoi ça ? Le meileur croquemort de Thunder Mesa ?
- J'ai connu Henry... Tu as compris maintenant ?
- NON, ... OUI ! Et Léa, tu as quel âge toi ? Cent ans et des poussières ?
- Non Jack ! Léota est bien mon aïeule, et j'ai 26 ans !
- Et toi John, comment c'est possible ?
- Ben...
- Taisez-vous Nutterville ! J'ai joué un rôle moi aussi, j'ai bien le droit de lui faire le récit !
J'étais moi aussi, un fondateur de Thunder Mesa. Les Ravenswood, les Nutterville et les Birmark. Voilà le trio fondateur ! Mais les deux autres familles me faisaient de l'ombre ! Je suis devenu bien vite jaloux ! Mais cette malédiction allait bientôt m'aider à reprendre la place qui me revenait de droit... Léota était parmi les premiers arrivants de Thunder Mesa . Grâce aux recherches de votre vieil ami, je crois que vous connaissez sa réputation de l'époque !
Bien vite, je l'ai kidnappée. Après l'avoir bien cuisinée, elle était prête à mettre ses dons de voyance au service de ma vengeance.
- Et vous l'avez assassinée pour eviter les témoins, monstre !
- N'allez pas trop vite en besogne, Nutterville ! Dois-je vous rappeler que vous vous êtes aussi sali les mains dans cette histoire ?
- John ?
- Par vengeance Léa, et par justice ! Je pense que Léota a du vous mettre au courant des sentiments que j'avais pour elle.
- Oui ...
- J'étais là le soir de sa mort. Je l'ai vu abattre sur le coup de cette pauvre Léota cette enorme hache. J'étais fou de rage et de chagrin ! Je n'ai fait que suivre mon instinct et je me suis jeté sur lui.
- Mais j'ai été plus rapide que vous !
- Ca vous a bien avancé, voyez où vous en êtes aujourdhui !
- Aujourd'hui mon cher, je suis sur le point de reussir mon entreprise !
- Votre entreprise... j'ai tout fait pour en empêcher la réussite ! Evidemment, quand je me suis jeté sur vous, vous aviez encore la hache... mais votre barbarie n'a pas suffit Birmark ! Vous m'avez laissé, agonisant, avec ma blessure au crâne. Mais vous m'avez sous estimé, vous ne saviez pas à quel point j'étais determiné ! Quand vous vous êtes baissé pour ramasser la tête de Léota, j'ai rassemblé mes forces, j'ai reussi à saisir la hache, et juste retour des choses, vous en avez été la dernière victime! J'ai vu à mon tour votre tête rouler par terre, avant de m'effondrer, pour de bon.
- Euh, John, excuse-moi mais si j'ai bien compris, vous êtes tous morts. Alors coment ça se fait que vous êtes là, et que j'ai pour meileur ami un fantôme, meilleur ami d'Henry ?
- La détermination, la volonté...
- La vengeance !
- Vous êtes ridicule, Birmark! Vois-tu Jack, Henry n'avait rien su de ce complot. Et cette scène tragique s'était deroulée juste à côté du manoir. Le lendemain, on avait retrouvé nos corps. Comme on était tous des intimes de Henry, il nous a fait enterrer ici, au manoir. Mais pas à Boot Hill, car il était réservé à la famile Ravenswood. Mais comme je le disais, Birmark ne démordais pas de son idée de vengeance, il est ainsi revenu de l'au-delà. Et, durant la nuit qui a tout precipité, il s'est arrangé pour tirer les ficelles, à couvert, se servant de ton aïeul comme bouclier.
- Vous avez fait ça ? Comment ?
- Imbécile! Vous le savez très bien ! Vous avez decouvert, une fois de plus grâce à Nuterville, que Henry était en total désaccord avec sa fille et son futur gendre. Aussi, j'ai utilisé ce désaccord pour justifier les actes dont il est accusé.
- Le meurtre du fiancé... c'était vous ?
- Parfaitement, mon cher ! Ainsi, pendant tout ce temps, j'ai tâché de sauver les apparences, et ai fait jouer à votre ancêtre le rôle du père infâme, sanglant et tueur, connu sour le nom de "Phantom" !
- Et je n'ai rien pu faire... une fois de plus, je suis arrivé trop tard... je ne pouvais pas le tuer une deuxième fois. Mais grâce à ma détermination et à Léa, j'ai pu jusqu'aujourd'hui l'empêcher de reussir son sinistre projet : éliminer tous les Ravenswood.
- Et toi Léa, quel rôle tu as joué ?
- Bien vite, j'ai été "contactée" par John. Dès ma naissance en fait. Je connaissais cette triste histoire, ayant vécu en permanence en colocation, si je puis dire, avec Léota. Ainsi, j'ai tout fait moi aussi pour aider John à te protéger.
- Des anges gardiens...
Jack tomba dans les bras de Léa.
"Mais vous avez echoué, tous autant que vous êtes ! Vous pouvez considérer que vous êtes mort, Jack !
- ATTENDEZ ! Je ne connais pas toute l'histoire et je veux en avoir le coeur net ! Laissez-moi parler à Léa !
Il s'approcha de son aimée, qui lui chuchota :
- Jack, Qu'est ce que tu fais ?
- J'essaie de gagner du temps ! Se retournant, il s'adressa aux trois personnages.
- Vous trois, je comprends alors que vous soyez encore là, mais les autres fantômes, ceux qu'on a vus dans la salle de bal et dans les autres pièces, qu'est-ce qu'ils font ici ?
- La malédiction, souviens-toi Jack ! L'oiseau tonnerre a puni tous ceux qui ont profané le cimetière, et ceux qui étaient dans le manoir au moment de cette nuit tragique ! Mais nous, comme nous n'étions pas directement à l'intérieur, nous n'étions pas enchaînés, prisonniers de cette maison. Ainsi, tout en gardant le secret, Birmark et moi, on a pu mener une existence normale pendant tout ce temps.
- On est 999 dans cette maison ! Et il en faut 1000 pour que nous soyons liberés ! Monsieur Ravenswood, merci de vous dévouer, afin d'assouvir ma vengeance et de conjurer le sort !
Une hache jaillit de la main de Birmark, probablement celle qui avait tué Léota, John et lui-même. Mais tout se passa très vite, John se jeta sur Jack, encaissant à sa place le coup qui lui aurait été mortel. Il lui arracha la hache des mains, et les deux spectres se battaient inutilement, à mains nues.
Léa prit les choses en main.
Ce qu'ils font ne sert à rien, il faut y mettre un terme !
- Quoi , Léa, NON !
Mais il était trop tard. Le poignard que Léa avait sorti de sa manche était desormais planté dans sa poitrine. Les deux autres fantômes furent tout à coup pris d'une violente douleur, ils abandonnèrent le combat. Mais si John se releva bien vite de cette douleur, Birmark, lui continuait à se rouler à terre, souffrant le martyr.
- Jack, qu'est-ce qui s'est passé ?
- Elle s'est enfoncée un poignard dans la poitrine...
Jack commença à pleurer sur le corps agonisant de la voyante "Pourquoi t'as fait ça ?"
- Quand on aime quelqu'un, la seule chose qui compte c'est que cette personne soit heureuse...
- Comment tu veux que je sois heureux si tu meurs ?
- Le 1000ème fantôme Jack...
Elle avait parlé d'une voix si faible que Jack n'avait pas compris.
- Elle a dit : "le 1000ème fantôme" ! Elle a raison Jack ! En faisant d'elle même le 1000ème fantôme, Léa lève la malediction !
- Mais en quoi ça devrait me rendre heureux ?
- Tu ne comprends pas ? Tu vas pouvoir réhabiliter ton ancêtre et ta famille, Jack ! Grâce à ça !
Il sortit un petit magnétophone de poche.
- Toi, un homme du 19ème siècle, tu te promènes avec ça en poche ?
- Il faut bien vivre avec son temps! Enfin même si ce n'est pas vraiment le mien...
Quoiqu'il en soit, avec cette preuve à l'apui, et la malédiction levée, ce qui va permettre d'entreprendre de réelles fouilles archeologiques, tu as ton prestige retrouvé Jack !
- Mais Léa... à quoi ça sert d'avoir du prestige, si tu n'es pas là ?
- La vie sur terre n'est pas éternelle, on se retrouvera Jack...
Birmark se tordait de plus belle...
- Qu'est ce qui lui arrive ?
- Regarde toutes les exactions qu'il a commises... il ne part pas en paix lui. D'ailleurs il ne trouvera jamais la paix...
- Jack... au revoir...
Léa était morte .
Elle doit être déjà là-haut. Je ne vais pas tarder à y aller à mon tour Jack...
Une larme se promenait sur le visage des deux amis...
- Ne t'inquiète pas, pour nous tous ce n'est pas un adieu... on se retrouvera Jack... ton tour viendra. Et puis que ce soit du ciel ou à Thunder City, on reste tes anges gardiens.
John devenait transparent.
- C'est imminent on dirait...
- Oui.
- Passe le bonjour à grand-père !
- C'est noté !
Il disparut.
Jack n'entendait plus les hurlements de Birmark, qui avait disparu, ainsi que Léa.
Le manoir était désormais vide. Jack trouva la sortie sans aucun problème.
Berson n'était plus là.




















Plus tard ...


- Monsieur le maire ?
- Oui Jasper ?
- Le journal, Monsieur.
- Merci bien.
Installé au bureau qu'avait précédemment occupé William Birmark, dans les locaux de la mairie, Jack Ravenswood lut le gros titre de l'édition du jour :
"Vive notre nouveau maire".
Une illustration le représentant accompagnait le long article qui racontait l'élection de Jack.
D'un air satisfait, il le posa à côté d'autres journaux, plus anciens, portant les titres suivants : "le site archéologique de nouveau en activité", "Ravenswood : coupable ou victime ?"," Ravenswood rehabilité", "Le manoir Ravenswood, monument historique".
- Euh, Monsieur le maire ?
- Qu'y a-t-il ?
- Pourquoi lui...
- Allons Jasper, ne soyez pas triste. Il arrive des tas d'accidents de nos jours. Et, par la volonté du destin, il a fallu que John nous quitte, après ce violent accrochage. Ne vous inquiétez pas, il n'a pas souffert.
- Mais Monsieur Nuttervile était un si bon maître... mais vous aussi. Je ne peux que vous remercier de m'avoir engagé après son départ.
- C'est moi qui doit vous remercier d'avoir accepté ! Je me voyais mal me battant seul contre cette paperasse administrative !"
Un sourire timide apparu sur le visage, auparavant sinistré, de Jasper.
- Café, Monsieur ?
- Volontiers, prenez deux tasses s'il vous plait.





Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maggie Simpson
Fantôme prisonnier du manoir


Masculin Nombre de messages : 2701
Age : 29
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 15 Mai - 13:59

C'est long comme chapitre !

"Vive notre nouveau maire" dans le journal ça fait un peu dictature et presse à la botte du pouvoir.

Ca vient d'où, Birmark ? C'est juste parce que c'est un nom moche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rocker Man
Squelette farceur


Masculin Nombre de messages : 584
Localisation : Travail sur le Blue Moon Minning Company
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Jeu 15 Mai - 23:20

Super Math!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
30Seconds Phantom
Squelette farceur


Féminin Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 16 Mai - 19:30

Super!!!!!!!! cheers thumright Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.me.com/infowma/Phantom_Manor/Intro.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Ven 16 Mai - 21:15

Maggie Simpson a écrit:
C'est long comme chapitre !

"Vive notre nouveau maire" dans le journal ça fait un peu dictature et presse à la botte du pouvoir.

Ca vient d'où, Birmark ? C'est juste parce que c'est un nom moche ?
Peut-être un clin d'oeil à Otto von Bismarck http://fr.wikipedia.org/wiki/Otto_von_Bismarck
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vérité sur les Ravenswood   Aujourd'hui à 6:56

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité sur les Ravenswood
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Vos 7 vérités
» Miss Karaté Kid : le moment de vérité IV
» La vérité est-elle toujours bonne à dire?
» [Johnston, Jennifer] De grâce et de vérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The-Manor :: Phantom Manor - Pour aller plus loin... :: Fan Fictions-
Sauter vers: